Fermer
#brevets - #Daimler - #Différend - #Justice - #Nokia

La Cour de justice de l’UE saisie dans un litige relatif aux voitures connectées

Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Un tribunal allemand a saisi le 26 novembre la Cour de justice de l’Union européenne à propos d’un différend relatif aux licences de brevets entre le fabricant d’équipements de télécommunications finlandais Nokia et Daimler afin qu’elle clarifie la législation qui s’applique aux chaînes d’approvisionnement.

Le tribunal de Düsseldorf a indiqué qu’il allait suspendre les procédures dans cette affaire. Le différend porte sur des technologies standard utilisées dans les réseaux mobiles 4G qui fournissent des informations aux véhicules connectés, et sur la question de savoir si Nokia permet leur utilisation dans des conditions équitables, raisonnables et non discriminatoires.

Le renvoi à la Cour européenne gèle le statu quo dans lequel le constructeur allemand utilise gratuitement les brevets de Nokia – un coup dur pour la société finlandaise qui gagne 1,4 milliard d’euros (1,7 milliard de dollars) par an grâce aux licences. Le jugement peut faire l’objet d’un appel.

« Daimler utilise la technologie de Nokia depuis 14 ans et a cherché tous les moyens pour éviter de payer. Compte tenu de la décision de ce jour, nous allons maintenant examiner nos options », a déclaré Nokia dans un communiqué. Daimler a pour sa part salué la décision du tribunal de Düsseldorf, affirmant qu’elle permettrait de clarifier des questions relatives aux brevets.

REUTERS (26/11/20)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.