Fermer
#CNPA - #Coronavirus - #FNA

Deux tiers des entreprises de l’artisanat automobile ont fermé leurs portes

Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

D’après la FNA (Fédération nationale de l’artisanat automobile), l’épidémie du coronavirus a contraint 67 % des entreprises, pourtant autorisées à ouvrir, à fermer totalement leurs portes. « 68 % de ces fermetures résultent d’une quasi-absence de clients ou d’une non-disponibilité des pièces de rechange nécessaires à la réparation », précise la Fédération. Les 33 % d’entreprises restantes maintiennent une activité totale ou partielle « même si leur chiffre d’affaires a fondu », ajoute-t-elle. En moyenne, le secteur a subi une perte de chiffre d’affaires de 80 %. Un chiffre qui se corrèle avec l’analyse du CNPA (Conseil national des professions de l’automobile). Ce dernier juge indispensable la réalisation « en urgence » d’un protocole d’interventions au travers d’un guide pratique adapté aux services de l’automobile considérés comme « essentiels », à l’instar du bâtiment et des travaux publics. « A ce stade, nous n’avons pas été intégrés à ce processus d’élaboration, en dépit du fait que nos entreprises sont également concernées par l’autorisation d’ouverture », déplore le CNPA, qui se dit prêt à réaliser un guide pratique.

JOURNALAUTO.COM (23/3/20)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.