Fermer
#BMW - #Dirigeant - #Marge - #Objectifs - #véhicules électriques

BMW veut augmenter sa marge tout en investissant dans les voitures électriques

Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

BMW veut revenir à son objectif de marge opérationnelle antérieur à la pandémie de coronavirus avec la reprise de l’économie mondiale, mais compte tenu des investissements importants dans les véhicules électriques il devra simplifier son offre, a déclaré le directeur financier du constructeur allemand, Nicolas Peter, dans un entretien accordé à Reuters.

Les commandes ont baissé en raison du durcissement des restrictions pour lutter contre l’épidémie, mais « si l’activité repart après la mi-février, nous devrions être en mesure d’afficher un premier trimestre correct », a indiqué M. Peter.

L’amélioration des conditions du marché, l’accord sur le Brexit et le projet de BMW de faire passer sa participation dans sa coentreprise chinoise de 50 % à 75 % en 2022 sont autant de facteurs qui devraient ramener l’entreprise vers son objectif d’une marge opérationnelle comprise entre 8 % et 10 %. « Nous ne parlons pas de long terme », a ajouté M. Peter. Le constructeur communiquera son objectif de marge pour 2021 en mars. Aidé par la hausse des ventes de voitures de luxe en Chine, il devrait annoncer une marge opérationnelle comprise entre 2 % et 3 % pour 2020, a indiqué le dirigeant.

M. Peter a par ailleurs déclaré que BMW estimait pouvoir réussir seul la transition vers les véhicules électriques et autonomes, mais il doit réduire ses coûts et la complexité de son offre.

Traditionnellement, BMW a considéré les autres constructeurs allemands comme ses rivaux mais il regarde de plus en plus du côté de San Francisco et d’entreprises telles que le Chinois Nio – qui met l’accent sur l’interaction entre la voiture et le conducteur. Deux tiers des consommateurs chinois ont indiqué dans des sondages qu’ils se tourneraient vers d’autres marques et produits s’ils fournissaient une meilleure expérience numérique, a souligné M. Peter.

REUTERS (21/1/21) 

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.