Fermer
#F1 - #FIA - #Moteur

La F1 s’accorde pour geler l’évolution des moteurs entre 2022 et 2025

Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

La F1 a entériné l’arrêt de l’évolution des moteurs de début 2022 jusqu’au changement de réglementation concernant les unités de puissance avancé de 2026 à 2025, ont annoncé le promoteur du championnat et la Fédération internationale de l’automobile (FIA) le 11 février.

« La proposition a été approuvée à l’unanimité par toutes les équipes et les motoristes » lors d’une réunion de la Commission F1 de la FIA, est-il précisé dans un communiqué.

Cette décision fait suite à celle de Honda, qui motorise Red Bull et AlphaTauri, de se retirer de la catégorie fin 2021.

La marque aux taureaux espère racheter la technologie développée par la firme japonaise pour continuer de l’utiliser, mais elle n’a pas les moyens financiers de la faire évoluer dans les années qui viennent. Ce gel des développements permet donc de garantir l’équité avec la concurrence motorisée par Mercedes, Ferrari et Renault.

Pour préparer le changement de la réglementation moteurs prévu en 2025, un « groupe de travail » a par ailleurs été créé, « comprenant les motoristes et les fournisseurs de carburant actuels et potentiels ».

Plusieurs objectifs ont d’ores et déjà été établis : « respect de l’environnement et pertinence pour la société et le secteur de l’automobile », « carburant entièrement durable », « réduction significative des coûts » ou encore « attractivité vis-à-vis de nouveaux motoristes ».

AFP (11/2/21)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.