Fermer
#ANFAC - #Marché - #Ventes

Effondrement attendu du marché espagnol en janvier, à environ 30 000 unités

Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Les immatriculations de voitures en Espagne devraient afficher une chute de l’ordre de 50 % en janvier, à quelque 30 000 unités, niveau similaire à celui d’avril 2020 (34 337 unités enregistrées alors, – 70 %).

Le président de l’Association espagnole des constructeurs d’automobiles et de camions (Anfac), José Vicente de los Mozos, a indiqué  que le mois de janvier était « mauvais », avec une baisse des immatriculations de 60 % au 26 janvier. « Cette baisse sera ramenée à 50 % environ grâce aux derniers jours », précise-t-il. « C’est un volume de ventes que je n’avais pas vu depuis les pires mois du confinement l’an passé ».

M. De Los Mozos a souligné que la hausse de la taxe d’immatriculation due à la nouvelle norme WLTP est venue aggraver une situation économique déjà très difficile. Pour le président de l’Anfac, il est « normal » dans le contexte actuel qu’il y ait une baisse des immatriculations, mais « la décision du gouvernement de ne pas adapter la taxe d’immatriculation à cette nouvelle norme n’a pas aidé ».

« Personne ne peut comprendre qu’une voiture qui, le 30 décembre, avait les mêmes émissions que le 2 janvier, doive payer entre 4,75 % et 9 % de taxe d’immatriculation en plus », a-t-il déploré.

En 2020, le marché espagnol a reculé de 32,2 %, à 851 211 unités (VP + SUV). « Avec ces chiffres de l’année dernière et le mauvais départ de 2021, l’engagement du gouvernement est plus que jamais essentiel pour l’avenir du secteur automobile », conclut M. De Los Mozos.

COCHE GLOBAL (27/1/21)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.