Fermer
#France - #Man Energy Solutions - #Volkswagen

Bercy rappelle à Volkswagen ses engagements pour sa filiale française Man Energy Solutions

Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Le ministre de l’Economie Bruno Le Maire a rappelé le 12 janvier à Volkswagen ses engagements industriels en France concernant sa filiale Man Energy Solutions, qui produit notamment des moteurs pour les sous-marins de la Marine française.

La filiale du constructeur allemand a annoncé début août un plan de restructuration prévoyant la suppression de 2 600 postes dans le monde et une rationalisation de ses sites, notamment en France.

Or sur son site français de Saint-Nazaire, MAN Energy Solutions produit notamment des moteurs diesel de secours pour les sous-marins nucléaires français Barracuda. Mais, d’après Les Echos, l’entreprise a informé l’Etat français en novembre 2019 de son intention d’arrêter la production de ces équipements.

« Le groupe Volkswagen est tenu au titre des engagements qu’il a pris de maintenir sur le territoire national les activités de défense et les capacités industrielles qui sont associées », a affirmé mardi Bruno Le Maire, insistant sur le fait que ces engagements étaient « des engagements de droit ». « Les organisations syndicales nous ont alertés sur des manquements éventuels à ces engagements dans le cadre du projet de restructuration qui est porté par la direction allemande », a-t-il ajouté. En conséquence, Bercy a « engagé des discussions avec Volkswagen en application des textes sur les investissements étrangers en France », a indiqué le ministre.

AFP (12/1/21)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.