Le

Le zoom éco de 15H30

Téléchargez
Vietnam

Le nouveau constructeur vietnamien VinFast estime avoir les ressources pour devenir un acteur d’envergure mondiale

La nouvelle marque VinFast, propriété du conglomérat Vingroup (qui réalise un chiffre d’affaires annuel de 3,8 milliards de dollars), a choisi...

La nouvelle marque VinFast, propriété du conglomérat Vingroup (qui réalise un chiffre d’affaires annuel de 3,8 milliards de dollars), a choisi le Mondial de l’Automobile de Paris pour présenter ses deux premiers modèles, une berline et un SUV, tous deux dessinés par Pininfarina. VinFast ne cache pas ses ambitions et assure « avoir les ressources pour devenir un constructeur de premier plan dans le monde de l’automobile. « Nous disposons des ressources, de l’évolutivité et de l’engagement nécessaires pour devenir un acteur important dans l’industrie automobile mondiale », affirme James DeLuca, directeur général de VinFast, et ancien directeur de la Production chez General Motors. « Nous sommes extrêmement fiers d’être le premier constructeur automobile du Vietnam et le premier à participer à un grand salon automobile international. Nous sommes impatients de présenter notre nouvelle marque et deux nouveaux modèles à Paris. Notre stand présentera également le meilleur du Vietnam, démontrant la passion et la ténacité que nous apporterons à la scène automobile mondiale ».

Les deux véhicules, attendus sur le marché vietnamien en septembre 2019, seront produits dans une toute nouvelle usine en cours de construction dans le nord du pays, précise le Journal Auto. L’investissement initial serait de 1,5 milliard de dollars. VinFast vise une production de 100 000 à 200 000 unités par an initialement, pour atteindre 500 000 unités par an d’ici à 2025. Si, pour l’heure, les exportations, notamment vers l’Europe, ne sont pas la priorité de ce nouveau constructeur, il compte néanmoins approvisionner les marchés étrangers à terme. Le développement technique de la berline et du SUV est assuré par Magna et les blocs essence, fournis par l’Autrichien AVL.

VinFast, qui a également racheté à General Motors une usine située à Hanoi, veut se concentrer dans un premier temps sur le marché vietnamien, où le taux de motorisation n’est que de 23 voitures pour 1 000 habitants. Les analystes estiment que le marché vietnamien est appelé à une forte croissance et prévoient qu’il atteindra près de 500 000 unités en 2020, contre 272 750 unités en 2017 (chiffres de la VAMA, Association des constructeurs automobiles du Vietnam).

Outre les deux modèles attendus au Mondial de l’Automobile en octobre, VinFast va fabriquer des petits modèles sous licence General Motors. Il compte également lancer par la suite lancer deux petites voitures, une électrique et une essence, conçues par Italdesign.

Lire l'article complet

Retrouvez tous les zoom éco de 15h30