Fermer
#General Motors - #Investissement - #Production de véhicules électriques

General Motors investit 1 milliard de dollars au Mexique pour y fabriquer des véhicules électriques

Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

General Motors a annoncé un investissement de 1 milliard de dollars au Mexique, sur le site industriel de Ramos Arizpe, pour y produire des véhicules électriques.

Le constructeur s’est attiré les foudres du syndicat automobile UAW, qui lui reproche de demander des subventions au gouvernement américain pour soutenir l’électrique et qui parallèlement investit au Mexique pour y fabriquer des véhicules à batterie.

General Motors a indiqué qu’il avait récemment annoncé plus de 9 milliards de dollars d’investissements dans de nouvelles installations de fabrication de véhicules électriques ou de cellules de batteries dans le Michigan, l’Ohio et le Tennessee.

Il a également déclaré qu’il prévoyait de fabriquer des batteries et des composants électriques à Ramos Arizpe.

General Motors compterait produire deux SUV électriques Chevrolet à Ramos Arizpe à partir de 2023, selon AutoForecast Solutions.

Le constructeur fabrique actuellement des véhicules électriques sur quatre sites aux Etats-Unis et au Canada.

REUTERS (30/4/21)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.