Fermer
#Daimler - #Ola Kallenius - #Production - #Stratégie

La Chine restera le premier marché de Daimler

Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Le président de Daimler Ola Källenius a indiqué le 19 octobre, lors d’une rencontre avec des journalistes en Allemagne, que la Chine resterait le plus important marché du constructeur allemand dans les dix prochaines années et que celui-ci ajusterait ses sites de production alors que les tensions commerciales internationales augmentent.

Les propos de M. Källenius s’inscrivent dans un contexte de relations de plus en plus tendues entre les États-Unis, la Chine et l’Europe après près d’une décennie de croissance qui a aidé Mercedes à devenir la première marque de voitures de luxe dans le monde. « La situation est devenue beaucoup plus difficile, avec une tendance à des pourparlers plus durs, allant jusqu’aux conflits commerciaux », a indiqué le dirigeant.

“Nous devons examiner notre empreinte industrielle et lorsque cela est pertinent déplacer notre production », a déclaré M. Källenius. « L’an dernier, nous avons vendu environ 700 000 voitures en Chine. Les Etats-Unis sont le deuxième plus important marché, avec 320 000 à 330 000 voitures », a-t-il indiqué. « Au cours des dix prochaines années, nous pensons aussi que la plus forte croissance sera en Chine », a ajouté le patron de Daimler, expliquant que le constructeur de haut de gamme suivrait le marché. Toutefois, compte tenu des tensions dans les relations commerciales internationales, les perspectives pour les ventes mondiales restent incertaines.

REUTERS (20/10/20)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.