Fermer
#Faurecia - #Production - #Usine

Faurecia va regrouper des activités sur son site d’Allenjoie

Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Faurecia va regrouper les activités de ses sites de Beaulieu-Mandeure (échappement) et Montbéliard (sièges auto) sur sa nouvelle plateforme d’Allenjoie (Doubs), a confirmé l’équipementier français le 19 mars. « Ce site, qui emploiera à terme plus de 1 000 personnes, assurera la production de sièges, de solutions sophistiquées de réduction des émissions et de systèmes de stockage d’hydrogène », précise Faurecia dans un communiqué.

Outre les sièges et les systèmes de réduction d’émissions, une troisième usine fabriquera des systèmes de stockage d’hydrogène, une technologie dans laquelle l’équipementier a multiplié les investissements.

La « plateforme industrielle 4.0 » d’Allenjoie, présentée aux partenaires sociaux le 19 mars, prévoit un investissement total de 165 millions d’euros et la création de 300 nouveaux emplois « hautement qualifiés » pour ce site très automatisé et robotisé. Le transfert des deux sites de Beaulieu-Mandeure et Montbéliard, soit 700 emplois au total, est prévu entre l’été 2021 et 2022.

Pour le ministre de l’Economie Bruno Le Maire, « cette décision de Faurecia est une démonstration éclatante du dynamisme de notre filière automobile et de l’attractivité industrielle très forte du territoire de Nord Franche-Comté ». « Ce projet vient s’appuyer sur les compétences de la région de Belfort-Montbéliard et sa vallée de l’Energie comme pôle d’excellence en matière d’hydrogène. Je suis donc très heureux que France Relance puisse accompagner cet investissement majeur », a-t-il déclaré.

Faurecia a également reçu 1,5 million d’euros de la part de la région pour sa nouvelle usine de réservoirs.

Pour le patron du groupe Patrick Koller, « cet investissement majeur démontre, qu’ensemble avec les pouvoirs publics, nous pouvons trouver en France des solutions industrielles répondant aux enjeux stratégiques de compétitivité, de préservation de l’environnement et de création d’emplois ».

AFP (19/3/21)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.