Fermer
#Chine - #Diesel - #Essence - #Hybride - #Réglementation

La Chine assouplit les règles environnementales pour les véhicules hybrides essence-électricité

Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Les constructeurs d’automobiles en Chine sont obligés de fabriquer des véhicules à énergies nouvelles pour gagner des « points » destinés à compenser une partie des points négatifs qu’ils accumulent lorsqu’ils produisent des véhicules à moteur thermique. La Chine vient d’établir une nouvelle classification pour les véhicules hybrides essence-électricité afin qu’ils obtiennent un traitement plus favorable que les véhicules à essence ou diesel comparables, ce qui permettra aux constructeurs de respecter plus facilement les normes environnementales et d’offrir plus de choix aux consommateurs.

Les nouvelles règles publiées le 22 juin par le ministère chinois de l’Industrie et des Technologies de l’information permet aux constructeurs d’automobiles de fabriquer progressivement plus d’hybrides essence-électricité et moins de véhicules tout-électrique plus coûteux sur la période 2021-2023.

Ces véhicules hybrides seront encore considérés comme étant alimentés à l’énergie fossile, mais reclassés dans la catégorie des « véhicules de tourisme à faible consommation de carburant ». Le nombre de points négatifs encourus pour la fabrication d’hybrides essence-électricité sera nettement inférieur à celui des véhicules à essence. Cela pourrait faire en sorte qu’un plus grand nombre de ces véhicules à moteur traditionnel soient remplacés par des hybrides essence-électricité, ont déclaré des experts et des représentants de l’industrie, parce que lorsque les constructeurs d’automobiles produisent ces hybrides, ils n’auraient pas autant de points négatifs à compenser.

Les experts ont déclaré que les bénéficiaires de la nouvelle réglementation comprendraient les leaders mondiaux de l’hybride essence-électricité Toyota Motor et Honda Motor, ainsi que les fabricants chinois Geely Automobile, Guangzhou Automobile et le fournisseur Hunan Corun New Energy. La Chine espère que les véhicules à énergies nouvelles représenteront environ un quart de tous les véhicules vendus dans le pays d’ici à 2025.

REUTERS (22/6/20)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.