Le

Analyse de presse de 14H00

Téléchargez
Royaume-Uni

BMW a préparé un plan pour assurer ses approvisionnements au Royaume-Uni

BMW a préparé un plan pour assurer ses approvisionnements au Royaume-Uni une fois que le Brexit sera effectif Le constructeur a notamment renforcé...

BMW a préparé un plan pour assurer ses approvisionnements au Royaume-Uni une fois que le Brexit sera effectif. Le constructeur a notamment renforcé ses mesures de fret aérien, afin de faciliter les approvisionnements depuis l’Union Européenne.

BMW espère que les négociations en cours permettront au Royaume-Uni de rester dans le marché unique européen, mais se prépare à un possible « Brexit dur », sans accord commercial.

Actuellement, BMW produit la majeure partie de ses Mini au Royaume-Uni, mais dépend de ses usines allemandes pour les composants.

Source : AUTOMOTIVE NEWS EUROPE (7/11/18)
Lire l'article complet
Chine

BMW envisage de produire davantage de véhicules de loisir en Chine

BMW envisage de produire davantage de véhicules de loisir en Chine, afin d'éviter les taxes douanières sur les modèles importés des...

BMW envisage de produire davantage de véhicules de loisir en Chine, afin d’éviter les taxes douanières sur les modèles importés des Etats-Unis.

En effet, la guerre commerciale entre Chine et Etats-Unis devrait affecter le bénéfice du groupe allemand en 2018.

Une décision définitive doit être prise dans les semaines à venir, pour déterminer quel modèle pourrait être produit en Chine.

BMW a d’ailleurs précisé que les ventes du véhicule de loisir X3 avaient progressé depuis que le modèle était produit en Asie, ce qui a permis de réduire les importations de ce modèle depuis les Etats-Unis.

« Si les tarifs douaniers portent atteinte à la compétitivité de BMW en termes de production et de ventes aux Etats-Unis, le résultat pourrait être des volumes en forte baisse à l’exportation, ce qui aurait des effets négatives sur les investissements et l’emploi aux Etats-Unis », a déclaré un porte-parole de BMW.

Actuellement, BMW produit les véhicules de loisir X3, X4, X5, X6 et X7 à Spartanburg. Ces modèles, une fois importés en Chine, sont soumis à une taxe à l’importation de 40 %.BMW a donc déjà cessé d’importer le X3 en Chine depuis les Etats-Unis, en utilisant à la place ses sites de production à Rosslyn (Afrique du Sud) et Shenyang (Chine).

Source : AUTOMOTIVE NEWS EUROPE (7/11/18)
Lire l'article complet
Royaume-Uni

BMW étend son service DriveNow à Londres

BMW étend son service d'autopartage DriveNow à Londres 5 quartiers supplémentaires de la capitale britannique seront desservis par le...

BMW étend son service d’autopartage DriveNow à Londres. 5 quartiers supplémentaires de la capitale britannique seront desservis par le service.

DriveNow a été introduit à Londres en 2014 et était initialement présent dans 4 quartiers de la ville. Les 5 quartiers dans lesquels le service sera désormais proposé sont ceux de Westminster, Barnet, Tower Hamlets, Southwark et Brent.

Au total, la flotte de véhicules mis à disposition par DriveNow à Londres sera désormais de 720 BMW et Mini.

Source : AUTOMOTIVE NEWS EUROPE (2/11/18)
Lire l'article complet
Japon

Bridgestone abaisse partiellement ses prévisions annuelles en raison de la hausse du prix de pétrole

Bridgestone a légèrement abaissé une partie de ses prévisions annuelles, après avoir enregistré un recul de son bénéfice opérationnel sur...

Bridgestone a légèrement abaissé une partie de ses prévisions annuelles, après avoir enregistré un recul de son bénéfice opérationnel sur les neuf premiers mois de l’année, même si le résultat net a, quant à lui, progressé. Le groupe vise désormais pour l’ensemble de 2018 un résultat d’exploitation de 410 milliards de yens (3,2 milliards d’euros, – 2,2 %), au lieu des 430 milliards escomptés auparavant. Le chiffre d’affaires annuel est pour sa part attendu à 3 650 milliards de yens (28 milliards d’euros), alors que le groupe espérait précédemment atteindre 3 700 milliards. La prévision de bénéfice net reste inchangée, à 305 milliards de yens (2,34 milliards d’euros, + 5,8 %).

Bridgestone explique souffrir de la hausse des prix du pétrole, même s’il a dans le même temps bénéficié de prix du caoutchouc moins élevés. Il déplore également la faiblesse des devises des marchés émergents, ainsi que des coûts de restructuration élevés.

Sur la période de janvier à septembre, Bridgestone a enregistré un chiffre d’affaires de 2 674 milliards de yens (20,55 milliards d’euros, + 0,4 %) et réalisé un bénéfice net de 219,5 milliards (1,68 milliard d’euros, + 11 %), mais cette amélioration s’explique essentiellement par des éléments exceptionnels.

Les ventes de pneus pour véhicules légers en volume ont fléchi de 2 % au troisième trimestre. Pour les gros véhicules (poids lourds et bus), davantage de pneus ont été vendus, surtout en Amérique du nord, en Europe et en Chine (en particulier pour les camions neufs).

