Fermer
#Carlos Tavares - #Mobilité - #Stellantis

Carlos Tavares évoque les défis à venir de la mobilité

Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER
Analyse
& statistiques
Antibrouillard
Derniers tweets

Invité du Big Bang des Entreprises du Figaro qui s’est tenu du 1er au 3 juin, Carlos Tavares analyse les défis auxquels font face les entreprises en sortie de crise, notamment en matière de mobilité. Le directeur exécutif de Stellantis s’inquiète notamment des risques sociaux d’une transition trop brutale.

« Nous sommes ici pour proposer des objets et des services de mobilité décarbonés au plus grand nombre. Et donc, c’est plutôt à la société de décider ce qu’elle veut faire de son industrie automobile. Est-ce que l’on agit trop brutalement ? Est-ce que la transformation engagée peut présenter des risques sociaux ? La réponse est évidemment oui, parce que la fenêtre temporelle pour cette transformation est courte, et je le comprends : l’urgence climatique l’impose. Mais l’amplitude des changements ne cesse d’augmenter. L’Union européenne va bientôt annoncer des objectifs encore plus sévères pour 2030. Or, on a tendance à l’occulter, une partie de la population n’a pas d’autre choix que de se mouvoir avec des véhicules anciens et polluants. Il est impératif de trouver la ligne de crête entre la vitesse du changement, son amplitude et la capacité des consommateurs à absorber ce changement », explique-t-il. « Nous n’avons pas peur d’être confrontés à des situations difficiles, mais il ne faut pas aller au-delà de la limite qui brise la machine. Nous pouvons dire cela de l’automobile, mais aussi de la démocratie, qui doit répondre aux nouveaux paradigmes sans fragmenter la société », ajoute-t-il.

FIGARO (5/6/21)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.