Fermer
#General Motors - #Pénurie de semiconducteurs - #Production - #Usines

General Motors va réduire davantage sa production en raison de la pénurie de semiconducteurs

Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

General Motors a annoncé le 3 mars qu’il prolongeait des mesures d’ajustement de la production dans trois usines nord-américaines et qu’il ajoutait un quatrième site à la liste des usines affectées par la pénurie mondiale de semiconducteurs. La production sera à l’arrêt sur les sites américain de Fairfax (Kansas) et canadien d’Ingersoll (Ontario) au moins jusqu’à la mi-avril, et dans l’usine mexicaine de San Luis Potosi jusqu’à la fin du mois de mars. L’usine de Gravatai, au Brésil, suspendra son activité en avril et en mai.

Le constructeur américain avait précédemment prolongé la suspension de la production à Fairfax, Ingersoll et San Luis Potosi jusqu’à la mi-mars et indiqué que deux autres usines n’assembleraient des véhicules que partiellement. Au vu des nouvelles annonces, AutoForecast Solutions estime désormais que GM pourrait perdre plus de 216 000 véhicules en raison de la pénurie de semiconducteurs.

Les dirigeants de l’industrie et des responsables politiques ont poussé l’administration Biden à intervenir davantage dans la crise des puces. Le président américain a déclaré la semaine dernière qu’il chercherait à obtenir 37 milliards de dollars de financement pour stimuler la fabrication de puces aux États-Unis. Il a également lancé un examen des chaînes d’approvisionnement pour des produits essentiels tels que les semiconducteurs, les batteries pour les véhicules électriques et les terres rares.

La vague de froid qui a frappé le Texas le mois dernier a entraîné la fermeture de plusieurs usines qui fabriquent des puces, compliquant la situation sur le front des semiconducteurs.

REUTERS (3/3/21)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.