Fermer
#Smart - #Usine

Agnès Pannier-Runacher se rendra sur le site Smart de Hambach la semaine prochaine

Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

La ministre déléguée à l’Industrie Agnès Pannier-Runacher se rendra la semaine prochaine sur le site Smart de Hambach (Moselle), que le groupe Daimler veut vendre, a-t-elle annoncé le 22 juillet sur Twitter.

Le groupe britannique Ineos s’est dit intéressé par le rachat du site mosellan pour y produire son futur 4X4 Grenadier, mais l’intersyndicale (CGT, CFE-CGC, CFTC, CFDT et FO) n’est pas convaincue par l’arrivée d’un véhicule à moteur thermique dans l’usine, qui ne produit que des modèles électriques depuis 2019, et a appelé à la grève et à une manifestation vendredi à Sarreguemines.

A propos du projet d’Ineos, le message qu’a fait passer Mme Pannier-Runacher à la délégation reçue à Bercy mercredi est qu’« on ne laisse pas passer une opportunité sans l’avoir instruite », a indiqué le ministère à l’AFP. « Ce n’est pas pour autant une solution qui épuise le sujet », car « il faut veiller à bien prendre en compte les sous-traitants et pas seulement l’entité Daimler », a-t-on ajouté.

Le ministère va désormais mobiliser une équipe pour analyser la proposition d’Ineos « et réfléchir à des solutions alternatives ou complémentaires », avec une première journée de travail prévue le 24 juillet, a indiqué Bercy.

AFP (22/7/20)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.