Fermer
#Bosch - #Hydrogène - #Investissements - #Résultats financiers

Bosch va investir dans l’hydrogène

Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Le groupe allemand Bosch va investir entre 2021 et 2024 un milliard d’euros dans l’hydrogène, alternative aux batteries notamment pour les camions, a annoncé le président du premier fournisseur automobile mondial, Volkmar Denner.

L’électrification « a des limites » et « sans hydrogène, l’Europe n’atteint pas la neutralité climatique », a indiqué M. Denner lors de la conférence annuelle du groupe. Selon Bosch, le marché de « l’hydrogène vert » devrait atteindre 40 milliards d’euros d’ici 2030, avec une croissance annuelle de 65 % ».

Le chiffre d’affaires lié aux voitures électriques devrait être multiplié par cinq d’ici 2025 et l’activité, dans laquelle Bosch investit plus de cinq milliards d’euros, doit devenir profitable dès 2024.

Au total, l’équipementier vise une croissance de 6 % de ses ventes cette année après une baisse de 6,4 %, à 71,5 milliards d’euros en 2020. Son bénéfice opérationnel a baissé de plus de 40 % l’an dernier, à 1,9 milliard d’euros, reflétant l’impact de la pandémie sur le secteur automobile, tandis que les biens de consommation (électroménager, outils) ont atteint une rentabilité record.

Bosch pâtit, comme l’ensemble du secteur automobile, de la pénurie mondiale de puces. « Dans la production automobile, la reprise prévue pour 2021 est menacée par la pénurie de semiconducteurs », et la prévision d’une marge d’exploitation en légère hausse à 3 % est « incertaine » en raison des problèmes d’approvisionnement et de l’évolution de la pandémie, a expliquée le directeur financier de l’entreprise, Stefan Asenkerschbaumer. « Il ne faut pas s’attendre à une amélioration de la situation à court terme », a-t-il ajouté.

AFP (22/4/21)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.