Le

Analyse de presse de 14H00

Téléchargez
Monde

Accord entre les Etats-Unis et le Canada pour moderniser l’Alena

Les Etats-Unis et le Canada sont parvenus hier soir à un accord de principe sur un nouvel accord commercial, juste avant l’expiration de la date...

Les Etats-Unis et le Canada sont parvenus hier soir à un accord de principe sur un nouvel accord commercial, juste avant l’expiration de la date butoir imposée par les Etats-Unis pour rallier le Canada au compromis trouvé fin août avec le Mexique. Le nouvel accord de libre-échange nord-américain (Alena) s’appellera l’accord Etats-Unis-Mexique-Canada, ont précisé les Etats-Unis et le Canada.

Le président américain Donald Trump avait menacé de taxer les exportations de véhicules canadiens aux Etats-Unis si le Canada ne signait pas un accord avant dimanche minuit.

Source : LEMONDE.FR (1/10/18)
Lire l'article complet
Allemagne

Allemagne : Les difficultés de passage au cycle WLTP auraient des effets « notables » sur la croissance du PIB

En Allemagne, les difficultés de passage au cycle WLTP auraient des effets "notables" sur la croissance du produit intérieur brut (PIB), selon une...

En Allemagne, les difficultés de passage au cycle WLTP auraient des effets « notables » sur la croissance du produit intérieur brut (PIB), selon une étude d’un institut de recherche économique allemand.

Ainsi, au troisième trimestre, la croissance économique allemande ne devrait progresser que de 0,1 % par rapport au trimestre précédent.

En revanche, ces difficultés devraient commence à se résoudre au quatrième trimestre. néanmoins, l’institut de recherche à l’origine de cette étude estime que la croissance économique allemande va ralentir durablement. L’institut a donc abaissé ses prévisions pour l’ensemble de l’année et pour l’année prochaine.

Source : AUTOMOBILWOCHE (27/9/18)
Lire l'article complet
Allemagne

Allianz appelle à l’installation en série sur tous les modèles neufs de systèmes d’assistance au stationnement

L'assurance Allianz appelle à l'installation en série sur tous les modèles neufs de systèmes d'assistance au stationnement En effet, les dommages...

L’assurance Allianz appelle à l’installation en série sur tous les modèles neufs de systèmes d’assistance au stationnement. En effet, les dommages liés au stationnement représenteraient un coût de plus de 3 milliards d’euros par an.

« Près de la moitié des dommages déclarés auprès des assurances automobiles sont liés à un problème lors du stationnement », explique le patron d’Allianz-Assurances, Joachim Müller.

Selon le dirigeant les deux tiers de ces dommages pourraient être évités avec de meilleurs systèmes d’assistance au stationnement.

En revanche, au vu des accidents déclarés, les aides au stationnement se limitant à un avertissement sonore n’auraient pas permis de limiter le nombre de dommages causés lors d’une manœuvre de stationnement.

Source : AUTOMOBILWOCHE (27/9/18)
Lire l'article complet
Royaume-Uni

Aston Martin a resserré la fourchette de prix de son introduction en Bourse

Aston Martin a resserré la fourchette de prix de son introduction en Bourse : celle-ci s’échelonne désormais de 18,50 à 20 livres par action...

Aston Martin a resserré la fourchette de prix de son introduction en Bourse : celle-ci s’échelonne désormais de 18,50 à 20 livres par action (20,80 à 22,50 euros), contre 17,50 à 22,50 livres précédemment. Il a précisé qu’il refermerait ses livres d’ordres le mardi 2 octobre à midi.

Le constructeur britannique sera le premier constructeur d’automobiles à rejoindre la Bourse de Londres depuis des décennies. Il vise une première cotation autour du 8 octobre.

Source : REUTERS (1/10/18)
Lire l'article complet
Corée du Sud

Baisse des ventes des constructeurs coréens en septembre

Les cinq grands constructeurs coréens - Hyundai, Kia, GM Korea, Renault Samsung et Ssangyong - ont tous annoncé des résultats commerciaux en...

Les cinq grands constructeurs coréens – Hyundai, Kia, GM Korea, Renault Samsung et Ssangyong – ont tous annoncé des résultats commerciaux en baisse pour le mois de septembre.

