Fermer
#ACEA - #Classement - #Fiscalité automobile

Fiscalité automobile : Belgique et Autriche en tête du palmarès européen

Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

La Belgique, l’Autriche et la Finlande sont les trois pays où la fiscalité sur les véhicules à moteur est la plus élevée parmi les principaux Etats de l’Union européenne, selon une étude dévoilée par l’Association des constructeurs européens (ACEA).

D’après cette comparaison, limitée à 13 « marchés clé » de l’UE, chaque véhicule belge rapporte en moyenne 3 187 euros par an à l’Etat, si l’on prend en compte l’ensemble des taxes – de la TVA récoltée sur la vente, l’entretien et la réparation du véhicule, en passant par la taxe de circulation ou encore les taxes sur le carburant.

L’Autriche, avec 2 678 euros par an, puis la Finlande (2 523 euros), complètent le podium.

La Grèce (1 528 euros) et l’Espagne (1 068 euros) sont à l’inverse les deux pays où la fiscalité automobile est la plus avantageuse.

Les deux principales économies de l’UE sont en milieu de classement, avec 1 963 euros pour l’Allemagne et 1 911 euros pour la France.

Du fait de leur population, ces deux pays restent ceux où les recettes globales sont les plus importantes, avec 99,9 milliards d’euros récoltés chaque année pour l’Allemagne et 86,4 milliards d’euros pour la France.

« Ces revenus devraient contribuer à financer les infrastructures de recharge et de ravitaillement désormais nécessaires de toute urgence pour répondre à la croissance rapide des ventes de véhicules électriques », a souligné le directeur général de l’ACEA, Eric-Mark Huitema.

Il rappelle qu’au premier trimestre de 2021, « près de 14 % de toutes les voitures neuves vendues dans l’UE étaient rechargeables électriquement ».

AFP (28/4/21)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.