Une forte progression a par ailleurs été enregistrée pour les modèles ORR (hors routes), des pneus de très grande dimension que peu de fabricants proposent pour les engins de mines et chantiers.

Source : AFP (8/11/18)
Lire l'article complet
Chine

BYD a vendu 48 497 véhicules en octobre

Le groupe chinois BYD a vendu 48 497 véhicules en octobre et 400 068 sur 10 mois Sur 10 mois, ses ventes de véhicules à énergies alternatives se...

Le groupe chinois BYD a vendu 48 497 véhicules en octobre et 400 068 sur 10 mois. Sur 10 mois, ses ventes de véhicules à énergies alternatives se sont en outre établies à 171 085 unités.

Le mois dernier, le groupe a vendu 20 830 véhicules à moteurs à combustion (exclusivement alimentées par des énergies fossiles) et 27 667 véhicules à énergies alternatives (hybrides, hybrides rechargeables ou électriques).

BYD est en bonne voie pour réaliser son objectif de vendre 200 000 véhicules à énergies alternatives sur l’ensemble de l’année 2018.

Source : GASGOO.COM (7/11/18)
Lire l'article complet
Chine

Chery a vendu 63 703 véhicules en octobre

Le constructeur chinois Chery a vendu 63 703 véhicules en octobre (+ 13,5 %) et 592 514 unités sur 10 mois (+ 15,2 %) En octobre, le constructeur...

Le constructeur chinois Chery a vendu 63 703 véhicules en octobre (+ 13,5 %) et 592 514 unités sur 10 mois (+ 15,2 %). En octobre, le constructeur a ainsi enregistré une hausse de ses ventes pour le huitième mois consécutif.

Le mois dernier, les ventes de véhicules à énergies alternatives de Chery se sont notamment élevées à 10 205 unités (+ 379 %). En outre, ses exportations mensuelles se sont établies à 8 829 unités (+ 14,1 %).

Sur 10 mois, les ventes de véhicules à énergies alternatives du constructeur ont bondi de 249 %, à 69 884 unités.

Source : GASGOO.COM (7/11/18)
Lire l'article complet
Italie

CNH Industrial annonce un bénéfice quasi multiplié par 4 au 3ème trimestre

CNH Industrial a vu son bénéfice net quasi multiplié par quatre au troisième trimestre de 2018, atteignant un chiffre supérieur aux attentes,...

CNH Industrial a vu son bénéfice net quasi multiplié par quatre au troisième trimestre de 2018, atteignant un chiffre supérieur aux attentes, mais son chiffre d’affaires a stagné et sa dette s’est creusée. Le bénéfice net s’est élevé à 231 millions de dollars, alors que les analystes s’attendaient à 188 millions. Le chiffre d’affaires du groupe, issu de la fusion de Fiat Industrial et de sa filiale américaine CNH Global, est, lui, resté stable, à 6,68 milliards de dollars. La dette nette industrielle a augmenté à 2 milliards de dollars, contre 1,3 milliard fin juillet.

En juillet, en raison de ses bons résultats, le groupe avait revu à la hausse deux de ses objectifs pour l’ensemble de 2018, après avoir déjà relevé en avril une partie de ses prévisions. CNH Industrial vise notamment un chiffre d’affaires annuel net de ses activités industrielles d’environ 28 milliards de dollars et un endettement industriel net fin 2018 entre 0,7 et 0,9 milliard de dollars.

Source : AFP (7/11/18)
Lire l'article complet
Allemagne

Daimler aura doublé les effectifs de sa filiale Accumotive

D'ici à la fin de l'année, Daimler aura doublé les effectifs de sa filiale Accumotive, soit un an plus tôt que prévu En effet, les effectifs...

D’ici à la fin de l’année, Daimler aura doublé les effectifs de sa filiale Accumotive, soit un an plus tôt que prévu.

En effet, les effectifs de la filiale dédiée aux batteries devraient atteindre un millier de salariés d’ici à la fin de 2018, alors qu’Accumotive prévoyait initialement d’atteindre ce nombre d’employés fin 2019.

La croissance plus rapide que prévue d’Accumotive n’explique notamment par la préparation au lancement – au printemps 2019 – du modèle électrique EQC.

En outre, Mercedes prévoit d’investir un total de 10 milliards d’euros dans l’électrification de sa gamme, afin que tous ses modèles soient disponibles en version électrifiée d’ici à 2022. Ainsi, les modèles utilitaires Vito et Sprinter seront disponibles en versions électrifiée en 2019, avec des batteries fournies par Accumotive.

Accumotive fournit également les batteries pour l’eCanter.

Accumotive a été fondé en 2009 et siège à proximité de Dresde. La filiale produit des batteries lithium-ion depuis 2012.

Source : AUTOMOBILWOCHE (6/11/18)
Lire l'article complet
Japon

Didier Leroy évoque la position de Toyota sur les véhicules hybrides et autonomes

Dans un entretien accordé à L’Usine nouvelle, le vice-président exécutif de Toyota Didier Leroy explique que l’hybride est LA solution...