Hyundai a vendu 384 833 véhicules sur le marché coréen et à l’étranger (- 6,6 %) et sa société soeur Kia en a écoulé 233 708 (- 6,4 %). Les ventes de GM Korea se sont élevées à 34 816 unités (- 14 %), celles de Renault Samsung à 14 582 unités (- 44 %) et celles de Ssangyong à 10 511 unités (- 20 %).

Aucun des cinq constructeurs n’a accru ses ventes en Corée du sud le mois dernier. Les ventes de Hyundai ont baissé de 12 %, celles de Kia de 25 %, celles de GM korea de 17 %, celles de Renault Samsung de 8,8 % et celles de Ssangyong de 19 %.

Source : YONHAP (1/10/18)
Lire l'article complet
France

Carlos Tavares juge normal et souhaitable un durcissement des normes d’émission des véhicules

Le président du Groupe PSA Carlos Tavares juge « tout à fait normal et souhaitable » que les normes d'émission des véhicules soient...

Le président du Groupe PSA Carlos Tavares juge « tout à fait normal et souhaitable » que les normes d’émission des véhicules soient « durcies », mais il prévient que « c’est une mutation lourde de conséquences ».

« Les gouvernements ont pris la décision scientifique de demander aux constructeurs d’aller vers l’électrique. Cette instruction est très claire, elle est visible dans les objectifs de C02 qui nous sont imposés par l’Union européenne », a déclaré M. Tavares le 29 septembre sur France Inter. Pour le patron de PSA, « c’est tout à fait normal et souhaitable » que les normes soient durcies, car « il faut avancer vers la mobilité totalement propre ». Mais il souligne que, « ce qui fait débat aujourd’hui, c’est la vitesse à laquelle il faut transformer l’ensemble de l’industrie automobile en Europe […] pour atteindre des objectifs particulièrement sévères à l’horizon 2030 ». « La mutation qui nous est proposée est une mutation lourde de conséquences », estime-t-il.

M. Tavares pointe notamment le coût de la « mobilité propre ». « C’est comme la nourriture bio, c’est plus cher », remarque-t-il. « En tant que citoyens, soit nous acceptons de payer la mobilité propre plus cher, soit nous mettons l’industrie automobile européenne en difficulté », explique-t-il.

Un autre sujet est celui des batteries, qui représentent 40 % du coût d’une voiture électrique et qui « sont aujourd’hui un monopole asiatique des Coréens, des Chinois et des Japonais », indique le président de PSA. « Nous sommes, nous le Groupe PSA, un ardent supporter de [la] démarche de créer un champion européen de la batterie pour équilibrer la situation asiatique dominante », rappelle-t-il, ajoutant que « c’est il y a dix ans qu’il aurait fallu lancer ça ».

La question des batteries est également posée par le président de la Plateforme automobile (PFA), Luc Chatel, qui pointe « le risque d’un déplacement d’une partie très significative de la chaîne de valeur vers l’Asie ». « Peut-on conserver les savoir-faire en Europe ou s’embarque-t-on dans un suicide collectif de l’industrie automobile européenne ? », demande-t-il dans un entretien accordé le 29 septembre au Figaro. C’est « tout l’enjeu des efforts de R&D que les Européens doivent consentir pour travailler sur une nouvelle génération de batteries », ajoute M. Chatel.

Source : AFP (29/9/18)
Lire l'article complet
Allemagne

Diesel : Le gouvernement allemand doit se prononcer aujourd’hui

Le gouvernement allemand doit se prononcer aujourd'hui sur les mesures de post-équipement (mécanique ou logiciel) visant à remettre aux normes les...

Le gouvernement allemand doit se prononcer aujourd’hui sur les mesures de post-équipement (mécanique ou logiciel) visant à remettre aux normes les diesel pré-Euro 6, en vue d’éviter des interdictions de circulation. L’Etat souhaiterait que le coût de ces mesures soit couvert par les constructeurs et non par les consommateurs.

Selon des sources internes, des primes à la conversion de 3 000 à 10 000 euros pourraient être accordées dans 14 villes où des interdictions de circulation pour les diesel pré-Euro 6 pourraient être mises en place.

En outre, quelque 30 000 garagistes pourraient bénéficier d’aides de l’Etat pour effectuer les remises aux normes mécaniques.

