Fermer
#FIEV - #Fiscalité - #Production - #relocalisation

Claude Cham veut réarmer l’appareil industriel

Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Les Echos publient une tribune de Claude Cham, président de la Fiev (Fédération des industries des équipements pour véhicules), dans laquelle le dirigeant déclare que la relocalisation de la production automobile, souvent évoquée, est illusoire, et qu’il vaudrait mieux réarmer notre appareil industriel en encourageant les activités à forte valeur ajoutée produites sur le sol français. « La France ne manque pas d’atouts avec un sens de l’innovation aiguisé, des personnels hautement qualifiés, un savoir-faire reconnu et une diversité territoriale adaptée aux phases expérimentales », affirme-t-il.

« Reste que la révolution en cours nécessiterait un cadre plus favorable aux acteurs français : une fiscalité stable et adaptée – les taxes à la production représentent 3,6 % de la valeur ajoutée des entreprises en France, contre 0,5 % en Allemagne -, un dialogue social constructif et le refus de tout « dogmatisme stratégique ». Car disons-le sans ambages : l’avenir est ouvert », indique M. Cham.

ECHOS (5/10/20)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.