Dans un entretien accordé à L’Usine nouvelle, le vice-président exécutif de Toyota Didier Leroy explique que l’hybride est LA solution d’avenir. « Il nous a fallu quasiment une dizaine d’années pour vendre le premier million de véhicules hybrides, et seulement les huit premiers mois de cette année pour vendre le deuxième ! D’ici à 2030, nous prévoyons que nos ventes de voitures hybrides devraient doubler, pour atteindre 4 à 5 millions d’unités par an, contre 1,5 à 2 millions actuellement. Cela prouve bien que nous sommes loin d’une solution temporaire. D’ailleurs, 94 % de nos clients rachètent une voiture hybride lorsqu’ils changent de véhicule. C’est le plus haut niveau de loyauté observé sur l’ensemble de notre gamme », déclare-t-il.

Concernant l’arrivée des véhicules autonomes, « nous estimons qu’il n’est pas raisonnable, pour l’heure, d’envisager des voitures autonomes de niveau 5, c’est-à-dire capables d’effectuer tous types de trajet dans toutes les conditions météorologiques possibles, dans une échelle de temps inférieure à dix ans. Cela ne nous semble pas suffisant pour atteindre le niveau de sécurité nécessaire au bon fonctionnement de ces véhicules. Toutefois, cela n’empêche pas que des premiers véhicules fassent leur apparition avant cette échéance et circulent dans des zones et conditions prédéfinies », explique le dirigeant.

Source : USINE NOUVELLE (8/11/18)
Lire l'article complet
Inde

Ford a renoué avec les bénéfices en Inde

Ford commence à récolter les fruits de la stratégie qu’il a conçue il y a deux ans pour l'Inde Il a dégagé sur l’exercice 2017/2018 son...

Ford commence à récolter les fruits de la stratégie qu’il a conçue il y a deux ans pour l’Inde. Il a dégagé sur l’exercice 2017/2018 son premier bénéfice dans ce pays depuis une décennie.

Le constructeur a réduit ses coûts de fabrication 40 % et développe davantage de véhicules localement. L’an dernier, il a vendu plus de 90 000 véhicules sur le marché indien et en a exporté le double.

Avec une part de marché inférieure à 3 %, Ford reste loin derrière les premiers constructeurs en Inde, mais il veut renforcer ses positions sur un marché qui devrait devenir le troisième marché automobile mondial d’ici à 2020 selon IHS Markit.

Source : AUTOMOTIVE NEWS EUROPE (6/11/18)
Lire l'article complet
Europe

Ford Europe nomme un responsable des véhicules électrifiés

Ford a créé une nouvelle position en Europe, celle de responsable des activités dans les véhicules électrifiés Le poste sera occupé par Steve...

Ford a créé une nouvelle position en Europe, celle de responsable des activités dans les véhicules électrifiés. Le poste sera occupé par Steve Hood, qui était jusqu’ici directeur commercial de la coentreprise chinoise Changan Ford, a-t-il annoncé.

« Avoir un responsable pour les véhicules électrifiés en Europe est crucial au moment où nous réorganisons nos activités pour l’avenir », a souligné le patron de Ford Europe Steve Armstrong.

Le constructeur américain veut mettre davantage l’accent sur les ventes de véhicules à motorisations électriques en Europe. M. Hood va constituer une équipe pour introduire des véhicules électrifiés « à plus grande échelle », a-t-il indiqué.

Ford n’a jusqu’ici donné que peu d’informations sur ses projets de véhicules électriques pour l’Europe. Il doit lancer un tout-terrain de loisir électrique dans le monde en 2020 et prévoit de commercialiser une version hybride rechargeable du Transit Custom sur le marché européen l’an prochain.

Source : AUTOMOTIVE NEWS EUROPE (8/11/18)
Lire l'article complet
Chine

GAC a vendu 181 601 véhicules

Le groupe chinois GAC a vendu 181 601 véhicules au mois d'octobre (+ 13,2 %), et 1 757 068 unités sur 10 mois (+ 7,0 %) La coentreprise GAC...

Le groupe chinois GAC a vendu 181 601 véhicules au mois d’octobre (+ 13,2 %), et 1 757 068 unités sur 10 mois (+ 7,0 %).

La coentreprise GAC Honda a notamment écoulé 72 354 unités en octobre (+ 9,4 %) et 595 981 unités sur 10 mois (+ 4,2 %). GAC Toyota pour sa part a vendu 477 362 véhicules sur 10 mois (+ 28,2 %), dont 55 508 unités sur le seul mois d’octobre (+ 67,1 %).

En revanche, sa coentreprise avec FCA a subi une baisse de ses ventes de 38,9 % le mois dernier (à 9 362 unités) et de 36,2 % sur 10 mois (à 106 549 unités).

La société conjointe avec Mitsubishi a également enregistré un recul de ses ventes en octobre (- 4,6 %, à 10 506 unités), mais a réussi à accroître ses ventes de 27,9 % sur 10 mois (à 118 125 unités.

La marque GAC Motors a de son côté vendu 46 168 véhicules en octobre (+ 1,6 %) et 440 760 unités sur 10 mois (+ 4,5 %).

Sur les 10 premiers mois de l’année, le groupe GAC a réalisé 63 % de son objectif de ventes pour l’ensemble de l’année, fixé à 700 000 unités.

Source : GASGOO.COM (8/11/18)
Lire l'article complet
Chine

Geely a vendu 128 986 véhicules en octobre

Le groupe chinois Geely a vendu 128 986 véhicules en octobre (+ 3 %), et 1 265 844 unités sur 10 mois (+ 33 %) A la fin du mois d'octobre, Geely...

