Fermer
#Industrie automobile - #Prévisions

Bernard Jullien explique sa vision des enjeux pour l’industrie automobile française en 2021

Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Bernard Jullien, maître de conférences à l’université de Bordeaux, explique qu’en matière de production automobile dans l’Hexagone, la pente à remonter sera ardue, après des années de désindustrialisation. « Par rapport au discours du 26 mai, au cours duquel Emmanuel Macron a évoqué 1 million de véhicules électriques assemblés dans l’Hexagone en 2025, le compte n’y est pas », déclare-t-il, ajoutant que « le boom des voitures électriques ne profite pas au Made in France ». « Certains projets pourraient corriger ce constat : celui de l’usine de batteries dans le Nord lancé par PSA et Total, ou encore le pôle électrique évoqué par Renault autour de Douai et Maubeuge, avec l’ambition d’un véhicule électrique à moins de 20 000 euros assemblé en France », indique-t-il toutefois.

ECHOS (23/12/20)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.