Fermer
#Continental - #Prévisions - #Résultats financiers

Continental a subi des pertes en 2020, mais prévoit de meilleurs résultats cette année

Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

L’impact de la crise du coronavirus et une restructuration coûteuse ont pesé sur les résultats de Continental en 2020. Selon des chiffres préliminaires, le manufacturier et équipementier allemand a subi une perte d’exploitation de 718 millions d’euros et une perte nette de 962 millions d’euros, pour un chiffre d’affaires de 37,7 milliards d’euros, en recul de 15 %. La marge ajustée avant intérêts et impôts a atteint 3,5 % (contre 7,3 % en 2019).

L’année 2021 sera encore difficile, mais s’annonce meilleure. Continental s’attend à une hausse de 9 % à 12 % de la production mondiale de véhicules légers en prenant en compte les difficultés d’approvisionnement en semiconducteurs qui ont entraîné des interruptions de production chez plusieurs constructeurs au premier trimestre.

Le groupe table pour l’année en cours sur un chiffre d’affaires compris entre 40,5 et 42,5 milliards d’euros et sur une marge avant intérêts et impôts ajustée de 5 % à 6 % (dont 1 % à 2 % dans les technologies et équipements automobiles, contre – 1,8 % en 2020). Il prévoit des charges additionnelles de 200 millions d’euros liées à la pénurie mondiale de puces et composants électroniques.

Continental a annoncé en septembre 2020 le durcissement d’un vaste programme de restructuration lancé en 2019, visant désormais un milliard d’euros d’économies annuelles dès 2023 et une réduction plus importante de ses effectifs en raison de l’impact de la pandémie. Au total, près de 30 000 emplois sur 232 000 dans le monde seront « modifiés, délocalisés ou abandonnés » d’ici à 2029, dont 13 000 en Allemagne, avait-il alors indiqué.

AFP (9/3/21), COMMUNIQUE CONTINENTAL (9/3/21)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.