Le groupe chinois Geely a vendu 128 986 véhicules en octobre (+ 3 %), et 1 265 844 unités sur 10 mois (+ 33 %). A la fin du mois d’octobre, Geely avait ainsi réalisé 80 % de son objectif de ventes pour l’ensemble de l’année 23018, fixé à 1,58 million d’unités.

La marque Lynk & CO (avec ses modèles 01, 02 et 03) a notamment vendu 15 207 véhicules en octobre et 102 308 unités sur 10 mois.

Geely a pu accroître ses ventes en octobre grâce à ses nouveaux modèles (ceux de Lynk & CO, mais aussi la Binrui par exemple), car ses principaux modèles disponibles depuis au moins un an ont tous subi un recul de leurs ventes.

Sur 10 mois en revanche, la quasi totalité de ses modèles ont pu enregistrer une hausse de leurs ventes.

Source : GASGOO.COM (6/11/18)
Lire l'article complet
Chine

Great Wall a vendu 110 088 véhicules en octobre

Le groupe chinois Great Wall a vendu 110 088 véhicules en octobre (+ 1,9 %) et 786 756 unités sur 10 mois (- 3,3 %) Sa marque Haval a notamment...

Le groupe chinois Great Wall a vendu 110 088 véhicules en octobre (+ 1,9 %) et 786 756 unités sur 10 mois (- 3,3 %).

Sa marque Haval a notamment vendu 84 956 véhicules le mois dernier (+ 4,1 %) et 552 094 unités sur 10 mois (- 17,1 %). Son autre marque de véhicules de loisir, WEY, a vendu 10 884 unités en octobre (- 32,7 %) et 116 381 unités sur 10 mois (+ 160,8 %).

Au total, le groupe Great Wall a donc vendu 95 840 véhicules de loisir en octobre (- 2,0 %) et 668 475 véhicules de ce type sur 10 mois (- 5,9 %).

En revanche, ses exportation ont augmenté de 13,4 % en octobre (à 3 934 unités) et de 18,2 % sur 10 mois (à 39 952 unités).

Source : GASGOO.COM (8/11/18)
Lire l'article complet
Corée du Sud

Hyundai lève le voile sur la nouvelle Genesis G90

Hyundai a publié une image montrant la version restylée de la Genesis G90 La voiture sera commercialisée en Corée du Sud le 27 novembre et le...

Hyundai a publié une image montrant la version restylée de la Genesis G90. La voiture sera commercialisée en Corée du Sud le 27 novembre et le constructeur prévoit de l’exporter aux Etats-Unis et dans d’autres marchés étrangers début 2019.

Les modèles Genesis (G70, G80 et G90) sont vendus en Corée, aux Etats-Unis, au Canada, en Russie et au Moyen-Orient. La marque de luxe de Hyundai envisage de lancer ses voitures en Europe et en Chine.

Entre les mois de janvier et septembre, les ventes de Genesis ont augmenté de 1,2 %, à 60 093 unités, mais celles de la G90 ont plongé de 42 %, à 7 902 unités.

Source : YONHAP (8/11/18)
Lire l'article complet
Singapour

Hyundai Motor Group accroît ses investissements dans Grab

Hyundai Motor Group va accroître ses investissements dans Grab et lui fournir une flotte de véhicules électriques Le groupe automobile coréen...

Hyundai Motor Group va accroître ses investissements dans Grab et lui fournir une flotte de véhicules électriques.

Le groupe automobile coréen va investir par l’intermédiaire de ses marques Hyundai et Kia 250 millions de dollars supplémentaires dans la société de VTC de Singapour, après un premier investissement de 25 millions de dollars réalisé en début d’année.

Hyundai fournira 200 véhicules électriques à Grab début 2019, et Kia envisage également de fournir ses propres véhicules électriques au géant des asiatique des VTC.

« Une série de projets pilotes seront lancés en Asie du Sud-Est », et notamment à Singapour dès l’année prochaine, indiquent Grab et Hyundai dans un communiqué commun.

Source : YONHAP, LES ECHOS (7/11/18)
Lire l'article complet
Allemagne

La marque Volkswagen table sur une marge opérationnelle de 4-5 %

Pour l'ensemble de l'année 2018, la marque Volkswagen table sur une marge opérationnelle dans le bas de la fourchette de son objectif de 4 à 5...

Pour l’ensemble de l’année 2018, la marque Volkswagen table sur une marge opérationnelle dans le bas de la fourchette de son objectif de 4 à 5 %.

Le constructeur explique cela par les coûts liés à l’adaptation de sa gamme aux nouvelles normes d’homologation WLTP, par ses frais de distribution en hausse et par des investissements importants (principalement pour l’électrification de sa gamme).

Source : AUTOMOTIVE NEWS EUROPE (6/11/18)
Lire l'article complet
Brésil

La production de véhicules au Brésil a augmenté de 5,2 % en octobre

La production de véhicules au Brésil a augmenté de 5,2 % en octobre, à 263 262 unités, et de 9,9 % sur les dix premiers mois de 2018, à 2 458...

La production de véhicules au Brésil a augmenté de 5,2 % en octobre, à 263 262 unités, et de 9,9 % sur les dix premiers mois de 2018, à 2 458 329 unités, indique l’ANFAVEA (Association des constructeurs au Brésil).

