Fermer
#batteries - #Différend - #Etats-Unis - #ITC - #LG - #SK - #véhicules électriques

Batteries pour VE : l’ITC donne raison à LG et sanctionne SK

Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Confirmant un jugement préliminaire prononcé en février 2020, la Commission américaine du commerce international (ITC) a rendu le 10 février une décision en faveur du fabricant sud-coréen de batteries LG Energy Solution, qui affirmait que son concurrent SK Innovation lui avait volé des secrets industriels pour développer des batteries pour véhicules électriques.

L’ITC a pris une « mesure d’exclusion limitée » d’une durée de dix ans pour interdire l’importation de certaines batteries lithium-ion et de composants de SK Innovation, mais a permis l’envoi de composants pour la production locale pour des clients de l’entreprise, tenant compte de l’intérêt public.

SK Innovation pourra importer des composants pour la production de batteries lithium-ion pour le programme F-150 électrique  de Ford pendant quatre ans et pour la ligne de production de véhicules électriques de Volkswagen en Amérique du Nord pour une durée de deux ans afin de permettre à ces constructeurs de se tourner vers de nouveaux fournisseurs locaux. Le fabricant coréen pourra en outre importer des pièces pour la réparation et le remplacement des batteries équipant des véhicules Kia vendus à des clients américains.

La décision est un coup dur pour SK Innovation qui construit une usine dans l’Etat de Géorgie pour approvisionner Volkswagen et Ford et prévoit d’embaucher 2 600 personnes d’ici à 2024.

L’administration Biden a soixante jours pour examiner la décision de l’ITC. Si le président américain, qui veut promouvoir les véhicules électriques dans le cadre de son « New Deal Vert », ne s’y oppose pas, la décision sera définitive.

SK Innovation a indiqué qu’il ferait en sorte que le jugement de l’ITC ne perturbe pas son plan de production aux Etats-Unis. « Nous chercherons des moyens de protéger les intérêts de nos clients durant la période de l’examen présidentiel et au-delà », a indiqué l’entreprise dans un communiqué.

LG Energy Solution a demandé à son concurrent d’accepter la décision finale et de venir à la table des négociations pour trouver un compromis afin de satisfaire les actionnaires et les investisseurs, faute de quoi il poursuivra la bataille judiciaire en cours en Corée du Sud et à l’étranger.

YONHAP (11/2/21)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.