Fermer
#BlaBlaCar - #Introduction en bourse - #Levée de fonds

BlaBlaCar lève 115 millions de dollars et vise une entrée en Bourse

Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER
Analyse
& statistiques
Antibrouillard
Derniers tweets

BlaBlaCar, qui annonce une nouvelle levée de fonds, veut profiter de la sortie de la crise sanitaire pour être « agressif », tant en Europe que sur des marchés plus lointains, explique son directeur général Nicolas Brusson. L’entreprise fondée en 2006 a annoncé une levée de fonds de 115 millions de dollars, ce qui lui permet de voir venir. « Aujourd’hui, avec ce plan de financement, on se retrouve avec plus de 200 millions de cash, ce qui nous permet d’être agressifs », déclare Nicolas Brusson.

L’opération valorise la société à 2 milliards de dollars. « C’est clairement une licorne ! », souligne le co-fondateur en faisant référence à ces start-ups non-cotées valorisées à au moins 1 milliard. Il estime que cette dernière levée de fonds sera sans doute la dernière du genre avant une introduction en Bourse, pour laquelle aucune date n’est encore vraiment fixée, l’objectif étant pour l’instant « d’amener la société fin 2022 à nouveau à la rentabilité, en croissance ». « C’est l’ambition et c’est l’esprit. Après on navigue, il y a des inconnues et des surprises avec le Covid », admet Nicolas Brusson.

Sur son coeur historique, l’Europe occidentale, BlaBlaCar ne doute pas une seconde que le covoiturage repartira très fort dès la levée des restrictions de circulation.

Le co-fondateur voit aussi plus loin, considérant qu’ « aujourd’hui, 80 % de l’usage de BlaBlaCar est hors Europe ». Ce domaine « hors Europe occidentale », qui pour lui commence en Pologne et comprend la Russie, l’Ukraine, l’Inde, le Brésil ou le Mexique, est la nouvelle frontière de l’entreprise. BlaBlaCar y propose du covoiturage comme partout ailleurs, et aussi des réservations en ligne de billets d’autocars, agrégeant des liaisons proposées par plus de 7 000 transporteurs locaux.

AFP (21/4/21)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.