La production de voitures et de véhicules utilitaires légers, notamment, a progressé de 4 % en octobre, à 250 094 unités, et de 9 % sur dix mois, à 2 344 856 unités. La production de camions a quant à elle augmenté de 31,8 % en octobre, à 10 858  unités, et de 30,6 % sur dix mois, à 88 112 unités. La production d’autobus a quant à elle progressé de 51,2 % en octobre, à 2 310 unités, et de 43,6 % sur dix mois, à 25 361 unités.

Par ailleurs, les exportations de véhicules du Brésil ont reculé de 37,2 % le mois dernier, à 38 734, et de 10,9 % sur dix mois, à 563 025 unités.

Source : COMMUNIQUE DE PRESSE ANFAVEA (8/11/18)
Lire l'article complet
Etats-Unis

Le bénéfice net de Delphi Technologies au troisième trimestre a plongé

Delphi Technologies a annoncé pour le troisième trimestre un bénéfice net de 39 millions de dollars, en baisse de 50 %, et un chiffre d'affaires...

Delphi Technologies a annoncé pour le troisième trimestre un bénéfice net de 39 millions de dollars, en baisse de 50 %, et un chiffre d’affaires de 1,2 milliard de dollars, en recul de 4 %.

« La croissance dans toutes les régions, en particulier en Chine, a ralenti de façon notable », a expliqué Hari Nair, patron par intérim de l’ancienne division Motorisations de Delphi Automotive. Hors effets de change, les ventes de l’entreprise en Chine ont baissé de 12 %.

L’équipementier a indiqué s’attendre à une année difficile en 2019, mais prévoit une amélioration en 2020.

Source : AUTOMOTIVE NEWS (7/11/18)
Lire l'article complet
Brésil

Le marché brésilien a progressé de 25,6 % en octobre

Les ventes de véhicules au Brésil ont augmenté de 25,6 % en octobre, à 254 732 unités, portant le volume pour les dix premiers mois de 2018 à 2...

Les ventes de véhicules au Brésil ont augmenté de 25,6 % en octobre, à 254 732 unités, portant le volume pour les dix premiers mois de 2018 à 2 100 957 unités, en hausse de 15,3 %, indique l’Anfavea (Association des constructeurs au Brésil).

Par segments, les ventes de voitures et de véhicules utilitaires légers ont progressé de 24,5 % le mois dernier, à 245 162 unités, et 14,4 % sur dix mois, à 2 028 125 unités. Les ventes de camions ont fait un bond de 57 % en octobre, à 7 894 unités, et de 50,2 % sur dix mois, à 60 673 unités. Enfin, les ventes d’autobus se sont envolées en octobre (+ 89,2 %),à 1 676 unités ; sur dix mois, elles ont augmenté de 28,7 %, à 12 159 unités.

General Motors a dominé le marché brésilien des véhicules légers en octobre, avec 44 088 véhicules écoulés, suivi de Volkswagen (37 229), de Fiat (34 357), de Ford (21 771), et de Renault (21 690).

Source : COMMUNIQUE DE PRESSE ANFAVEA (8/11/18)
Lire l'article complet
France

Le marché de la location courte durée est plus dynamique que jamais

AAA Data indique que le marché français de la location de courte durée a été plus dynamique que le marché automobile global en 2017 avec une...

AAA Data indique que le marché français de la location de courte durée a été plus dynamique que le marché automobile global en 2017 avec une croissance de 11,4 %, soit 20 millions de locations pour 7,7 millions de locataires. 1 400 loueurs se partagent ce marché en pleine croissance, et ce grâce à la conjonction de plusieurs phénomènes, à savoir une croissance soutenue des activités touristiques, l’émergence de la location de courte durée comme alternative à la propriété du véhicule, mais aussi l’évolution des comportements des automobilistes, plus enclins à adopter de nouvelles formes de mobilité. Sans oublier l’influence des flottes, qui se tournent de plus en plus vers des solutions d’optimisation de la gestion de leur parc pour faire face, par exemple, à des pics d’activité saisonniers.

Le marché de la location de courte durée représente environ 200 000 immatriculations par an en France, avec un pic d’immatriculations observé logiquement avant l’été. AAA Data répertorie ainsi entre 15 000 et 30 000 achats de VP neufs durant le deuxième trimestre de l’année, avec une forte concentration en juin.

La location de longue durée constitue aussi un canal d’immatriculation important pour les constructeurs, notamment parce que les marques l’utilisent pour accroître la visibilité de leurs modèles, mais aussi pour écouler leur stock et atteindre leurs objectifs de ventes. De janvier à septembre 2018, les loueurs de courte durée ont représenté en moyenne 13 % des immatriculations totales des marques en France.

Source : JOURNALAUTO.COM (7/11/18)
Lire l'article complet
Russie

Le marché russe a augmenté de 8,2 % en octobre

Selon les données de l’AEB (Association des Affaires Européennes), les ventes de véhicules légers sur le marché russe ont augmenté...

Selon les données de l’AEB (Association des Affaires Européennes), les ventes de véhicules légers sur le marché russe ont augmenté de 8,2 % en octobre 2018, à 160 425 unités, portant le volume pour les dix premiers mois de l’année à 1 457 857 unités, en hausse de 14,1 %.

