Fermer
#CCFA - #MAIRIE - #municipales - #Paris - #URF

La mobilité, enjeu majeur des élections municipales

Icone de twitter
MaximePicat Icone de retweet
RT @MaximePicat: Les entreprises sont en 1ère ligne de la Pour le @groupePSA, voici comment cela se traduit #transformationdigitale
Icone de twitter
Groupe_Renault Icone de retweet
RT @Groupe_Renault: It's at @AtelierRenault❤️! Starting today and for one week, we're celebrating the that fills #ValentinesDay #passion
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: 253,604 electric vehicles 🔋 were registered in the 🇪🇺 during the last quarter of 2019, +698% compared to 2018 | #hybrid
VOIR SUR TWITTER
Derniers tweets

À l’approche des municipales l’Union routière de France et le Comité des constructeurs français d’automobiles ont organisé hier à la FNTP, un débat sur les questions de mobilité à Paris en présence des candidats ou de leur représentant.

COMPTE RENDU

Pour Gilles Mentré (représentant de Rachida Dati) “il faut donner sa place à toutes les mobilités” et consulter les Parisiens en “créant une assemblée des mobilités

“Le bilan de la maire sortante “n’a fait que dresser les usagers les uns contre les autres, automobilistes, cyclistes, piétons, usagers de trottinettes…”.

a suppression du périphérique est l’un des chevaux de bataille de Gaspard Gantzer qui reproche les “excès d’Anne Hildago projettant une ville 100 % vélo”. Il est urgent de développer la mobilité électrique notamment le nombre de bornes pour recharger les scooters et “transférer les pouvoirs à la Métropole en matière de transport”.
Delphine Bürkli, maire du 9e, représentant Benjamin Griveaux, favorable au Vélopolitain, veut limiter les livraisons et les bus de tourisme qui sont exponentiels, interdire les scooters thermiques.

Jean-Louis Missika (Anne Hidalgo) est pour la réduction de la moitié des places de parking en surface, développer le covoiturage et mise sur le Grand Paris Express et ses “hubs d’intermodalité”. Il annonce que Paris serait dès le mois de juin “la ville la mieux équipée en bornes électriques au monde”.

La priorité pour Cédric Villani est d’améliorer les transports en commun, annonçant un plan d’investissement d’un milliard d’euros pour le métro “afin de le dépolluer, l’automatiser, améliorer son accessibilité”. Il prévoit aussi de développer la mobilité hydrogène.

Enfin l’écologiste Sylvain Raifaud (représentant David Belliard) désire supprimer des places de parking en surface, limiter les livraisons et faire du périphérique “un boulevard normal”. Il a rappelé que le Vélopolitain était “une idée des écologistes”.

 

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES