Fermer

BMW, Volvo, Google et Samsung SDI prennent position sur les minerais prélevés sur les fonds marins

Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Quatre entreprises – BMW, Volvo, Google et le spécialiste des batteries Samsung SDI – ont annoncé le 31 mars qu’ils n’achèteraient pas de minerais prélevés sur les fonds marins ni ne financeraient des projets d’extraction tant que l’impact environnemental de cette pratique ne sera pas « complètement déterminé ». Les minerais sous-marins sont aujourd’hui considérés comme un nouvel eldorado, capable de soutenir la demande mondiale en forte hausse de certains matériaux, comme le cobalt ou le nickel, très utilisés dans la production de batteries

Dans une lettre publiée par l’organisation de protection de l’environnement WWF, citée par le Financial Times, les constructeurs affirment qu' »avant toute exploitation minière des fonds marins, il doit être démontré clairement que cette activité peut être conduite d’une manière qui assure la protection de l’environnement marin ». Ils appellent par ailleurs à étudier « en urgence […] toutes les alternatives », comme le recyclage ou l’extraction « responsable » du minerai terrestre.

LESECHOS.FR (31/3/21)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.