Une ensemble de mesures doit faire l’objet de débat lors d’une réunion qui doit débuter à 13h30.

Source : AUTOMOBILWOCHE (28, 29 et 30/9/18), FRANKFURTER ALLGEMEINE ZEITUNG (28/9/18), SÜDDEUTSCHE ZEITUNG (28 et 30/9/18 et 1/10/18)
Lire l'article complet
Chine

FAW Xiali a cédé sa filiale FAW Huali à Future Mobility Corporation

Le groupe chinois Tianjin FAW Xiali Automobile (FAW Xiali) a cédé sa filiale FAW Huali à Future Mobility Corporation, la maison-mère de la marque...

Le groupe chinois Tianjin FAW Xiali Automobile (FAW Xiali) a cédé sa filiale FAW Huali à Future Mobility Corporation, la maison-mère de la marque Byton.

Du fait de cette acquisition, Byton obtient l’homologation d’Etat nécessaire pour produire des voitures particulières.

La transaction aurait été réalisée pour 1 yuan symbolique, à condition que Future Mobility Corporation s’engage à liquider la dette de FAW Huali (qui s’élève à environ 800 millions de yuans, soit 100,3 millions d’euros).

Source : GASGOO.COM (29/9/18)
Lire l'article complet
Etats-Unis

Honda rappelle 232 000 véhicules aux Etats-Unis

Honda rappelle quelque 232 000 véhicules neufs aux Etats-Unis en raison d'un problème de logiciel de la caméra arrière, susceptible de donner une...

Honda rappelle quelque 232 000 véhicules neufs aux Etats-Unis en raison d’un problème de logiciel de la caméra arrière, susceptible de donner une mauvaise visibilité au conducteur et d’entraîner un accident en marche arrière. Les modèles concernés sont des Accord de 2018 et Insight de 2019.

Le rappel concerne également 14 000 véhicules au Canada, plus de 6 000 en Allemagne et quelque 3 000 en Corée du Sud.

Source : AUTOMOTIVE NEWS (28/9/18)
Lire l'article complet
Allemagne

Le conseil de surveillance de Volkswagen reporte sa prise de décision concernant M. Stadler

Le conseil de surveillance du groupe Volkswagen s'est réuni vendredi pour discuter de l'avenir de Rupert Stadler, le président suspendu d'Audi,...

Le conseil de surveillance du groupe Volkswagen s’est réuni vendredi pour discuter de l’avenir de Rupert Stadler, le président suspendu d’Audi, mais a annoncé qu’il reportait sa prise de décision concernant le dirigeant incarcéré.

Les discussions devraient se prolonger ce mardi 2 octobre. Une résiliation de son contrat serait à l’ordre du jour, à la demande du Ministre-Président de la Basse-Saxe, Stephan Weil, et du Ministre de l’Economie du Land, Bernd Althusmann (la Basse-Saxe étant actionnaire du groupe Volkswagen).

Si son contrat était effectivement résilié de manière anticipée, M. Stadler pourrait toucher des indemnités.

Pour l’instant, Bram Schot occupe le poste de président d’Audi par intérim. A terme, Markus Duesmann, auparavant directeur des achats de BMW, pourrait prendre ces fonctions de manière définitive.

Source : AUTOMOBILWOCHE, SPIEGEL (28/9/18), AUTOMOTIVE NEWS EUROPE (1/10/18)
Lire l'article complet
Royaume-Uni

Le DBX devrait être le modèle le plus populaire d’Aston Martin

Aston Martin prévoit que le DBX sera son modèle le plus populaire Il estime que les ventes du tout-terrain de loisir, qui sera lancé l'an...

Aston Martin prévoit que le DBX sera son modèle le plus populaire. Il estime que les ventes du tout-terrain de loisir, qui sera lancé l’an prochain, atteindront 3 850 unités par an. A titre de comparaison, les ventes annuelles de la Vantage, qui vient d’être lancée, sont estimées à 3 250 unités.

Le DBX devrait recevoir le même moteur V8 biturbo de 4 litres que la Vantage et le coupé DB11, a indiqué le constructeur britannique, qui compte sur ce véhicule pour élargir sa clientèle et franchir la barre des 10 000 ventes par an d’ici à 2021, soit près du double du volume de 2017. Aston Martin prévoit de porter son réseau dans le monde de 160 distributeurs actuellement à 200 à « à moyen terme », dont 50 en Amérique du Nord et du Sud.