Les ventes de Renault, notamment, ont reculé de 6,8 % le mois dernier, à 12 154 unités, mais progressent de 6,2 % sur dix mois, à 115 448 unités. Celles de PSA Peugeot Citroën ont diminué de 15,6 % en octobre, à 685 unités, avec une hausse de 2,8 % pour Peugeot (à 434 unités) et une baisse 35,6 % pour Citroën (à 251 unités) ; sur dix mois, les ventes de PSA ont toutefois augmenté de 3,1 %, à 7 722 unités (+ 21,3 % pour Peugeot et – 16,3 % pour Citroën).

Lada est resté numéro un sur le marché russe en octobre, avec 32 005 immatriculations (+ 11,8 %), suivi de Kia (21 002, + 20,7 %), de Hyundai (15 820, + 0,7 %), de Renault (12 154, – 6,8 %), de Volkswagen (9 928, + 23,9 %), de Toyota (8 424, + 14,4 %), de Skoda (7 614, + 33,1 %), Nissan (7 094, + 11,4 %), de GAZ VUL (5 457, – 11,2 %), de Ford (4 398, – 9,1 %), et de Mitsubishi (4 238, + 40,3 %).

« En s’approchant de la fin de l’année, les ventes de voitures en Russie continuent d’être robustes. C’est agréable, mais pas une surprise étant donné que le compte à rebours avant le changement de taux de la TVA a commencé », a indiqué le directeur du comité automobile de l’AEB, Joerg Schreiber.

Au 1er janvier 2019, la TVA en Russie doit passer de 18 à 20 % et « si le marché s’en sort bien aujourd’hui, il y a une inquiétude grandissante sur l’évolution de la demande à partir de janvier 2019 », a poursuivi Joerg Schreiber.

Dans son communiqué, l’AEB note que « sur les dix modèles les plus vendus, tous sont produits localement ».

Source : COMMUNIQUE DE PRESSE AEB, AFP (7/11/18)
Lire l'article complet
Europe

Les motorisations alternatives ont bondi de 29,7 % en Europe au troisième trimestre

Au troisième trimestre de 2018, 57,6 % des voitures vendues dans l’Union européenne roulaient à l’essence (2 007 738 unités écoulées, en...

Au troisième trimestre de 2018, 57,6 % des voitures vendues dans l’Union européenne roulaient à l’essence (2 007 738 unités écoulées, en hausse de 15,2 %), contre 34,7 % fonctionnant au gazole (1 208 639 unités, en chute de 18,2 %). Les ventes de véhicules à motorisations alternatives ont quant à elles représenté 7,8 % des immatriculations (270 676 unités écoulées, en progression de 29,7 %). Sur les neuf premiers mois de l’année, les ventes de voitures à essence ont atteint 6 716 384 unités dans l’UE (+ 16,6 %), celles de modèles diesel 4 316 091 unités (- 16,9 %) et celles de véhicules à motorisations alternatives 837 856 unités (+ 33,7 %).

Les hybrides électriques ont particulièrement tiré leur épingle du jeu au troisième trimestre. Il s’en est immatriculé 147 649 unités, soit 37,1 % de plus que l’année précédente. Un chiffre qui s’inscrit dans la tendance de l’année 2018 puisque, au cumul, la technologie s’est vendue à 439 225 unités, en hausse de 37,1 % également.

En progression de 30 %, les électriques rechargeables ont fait l’objet de 71 981 immatriculations à travers l’Union européenne de juillet à septembre. Sur neuf mois, les électriques rechargeables ont totalisé 215 173 immatriculations, en hausse de 40,2 %.

Les ventes de véhicules électriques hybrides rechargeables ont par ailleurs atteint 39 630 unités sur le troisième trimestre (+ 24,5 %) et 117 138 unités au cumul (+ 41 %). Celles de véhicules électriques à batterie (incluant les modèles à pile à combustible) se sont établies à 32 351 unités de juillet à septembre (+ 37,4 %) et à 98 035 unités sur neuf mois (+ 39,3 %).

Source : (COMMUNIQUE DE PRESSE ACEA 8/11/18)
Lire l'article complet
Japon

Nissan annonce un bénéfice net en repli au 1er semestre en raison de difficultés aux États-Unis

Nissan a annoncé un bénéfice net en recul de 11 % au premier semestre de son exercice 2018-2019, à 246,2 milliards de yens (1,9 milliard...

Nissan a annoncé un bénéfice net en recul de 11 % au premier semestre de son exercice 2018-2019, à 246,2 milliards de yens (1,9 milliard d’euros), ses ventes ayant décliné aux États-Unis et en Europe. Le constructeur a également souffert d’une hausse du cours des matières premières et des dépenses de recherche et développement. Le chiffre d’affaires sur la période a reculé de 2,1 %, à 5 532,7 milliards de yens (42,5 milliards d’euros).

Nissan, qui a été touché par deux scandales successifs causés par des lacunes dans l’inspection des véhicules au Japon, a fait état d’une « reprise en douceur » dans l’archipel. Il a également bénéficié d’une « croissance soutenue en Chine (ventes en progression de 11 %), ce qui lui a permis d’accroître sa part de marché », et d’un redressement en Asie du Sud-Est, en particulier en Thaïlande et aux Philippines. Ces bons résultats n’ont pas suffi à compenser ses difficultés aux États-Unis (- 9 %) et en Europe (- 12 %). Au total, Nissan a écoulé au premier semestre 2,68 millions de véhicules dans le monde (- 1,8 %).

Sur le marché américain, notamment, Nissan a dû multiplier les offres commerciales pour attirer les clients, ce qui a eu pour conséquence de dégrader ses comptes d’exploitation. « Nous avions beaucoup d’anciens modèles à écouler, nous avons donc été obligés de recourir à de nombreuses mesures d’incitation », a expliqué le directeur financier Hiroshi Karube. Désormais, « les stocks de nos concessionnaires, qui ont été fortement réduits au cours des six derniers mois, se situent à un niveau approprié », a-t-il ajouté, promettant donc une amélioration de la situation d’ici la fin de l’exercice.

Pour l’ensemble de l’exercice qui s’achèvera fi mars 2019, le chiffre d’affaires annuel de Nissan est attendu à 12 000 milliards de yens (92,25 milliards d’euros, + 0,4 %), et le bénéfice net à 500 milliards de yens (3,84 milliards d’euros), en recul de 33 %.

Source : AFP (8/11/18)
Lire l'article complet
Allemagne

Opel teste la mobilité électrifiée

Opel teste la mobilité électrifiée dans un "laboratoire en conditions réelles", dans le Land de la Hesse L'objectif est de simuler la mobilité...

Opel teste la mobilité électrifiée dans un « laboratoire en conditions réelles », dans le Land de la Hesse. L’objectif est de simuler la mobilité telle qu’elle pourrait être en 2035.

Ce « laboratoire » (baptisé E-Mobility Lab Hessen) se compose de zones de test dans le centre de développement d’Opel à Rüsselsheim et dans la ville de Rodgau-Dudenhofen (Hesse), où plus de 160 bornes de recharge ont été installées, pour simuler le niveau d’infrastructures qui devrait être atteint en 2035.

Les tests seront effectués en collaboration avec l’Université de Kassel. Diverses simulations seront effectuées.

Pour rappel, Opel veut proposer une version électrifiée de chacun de ses modèles d’ici à 2024.

Source : AUTOMOBILWOCHE (7/11/18)
Lire l'article complet
Espagne

Plus de 3 000 véhicules vendus au Salon du Véhicule d’Occasion de Séville

La 8ème édition du Salon du Véhicule d'Occasion de Séville s'est tenue du 31 octobre au 4 novembre Sur la durée (5 jours), 64 052 visiteurs ont...

La 8ème édition du Salon du Véhicule d’Occasion de Séville s’est tenue du 31 octobre au 4 novembre. Sur la durée (5 jours), 64 052 visiteurs ont été accueillis et 3 218 véhicules ont été vendus (contre 64 078 visiteurs et 3 284 ventes en 2017 sur six jours). 71 exposants étaient en outre présents : concessionnaires, instituts de financement et autres entreprises du secteur.

Par ailleurs, pour la quatrième année consécutive, les organisateurs du Salon décerneront le Prix du meilleur Stand, en fonction de l’originalité, de la créativité, du montage et du design des exposants. Le résultat, qui sera connu au cours des prochaines semaines, procédera à 50 % du vote des organisateurs et à 50 % du vote des visiteurs.

 

Source : EL MUNDO (5/11/18)
Lire l'article complet
France

Précisions sur le marché des véhicules d’occasion en octobre

Le marché des véhicules d’occasion s’est établi à 532 504 unités en octobre, en progression de 2,83 % C’est le troisième mois de l'année...

Le marché des véhicules d’occasion s’est établi à 532 504 unités en octobre, en progression de 2,83 %. C’est le troisième mois de l’année 2018 avec une variation positive. Les deux derniers mois restants de l’exercice seront donc déterminants mais, avec près de 700 000 unités de retard, ce dernier ne devrait pas être comblé d’ici au 31 décembre. Sur les dix premiers mois de l’année, le marché a atteint 4,77 millions d’unités, en baisse de 1,4 %.

Le segment des VO de moins de six mois a totalisé 36 734 unités en octobre, en hausse de 22,6 %, celui des modèles âgés de six mois à 1 an 25 231 unités (+ 5,3 %), celui des VO de 1 à 2 ans 40 283 unités (+ 12,2 %), celui des 2 à 4 ans 70 355 unités (+ 18,6 %) et celui des VO de 4 à 5 ans 28 729 unités (+ 7,1 %), précise AAA Data.

Les segments des VO les plus âgés ont en revanche vu leurs ventes baisser en octobre (- 0,9 % pour les 5 à 8 ans, à 70 366 unités ; – 0,7 % pour les 8 à 15 ans, à 157 852 unités ; et – 8,1 % pour les plus de 15 ans, à 102 954 unités).

Source : JOURNALAUTO.COM (7/11/18)
Lire l'article complet
Chine

SAIC a vendu 601 877 véhicules en octobre

Le groupe chinois SAIC a vendu 601 877 véhicules en octobre (- 8,4 %) et 5 748 433 unités sur 10 mois (+ 4,9 %) La coentreprise SAIC-GM a...

Le groupe chinois SAIC a vendu 601 877 véhicules en octobre (- 8,4 %) et 5 748 433 unités sur 10 mois (+ 4,9 %).

