Fermer
#Chine - #Commission européenne - #Concurrence

Bruxelles s’attaque à la concurrence déloyale des entreprises chinoises

Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Bruxelles a proposé le 5 mai de s’octroyer de nouveaux pouvoirs pour limiter les incursions dans l’UE des entreprises étrangères soutenues par l’Etat, une réponse européenne à la montée en puissance de la Chine. Avec cette proposition, la Commission européenne entend se donner les moyens de bloquer une acquisition ou l’accès à un marché public si une entreprise étrangère est trop lourdement subventionnée.

« L’ouverture du marché unique est notre principal atout, mais elle doit s’accompagner d’une certaine équité », a expliqué la commissaire à la Concurrence Margrethe Vestager. La Danoise souligne que la législation en vigueur permet à l’UE de contrôler les aides accordées par les Etats membres, mais pas celles allouées par des pays tiers, ce qui crée des distorsions de concurrence.

Bruxelles a également publié mercredi une mise à jour de sa stratégie industrielle pour aider l’UE à réduire sa dépendance vis à vis de l’étranger et en particulier la Chine. Le commissaire au Marché intérieur Thierry Breton a souligné que l’UE avait été « trop naïve » dans son approche de certains secteurs stratégiques comme les puces électroniques, essentiellement produites en Asie. La pandémie a appris à l’UE que « le partenaire d’hier ne pouvait pas être le partenaire d’aujourd’hui », a souligné le Français.

La Commission étudie les moyens de renforcer l’indépendance européenne dans plusieurs secteurs comme la 5G, l’hydrogène, ainsi qu’éventuellement les lanceurs spatiaux et l’aviation à émissions nulles.

LATRIBUNE.FR (6/5/21)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.