Fermer
#Formule 1

La Formule 1 a reconquis les téléspectateurs français

Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Alors que la première manche du championnat du monde de Formule 1 débute le 26 mars à Bahreïn, les audiences de la discipline n’ont jamais été aussi élevées. Pour le plus grand bonheur de son diffuseur français Canal+ : avec 962 000 téléspectateurs de moyenne, les audiences des Grands Prix ont bondi de 27 % entre 2019 et 2020 sur la chaîne cryptée.

Allié de circonstance, Netflix a aussi contribué au phénomène, grâce à sa série « Drive to Survive » (« Pilotes de leur destin »). Véritable succès d’audience, cette plongée dans les coulisses de la discipline avait reçu la bénédiction de Liberty Media, propriétaire des droits commerciaux de la Formule 1, afin de renouveler un public vieillissant. Une opération réussie, qui bénéficie au passage aux détenteurs des droits, dont Canal+ en France.

Les performances des pilotes français n’y sont sans doute pas non plus étrangères. Le dernier tour de Pierre Gasly, vainqueur du Grand Prix d’Italie, a par exemple été regardé par 1,24 million de téléspectateurs, soit le plus haut pic d’audience de la saison.

ECHOS (26/3/21)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.