Le DBX sera fabriqué dans une nouvelle usine à St. Athan, au pays de Galles.

Source : AUTOMOTIVE NEWS (1/10/2018)
Lire l'article complet
France

Le Groupe PSA va « vivre une période extrêmement chaotique » d’ici à 2030

Dans un entretien accordé au Monde, le président du Groupe PSA Carlos Tavares explique que, d’ici à 2030, le constructeur va « vivre une...

Dans un entretien accordé au Monde, le président du Groupe PSA Carlos Tavares explique que, d’ici à 2030, le constructeur va « vivre une période extrêmement chaotique, pleine de risques et d’opportunités, typiquement darwinienne ». « Et, pour survivre dans cet environnement, il faudra être capable de se transformer et d’écarter la peur du changement. Nous sommes devenus des psychopathes de la performance », souligne-t-il.

Concernant le durcissement de la réglementation sur les émissions polluantes, « nous disposons de toutes les briques technologiques nécessaires, qu’il s’agisse de véhicules purement électriques ou hybrides rechargeables. Mais il faut bien comprendre que la mobilité propre, comme la nourriture bio, c’est plus cher. Ce qui nous préoccupe, ce n’est donc pas PSA, qui saura s’adapter, mais la dimension sociétale de cette question. La vitesse à laquelle le Parlement européen nous imposera de nous transformer, par son vote le 3 octobre sur les objectifs d’émission en 2030, aura des conséquences », détaille M. Tavares.

« Le bannissement du diesel n’a pas provoqué l’explosion des ventes de véhicules électriques, mais de ceux à essence. Du coup, la première conséquence a été l’augmentation des émissions de CO2, puisque les diesel consomment moins, et la deuxième c’est que nos capacités de production européennes étant saturées, nous avons dû importer nos moteurs de Chine », souligne par ailleurs le dirigeant.

« Le partage est inscrit dans notre plan stratégique. Notre plateforme Free2Move est positionnée en tant que marque de services de mobilité au même niveau que nos marques automobiles. C’est une activité indépendante, avec des ressources propres, qui donne accès à des loueurs de trottinettes, de bicyclettes, de voitures, de VTC et à de l’autopartage. Nous sommes structurés pour être acteurs de cette transformation », explique enfin M. Tavares.

Source : MONDE (29/9/18)
Lire l'article complet
France

Le marché français a diminué de 12,8 % en septembre

Avec 148 752 immatriculations en septembre 2018, le marché français des voitures particulières neuves a chuté de 12,8 % en données brutes et de...

Avec 148 752 immatriculations en septembre 2018, le marché français des voitures particulières neuves a chuté de 12,8 % en données brutes et de 8,5 % à nombre de jours ouvrés comparable (20 jours, contre 21 en septembre 2017). Sur neuf mois, les immatriculations se sont établies à 1 662 684 unités, en hausse de 6,5 % à nombre de jours ouvrés identique (188 jours).

Le marché des véhicules utilitaires légers a diminué de 2,6 % en septembre, à 34 638 unités (+ 2,2 % à nombre de jours ouvrés comparable), mais a progressé de 4,8 % sur neuf mois, à 336 289 unités.

Avec 4 386 immatriculations le mois dernier, le marché français des véhicules industriels de plus de 5 tonnes a augmenté de 7,7 % par rapport à septembre 2017. Sur neuf mois, il a enregistré une hausse de 8,3 %, à 39 384 unités.

Par ailleurs, le marché du véhicule d’occasion est estimé à 460 095 voitures particulières en septembre (- 0,1 %) et à 4 259 312 unités sur neuf mois, en baisse de 1,5 %.

