Fermer
#Clepa - #Coronavirus - #Europe

Fermetures de frontières : le Clepa tire la sonnette d’alarme

Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Pour limiter la diffusion des variants du Covid-19, l’Allemagne a pris la décision, très critiquée, de fermer ses frontières avec le Tyrol autrichien et la République tchèque le14 février 2021. Seuls autorisés à passer : les Allemands, les personnes résidant dans le pays, ainsi que les frontaliers et professions jugées stratégiques, comme le transport de marchandises, sous condition de pouvoir présenter un test PCR négatif très récent au coronavirus.

Cette mesure a été pointée du doigt par le Clepa, qui redoute une perturbation de l’approvisionnement des sites de production de la filière automobile, déjà menacés par la pénurie mondiale de semiconducteurs.  « Les équipementiers automobiles européens se disent préoccupés par les récentes annonces concernant la fermeture des frontières et l’intensification des contrôles. Ces mesures entraînent des perturbations aux frontières intérieures de l’Europe et des retards critiques dans la chaîne d’approvisionnement. Le marché unique est une réalisation importante de l’Union européenne. La défense de son intégrité est une priorité, notamment en ce qui concerne la libre circulation des marchandises et des travailleurs. Les pièces bloquées à la frontière pourraient perturber nos chaînes d’approvisionnement ‘just in time’, interrompre la production et mettre en péril les performances et les emplois du secteur », explique Sigrid de Vries, secrétaire générale de l’association.

Craignant que l’initiative allemande fasse tache d’huile en Europe, le Clepa estime que le transport de marchandises devrait être exempté de ces restrictions de circulation. Si les contrôles aux frontières s’intensifient, l’association des équipementiers appelle donc les Etats membres à respecter leur engagement en donnant la priorité au transport de marchandises, comme cela avait été le cas lors de la première vague de confinements.

JOURNALAUTO.COM (16/2/21)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.