La coentreprise SAIC-GM a notamment écoulé 1 617 471 unités sur 10 mois (+ 3,5 %), dont 183 154 unités sur le seul mois d’octobre (- 9,0 %).

De son côté, SAIC-Volkswagen a vu ses ventes reculer de 7,1 % en octobre (à 180 000 unités), mais progresser de 1,8 % sur 10 mois (à 1 696 649 unités).

Pour sa part, la coentreprise SAIC-GM-Wuling a été la seule société conjointe de SAIC à subir une baisse de ses ventes sur 10 mois (- 1,0 %, à 1 664 554 unités, dont 161 8833 unités sur le seul mois d’octobre, en baisse de 15,8 %).

La marque SAIC Voitures Particulières a vendu 60 003 unités le mois dernier (+ 16,3 %) et 569 132 unités sur 10 mois (+ 37,8 %), tandis que SAIC Véhicules utilitaires a enregistré les plus fortes hausses du groupe, avec + 16,6 % en octobre (à 1 357 unités) et + 124,1 % sur 10 mois (à 21 443 unités).

Source : GASGOO.COM (7/11/18)
Lire l'article complet
Allemagne

SGL Carbon révise ses prévisions de résultats à la hausse

L'équipementier allemand SGL Carbon révise ses prévisions de résultats à la hausse et table désormais sur un chiffre d'affaires d'un milliard...

L’équipementier allemand SGL Carbon révise ses prévisions de résultats à la hausse et table désormais sur un chiffre d’affaires d’un milliard d’euros sur l’ensemble de l’année 2018.

Selon des premières estimations, sur les 9 premiers mois de l’année, l’équipementier aurait généré un chiffre d’affaires de 786 millions d’euros (+ 23 %) et un bénéfice de 47,7 millions d’euros (contre 5,3 millions d’euros un an auparavant).

Le spécialiste de la fibre de carbone était revenu aux bénéfices en 2017.

Source : AUTOMOBILWOCHE (6/11/18)
Lire l'article complet
Espagne

Un séminaire sur le véhicule d’occasion organisé par l’Association des concessionnaires en Espagne

En partenariat avec l'IE Business School, Faconauto (Association des concessionnaires en Espagne) organisera pour la première fois un séminaire sur...

En partenariat avec l’IE Business School, Faconauto (Association des concessionnaires en Espagne) organisera pour la première fois un séminaire sur la distribution officielle du véhicule d’occasion le 14 novembre prochain. Plus de 200 professionnels espagnols y assisteront.

« C’est un événement important pour nous car il s’agit de décrire comment porter les valeurs du VO à tous les niveaux et de rappeler combien ce secteur est essentiel à la profession. En outre, nous analyserons de près les évolutions du secteur et les perspectives de celui-ci », a notamment expliqué Gerardo Perez, président de Faconauto.

Source : JOURNALAUTO.COM (7/11/18)
Lire l'article complet
Allemagne

Volkswagen envisage de convertir 2 de ses usines à la production de véhicules électriques

Le groupe Volkswagen envisage de convertir 2 de ses usines à la production de véhicules électriques, à savoir celles d'Emden et de Hanovre Ce...

Le groupe Volkswagen envisage de convertir 2 de ses usines à la production de véhicules électriques, à savoir celles d’Emden et de Hanovre.

Ce projet sera présenté à l’occasion d’une réunion du conseil de surveillance, le 16 novembre.

Le groupe de Wolfsburg prévoit de produit 10 millions de véhicules électriques d’ici à la fin de 2022. Ces véhicules se baseront sur la nouvelle plateforme modulaire dédiée aux modèles électriques, baptisée MEB.

Actuellement, dans son usine d’Emden, Volkswagen produit la berline Passat (dont la demande est en forte baisse), tandis que l’usine d’Hanovre assemble le pick-up Amarok, le véhicule de loisir Tiguan et une version électrique du fourgon Crafter.

Volkswagen n’a pas commenté cette information.

Source : AUTOMOTIVE NEWS EUROPE (5/11/18), AUTOMOBILWOCHE (7/11/18)
Lire l'article complet
Allemagne

Volkswagen va présenter un plan sur 10 ans pour réduire les coûts de R&D

Le groupe Volkswagen présentera le 16 novembre un plan sur 10 ans pour réduire les coûts de recherche et développement, en collaborant avec des...

Le groupe Volkswagen présentera le 16 novembre un plan sur 10 ans pour réduire les coûts de recherche et développement, en collaborant avec des constructeurs rivaux.

Ce plan mettrait Audi au second plan, alors que la marque aux anneaux est jusqu’à présent le principal centre de développement du groupe Volkswagen.

Ce projet doit être présenté à l’occasion d’une réunion du conseil de surveillance la semaine prochaine. De potentielles alliances avec Ford ou d’autres constructeurs seront

Les investissements dans le domaine de la recherche et du développement ont représenté un coût de 13,1 milliards d’euros en 2017 pour le groupe VW.

Pour l’instant, aucune décision définitive n’a été prise concernant la recherche et le développement, notamment à propos du rôle d’Audi.

Source : AUTOMOTIVE NEWS EUROPE (2/11/18)
Lire l'article complet

Retrouvez toutes les analyses de 14h