Fermer
#40 millions d'automobilistes - #Emissions de CO2 - #ZFE

La fronde des automobilistes contre l’extension des zones à faibles émissions

Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER
Analyse
& statistiques
Antibrouillard
Derniers tweets

Alors que la France est menacée par l’Europe d’une amende record pour non-respect des seuils de qualité de l’air dans plusieurs grandes villes, le ministère de l’Ecologie voit dans les ZFE (zone à faibles émissions) l’arme la plus efficace pour lutter contre les rejets de particules fines et d’oxydes d’azote. Dans le cadre de l’examen du projet de loi Climat, le Sénat étudie justement ce lundi 14 juin la généralisation de ces zones. L’occasion pour 40 millions d’automobilistes de passer à l’offensive en lançant une pétition en ligne et en envoyant un courrier aux élus du Palais du Luxembourg pour les inciter à voter contre l’extension des ZFE. L’association a aussi créé un site Internet spécifique sur lequel elle n’hésite pas à comparer ces ZFE à des « zones à forte exclusion ».

« Les restrictions de circulation induites par les ZFE sont des mesures discriminatoires parce qu’elles pénaliseront le plus durement les foyers les moins aisés, ceux qui n’ont pas les moyens de résider dans les centres-villes et qui ont donc le plus besoin de leur véhicule motorisé pour se déplacer au quotidien », souligne 40 millions d’automobilistes.

D’après ses calculs, près de « sept Français sur dix n’auront plus le droit de circuler librement d’ici à moins de quatre ans ». « Leur seul tort est d’avoir acheté légalement une voiture correspondant à leurs besoins de mobilité et à leur budget », insiste l’association.

PARISIEN (14/6/21)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.