Fermer
#FCA - #Finances - #Résultats

Fiat Chrysler a renoué avec les bénéfices au troisième trimestre

Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Fiat Chrysler Automobiles a annoncé avoir renoué avec un résultat d’exploitation positif au troisième trimestre grâce au rebond du marché automobile, particulièrement aux Etats-Unis, après l’impact brutal de la pandémie de coronavirus subi au premier semestre.

Le groupe a ainsi réalisé sur la période juillet-septembre un bénéfice avant impôts et intérêts (Ebit) ajusté de 2,28 milliards d’euros, résultat supérieur au consensus des estimations d’analystes (1,152 milliard). Son bénéfice net trimestriel a atteint 1,2 milliard d’euros, contre une perte de 179 millions d’euros sur la même période de 2019 et une perte de 1,04 milliard au deuxième trimestre de 2020.

Le chiffre d’affaires du groupe a en revanche reculé de 6 %, à 25,8 milliards d’euros, un résultat néanmoins là aussi meilleur qu’attendu par les analystes (25,16 milliards d’euros).

De juillet à septembre, FCA a écoulé 1,026 million de véhicules dans le monde, en baisse de 3 %, avec une chute marquée en Asie (- 29 %), plus légère en Amérique du Nord (- 8 %), mais une reprise dans la région Europe-Moyen-Orient-Afrique (+ 10 %).

« Encore une fois, notre équipe a démontré son extraordinaire résilience et créativité et, avec la fusion qui donnera très rapidement naissance à Stellantis, nous sommes plus forts et concentrés sur l’objectif de créer une valeur significative pour tous nos actionnaires », a déclaré Mike Manley, administrateur délégué de FCA.

FCA prévoit désormais un Ebit ajusté pour 2020 entre 3 et 3,5 milliards d’euros et un flux de trésorerie entre 0 et 1 milliard d’euros. Ces prévisions sont faites en partant du principe qu’il n’y aura pas d’interruptions significatives de la production en raison de la pandémie, a précisé le groupe.

AFP (28/10/20)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.