Les marques françaises ont vu leurs ventes de voitures neuves baisser de 7 % le mois dernier, à 90 639 unités (+ 4,7 % pour Citroën, à 15 751 unités, – 8,4 % pour DS, à 1 636 unités, + 0,7 % pour Peugeot, à 29 353 unités, + 9,9 % pour Opel, à 6 404 unités ; – 23,5 % pour Renault, à 28 111 unités, et + 5,5 % pour Dacia, à 9 353 unités). Les marques étrangères ont subi une chute de 20,6 % de leurs volumes, à 58 113 unités. Le groupe Volkswagen a reculé de 36,3 %, à 13 068 unités, devançant le groupe Toyota (+ 9,8 %, à 7 511 unités), BMW (- 0,7 %, à 7 003 unités), Hyundai (+ 18,6 %, à 6 217 unités), Daimler (- 12,2 %, à 6 199 unités), le groupe FCA (- 23,8 %, à 5 653 unités), Ford (- 14,4 %, à 5 095 unités), Volvo Cars (+ 29,2 %, à 1 596 unités) et Nissan (- 76,9 %, à 1 464 unités).

 

Sur les neuf premiers mois de 2018, les ventes de voitures des constructeurs français ont bondi de 12,6 %, à 957 839 unités (+ 4,1 % pour Citroën, à 161 093 unités, + 19,6 % pour DS, à 18 827 unités, + 8,3 % pour Peugeot, à 294 691 unités, 54 259 unités pour Opel ; + 3,2 % pour Renault, à 319 746 unités, et + 21,3 % pour Dacia, à 108 234 unités), tandis que celles des groupes étrangers ont baissé de 0,7 %, à 704 845 unités (+ 3,4 % pour Volkswagen, à 196 467 unités, + 23,6 % pour FCA, à 81 839 unités, + 9,4 % pour le groupe Toyota, à 75 407 unités, – 1,4 % pour le groupe Ford, à 63 075 unités, – 0,2 % pour BMW, à 61 669 unités, + 22,2 % pour le groupe Hyundai, à 59 241 unités, – 6,8 % pour Nissan, à 52 827 unités, – 1,3 % pour Daimler, à 50 726 unités, et + 13,1 % pour Volvo Cars, à 12 996 unités).

Source : (COMMUNIQUE DE PRESSE CCFA (1/10/18)
Lire l'article complet
Allemagne

Le parquet de Munich examine de possibles manipulations d’émissions de CO2 chez Audi

Le parquet de Munich examine de possibles manipulations d'émissions de CO2 chez Audi ; les consommations (et donc les émissions de CO2) de modèles...

Le parquet de Munich examine de possibles manipulations d’émissions de CO2 chez Audi ; les consommations (et donc les émissions de CO2) de modèles hybrides rechargeables de la marque aux anneaux auraient été manipulées.

Du fait de ces soupçons, le parquet de Munich s’est rapproché du KBA (office fédéral des transports) pour déterminer si des manipulations ont effectivement été commises par Audi.

Le KBA n’a pour l’instant confirmé aucune manipulation et a précisé que des mesures supplémentaires devraient être réalisées.

Ces manipulations auraient été signalées dès novembre 2017, par un dirigeant de Volkswagen entendu comme témoin dans l’affaire des moteurs truqués.

Ces manipulations concerneraient également certains modèles hybrides rechargeables d’Audi aux Etats-Unis.

Source : AUTOMOBILWOCHE (29/9/18)
Lire l'article complet
Etats-Unis

Le patron de Tesla a trouvé un accord avec la SEC

Le patron de Tesla, Elon Musk, a conclu un accord à l'amiable avec la SEC, le gendarme américain de la Bourse, qui l'a accusé de fraude Selon...

Le patron de Tesla, Elon Musk, a conclu un accord à l’amiable avec la SEC, le gendarme américain de la Bourse, qui l’a accusé de fraude.

Selon les termes de cet accord, M. Musk devra abandonner la présidence du conseil d’administration de l’entreprise américaine, mais restera directeur général. Le dirigeant et Tesla paieront en outre chacun une amende de 20 millions de dollars. Tesla devra nommer deux administrateurs indépendants au conseil d’administration, dont l’un prendra la présidence. M. Musk ne pourra pas se représenter à la présidence du conseil d’administration pendant trois ans.

Source : AFP (30/9/18)
Lire l'article complet
Allemagne

Le responsable du développement technique d’Audi a quitté son poste

Peter Mertens, le responsable du développement technique d'Audi, a quitté son poste pour raisons de santé Il sera remplacé par Hans-Joachim...

