Fermer
#ACEA - #Electrique - #Hybride - #Hybride rechargeable - #Immatriculations - #Union Européenne - #Véhicules à énergies alternatives

Au 4ème trimestre de 2020, près d’un VP sur six immatriculé dans l’UE était un véhicule à recharge électrique

Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Au quatrième trimestre de 2020, près d’une voiture particulière sur six immatriculée dans l’Union européenne était un véhicule à recharge électrique (16,5 %), indique l’Acea.

Sur l’ensemble de 2020, les véhicules électriques hybrides ont représenté 11,9 % des ventes de voitures particulières dans l’UE, contre 5,7 % en 2019. Les véhicules à recharge électrique ont connu une hausse similaire de la demande l’an dernier, représentant 10,5 % de toutes les immatriculations de voitures neuves dans l’Union européenne, comparativement à une part de marché de 3 % l’année précédente. Bien que la baisse globale de 3 millions d’immatriculations en raison de la Covid-19 ait frappé les véhicules à moteur diesel et à essence le plus durement, les carburants conventionnels ont toujours dominé les ventes de voitures de l’UE en termes de part de marché (75,5 %) en 2020.

D’octobre à décembre 2020, les ventes de voitures diesel et à essence ont enregistré des pertes importantes. Le nombre de véhicules diesel immatriculés dans l’UE a chuté de 23 % pour s’établir à 730 837 unités, la majorité des marchés de l’UE affichant des baisses. Par conséquent, la part du diesel dans le marché de l’automobile a diminué, passant de 30,5 % au quatrième trimestre de 2019 à 25,4 % au cours de la même période en 2020, ce qui a ramené la part de marché du diesel pour l’année complète à 28 %.

La demande de voitures à essence a subi une baisse encore plus forte (- 33,7 %), passant de plus de 1,7 million d’unités en 2019 à 1,2 million au quatrième trimestre de 2020. Cela a représenté une part de marché à l’échelle de l’UE de 40,6 %, en baisse par rapport aux 56,6 % du dernier trimestre de 2019. A l’exception de l’Irlande, tous les marchés de l’UE ont enregistré des baisses des ventes de voitures à essence au cours de cette période de trois mois, y compris les quatre principaux. Globalement, en 2020, l’essence a toutefois représenté encore près de la moitié (47,5 %) des ventes totales de voitures particulières de l’UE.

Les immatriculations de véhicules a recharge électrique dans l’UE sont passées de 130 992 unités au quatrième trimestre de 2019 à près d’un demi-million (+ 262,8 %), dépassant pour la première fois le volume des ventes de voitures électriques hybrides. Cette forte augmentation de la demande pour les véhicules électriques à batterie et les véhicules hybrides rechargeables – avec une croissance des immatriculations de 216,9 % et de 331 % respectivement – est en grande partie attribuable aux actions des gouvernements en faveur des véhicules à faibles ou zéro émissions.

Les véhicules électriques hybrides ont connu une croissance tout aussi impressionnante au cours du quatrième trimestre, les ventes ayant doublé (+ 104,7 %), passant de 212 612 unités en 2019 à 435 260 l’an dernier, représentant 15,1 % du marché automobile de l’UE. Pour la toute première fois, plus d’un million de voitures hybrides électriques (1 828 792) et de voitures à recharge électrique (1 045 831) ont été vendues dans l’UE de janvier à décembre 2020.

Les immatriculations de voitures fonctionnant à l’éthanol (E85), aux gaz de pétrole liquéfiés (GPL) et au gaz naturel (GNV) ont augmenté de 19,6 % pour atteindre 69 877 unités dans l’UE au cours du quatrième trimestre de 2020. Cela s’explique principalement par une hausse notable des ventes de voitures alimentées aux GPL (+ 69,5 %), tandis que les immatriculations de véhicules alimentés au gaz naturel ont diminué au cours de la même période (- 35,3 %).

Tous les véhicules à motorisations alternatives réunis représentaient 34 % du marché automobile de l’UE au quatrième trimestre, avec près d’un million d’unités enregistrées au total (en hausse de 143,9 % par rapport à 2019). A l’exception de Chypre, les ventes de véhicules à motorisations alternatives ont augmenté dans toute l’UE d’octobre à décembre 2020. Sur les principaux marchés automobiles, l’Allemagne (+ 236,6 %), la France (+ 156,7 %) et l’Italie (+ 108,9 %) ont enregistré des gains importants, grâce à une croissance exceptionnelle des ventes de voitures électriques et hybrides rechargeables à la fin de l’année.

COMMUNIQUE DE PRESSE ACEA (4/2/21)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.