Fermer
#General Motors - #Pénurie de puces - #Production

General Motors réduit encore sa production en Amérique du Nord en raison de la pénurie de puces

Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

General Motors, qui avait annoncé le 9 février la suspension de la production dans trois de ses usines d’assemblage en Amérique du Nord (celles de Fairfax aux Etats-Unis, d’Ingersoll au Canada et de San Luis Potosi au Mexique), en raison de la pénurie de semiconducteurs jusqu’à la mi-mars, et qu’il n’assemblerait en outre des véhicules que partiellement dans deux autres usines (celles de Wentzville aux Etats-Unis et de Ramos Arizpe au Mexique), vient de prolonger certaines de ces mesures.

Le constructeur a ainsi déclaré que son usine de Wentzville, dans le Missouri, continuerait de fonctionner au ralenti pendant deux semaines, celle du 29 mars et celle du 5 avril.

Les cadences continueront également en mode ralenti pendant deux semaines dans son usine de Lansing (Michigan).

La pénurie de puces affecte notamment la production des modèles Chevrolet Colorado et GMC Canyon dans le Missouri, et les Cadillac CT4 et CT5 et Chevy Camaro dans le Michigan.

Par ailleurs, l’usine d’assemblage de San Luis Potosi, au Mexique, inactive depuis le 8 février, reprendra sa production avec deux équipes à partir de la semaine du 5 avril.

REUTERS (24/3/21)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.