Fermer
#Fonderie du Poitou

Bruno Le Maire réunira prochainement les acteurs du secteur de la fonderie

Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Le ministre de l’Economie Bruno Le Maire réunira dans les prochaines semaines le secteur de la fonderie pour examiner son avenir dans le contexte de « transition du véhicule thermique vers le véhicule électrique ». Cette évolution concerne « des milliers d’emplois dans notre pays », a déclaré M. Le Maire au Sénat le 7 avril, en réponse à une question de Mickaël Vallet (PS, Charente-Maritime), qui l’interrogeait sur la situation des Fonderies du Poitou, qui fabriquent des pièces automobiles à Ingrandes.

M. Le Maire réunira à Bercy « l’ensemble des acteurs concernés : organisations syndicales, organisations patronales, représentants des secteurs industriels, pour regarder l’avenir des fonderies en France » et de leurs milliers de salariés, « les accompagner, les soutenir et assurer la transition », a-t-il expliqué.

S’agissant des Fonderies du Poitou, le ministre a assuré que le gouvernement ferait « le nécessaire pour garantir une activité et un avenir » à la production de pièces en aluminium, parce qu’il estime qu’il y a « un marché, des débouchés ». « Il n’y a aucune raison que les Fonderies du Poitou, dans le volet aluminium, puissent être pénalisées par la situation financière du groupe Liberty auquel elles appartiennent », a-t-il déclaré.

La fonderie Liberty Aluminium Poitou fait partie du groupe GFG Alliance de l’homme d’affaires Sanjeev Gupta. Le principal partenaire financier de GFG Alliance, Greensill, a déposé le bilan début mars.

M. Le Maire a rappelé que la fermeture des activités de pièces en fonte, Liberty Fonderie Poitou, avait été actée en fin d’année 2020.

AFP (7/4/21)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.