Fermer
#Electrique - #gendarmerie - #Kangoo Z.E. - #Renault - #Zoé

La compagnie de Gendarmerie de Saint-Malo reçoit des Renault électriques

Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

La compagnie de Gendarmerie de Saint-Malo (Ille-et-Vilaine) a reçu, la semaine dernière, trois nouveaux véhicules « verts », à savoir un Renault Kangoo et deux Zoé sérigraphiés Gendarmerie, qui fonctionnent à l’énergie électrique. Ils sont attribués à la compagnie qui a également été équipée de plusieurs bornes de recharge, aux communautés de brigades de Cancale et de Combourg.

Ces nouveaux arrivants s’inscrivent dans une démarche éco-responsable, une volonté pour le gouvernement de renouveler et de moderniser sa flotte de véhicules, notamment chez les forces de l’ordre. L’idée est de diminuer l’empreinte carbone, comme indique le chef d’escadron, Emmanuel Aubry, commandant la compagnie.

La communauté de brigade de Dol-de-Bretagne devrait également être bientôt dotée d’un véhicule électrique.

Les deux véhicules électriques disposent des moteurs provenant de chez Renault Z.E., la gamme de véhicules zéro émission du constructeur français : pour la Zoé 2 version Gendarmerie, il s’agit de la version plus puissante de 135 ch qui a été retenue (batterie 52 kwh). Pour le Renault Kangoo Z.E., c’est la version de 60 ch avec une batterie de 33 khw qui a rejoint la flotte. Ces différents niveaux de puissance font également varier l’autonomie des véhicules, qui se situent sur le papier autour des 400 km pour la nouvelle Zoé et près de 300 km pour le Kangoo. Dans les faits, ces chiffres sont bien moins élevés, notamment sur une utilisation sur autoroute. Ces véhicules sont avant tout destinés aux trajets courts et en ville.

D’ailleurs, il n’est pas prévu pour ces véhicules électriques de procéder aux interventions, leur utilité étant limitée sur ce segment (la vitesse de pointe étant plafonnée à 140 km/h sur une courte durée). Leur utilisation sera ici cantonnée aux liaisons entre les unités, comme en atteste l’absence de gyrophare.

AUTOPLUS.FR (11/3/21)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.