Fermer
#General Motors - #Mary Barra - #Stratégie

General Motors veut gagner de l’argent en dehors des véhicules

Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER
Analyse
& statistiques
Antibrouillard
Derniers tweets

La présidente de General Motors, Mary Barra, pense que le constructeur américain peut croître au delà des voitures et des véhicules utilitaires et a lancé une offensive en ce sens. L’équipe d’innovation dirigée par Pam Fletcher cherche à élargir les sources de revenus de l’entreprise et travaille sur des projets qui vont des services de livraison à l’assurance automobile pour de futurs marchés d’une valeur estimée à 1 300 milliards de dollars. Cela n’inclut pas les voitures volantes, un secteur qui pourrait à lui seul représenter cette valeur, a indiqué Mme Fletcher à Reuters.

L’équipe de Mme Fletcher développe aujourd’hui près d’une vingtaines de start-ups, ce qui illustre les efforts de Mme Barra pour transformer le premier constructeur américain. L’objectif est de devenir un fournisseur diversifié de services de mobilité – un équivalent automobile d’Apple, avec des revenus mensuels ou trimestriels provenant de logiciels et de services longtemps après la vente du produit initial. 

Après avoir distribué 24 milliards de dollars aux actionnaires entre 2014 et le début de 2020, Mme Barra veut désormais investir dans les véhicules électriques et développer des activités qui promettent des flux de revenus récurrents. Les nouvelles activités pourraient apporter des dizaines de milliards de dollars de revenus et porter les marges d’exploitation de l’entreprise au delà des 8 % atteints en 2020 et des 10 % visés à long terme, a-t-elle indiqué.

La présidente de General Motors s’est entourée d’une équipe dirigeante qui a accueilli des personnalités extérieures à l’industrie automobile.

Une nouvelle activité qui réunit plusieurs aspects de la nouvelle approche du constructeur est BrightDrop, une unité qui fournira des fourgons électriques à des sociétés de livraison, à commencer par FedEx, et des services allant de la gestion de flottes à l’analyse prédictive. BrightDrop, issu de l’incubateur de start-ups de Mme Fletcher, a vu le jour il y a moins de deux ans sous le nom de Smart Cargo. A terme, GM veut que BrightDrop fonctionne de manière indépendante et cultive de nouvelles idées et façons de penser, a indiqué Travis Katz, qui dirige l’activité. “Nous pensons que BrightDrop sera une grande activité très rentable” et il y aura beaucoup d’enseignements qui ruisselleront vers GM, a poursuivi M. Katz.

Mme Barra transforme également l’activité de télématique OnStar en une plateforme de vente d’assurance et d’autres services qui pourront être fournis à distance. “OnStar est déjà une activité très importante. Nous pensons qu’il est possible de la développer même au delà de nos véhicules”, a-t-elle déclaré.

REUTERS (7/4/21)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.