Fermer
#Accord de libre-échange - #Autobus - #Camions

Accord de libre-échange Brésil-Mexique : la phase de transition pour les poids lourds est entrée en vigueur

Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Le Brésil et le Mexique ont décidé, il y a quelques mois, d’inclure les camions et les autobus dans leur accord de libre-échange, qui inclut déjà les voitures, les véhicules utilitaires légers et les composants pour ces catégories de véhicules.

La réduction des tarifs d’importation appliqués aux véhicules lourds sur les deux marchés a démarré le 1er juillet 2020, avec une baisse de 20 %, et s’échelonnera jusqu’en 2023 : en 2021, la baisse sera de 40 % et en 2022, de 70 %. La taxe sera totalement supprimée en juillet 2023. Dans le cas des pièces et équipements pour cette catégorie de véhicules (camions et autobus), les tarifs ont été supprimés le 1er juillet 2020.

Selon les données du ministère de l’Économie du Brésil, le Mexique est actuellement le troisième partenaire commercial du pays dans le secteur automobile, après l’Argentine et les Etats-Unis.

Par ailleurs, le gouvernement brésilien a également a publié un décret concernant le commerce bilatéral avec le Paraguay. Le texte prévoit que les entreprises du secteur automobile du Paraguay pourront exporter vers le marché brésilien, avec des tarifs allant de 0 % à 2 %, avec un objectif de 0 % d’ici à fin 2022.

AUTOMOTIVE BUSINESS (24/9/20)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.