Peter Mertens, le responsable du développement technique d’Audi, a quitté son poste pour raisons de santé. Il sera remplacé par Hans-Joachim Rothenpieler, actuellement responsable de l’assurance qualité du groupe Volkswagen.

Herbert Diess, président du directoire du groupe Volkswagen et président du conseil de surveillance d’Audi, a exprimé ses regrets concernant le départ de M. Mertens.

M. Mertens, qui travaillait précédemment chez Volvo Cars, avait succédé à Ulrich Hackenberg et Stefan Knirsch, qui avaient tous deux perdu leur emploi suite au scandale des moteurs truqués.

La nomination de M. Rothenpieler prendra effet le 1er novembre.

Source : AUTOMOTIVE NEWS EUROPE, AUTOMOBILWOCHE (28/9/18)
Lire l'article complet
Etats-Unis

Le SUV Nissan Terra ne devrait pas être distribué aux Etats-Unis

"Il n'est pas prévu que le Nissan Terra soit commercialisé aux Etats-Unis Il ne remplacera pas le Xterra sur ce marché", a déclaré Hironori...

« Il n’est pas prévu que le Nissan Terra soit commercialisé aux Etats-Unis. Il ne remplacera pas le Xterra sur ce marché », a déclaré Hironori Awano, ingénieur en chef du Terra, qui a été lancé cette année en Chine et en Asie du Sud-Est.

« Le Terra serait tout à fait adapté au marché américain, mais les exigences en matière de sécurité et autres réglementations rendent impossible son introduction sur ce marché pour le moment », a-t-il précisé.

Source : AUTOMOTIVE NEWS (1/10/18)
Lire l'article complet
Chine

M. Rice a été nommé responsable du design des voitures particulières de Chery

Kevin Rice, ancien designer de BMW et Mazda notamment, a été nommé responsable du design des voitures particulières au sein du groupe chinois...

Kevin Rice, ancien designer de BMW et Mazda notamment, a été nommé responsable du design des voitures particulières au sein du groupe chinois Chery.

Cette nomination s’inscrit dans la stratégie de développement à l’international de Chery.

Le constructeur dispose d’ailleurs d’un centre de recherche et développement en Amérique du Nord, tandis qu’un autre est en construction en Europe.

Source : GASGOO.COM (29/9/18)
Lire l'article complet
France

Mondial 2018 : Smart présentera le concept Forease

A l'occasion du Mondial de l'Automobile de Paris, Smart présentera le concept Forease Ce concept vient célébrer le 20ème anniversaire de la...

A l’occasion du Mondial de l’Automobile de Paris, Smart présentera le concept Forease. Ce concept vient célébrer le 20ème anniversaire de la marque allemande.

En outre, la Smart Forease « incarne la mobilité urbaine qui inspire la marque depuis ses débuts ».

Le concept Forease est un cabriolet (sans toit) 100 % électrique au design épuré. A l’intérieur, en lieu des place des buses de ventilation se trouvent deux écrans qui servent à afficher le contenu de l’application « ready to », qui permet de partager sa Smart. Le modèle affiche une autonomie de 160 km.

A l’occasion du Salon parisien, Smart a rappelé que sa gamme sera exclusivement électrique à partir de 2020, ce qui est déjà le cas sur certains de ses marchés (Etats-Unis, Canada et Norvège).

Source : AUTO PLUS, AUTOMOBILWOCHE (28/9/18)
Lire l'article complet
Japon

Nouveau repli des ventes de véhicules neufs au Japon en septembre

Les ventes de véhicules neufs au Japon (hors mini-véhicules) ont baissé de 3,1 % en septembre, à 308 324 unités, après un repli de 0,2 % en...

Les ventes de véhicules neufs au Japon (hors mini-véhicules) ont baissé de 3,1 % en septembre, à 308 324 unités, après un repli de 0,2 % en août, a annoncé  la JAMA (Association des concessionnaires japonais). A elles seules, les voitures de tourisme ont subi un recul de 4 % en août, tandis que les camions ont vu leurs ventes augmenter de 2,4 % et les autobus de 14,1 %.

La majorité des constructeurs japonais ont accusé un déclin, notamment Toyota (- 6,9 %), Honda (- 9 %) et Mazda (- 3,5 %). Nissan a en revanche enregistré une hausse (+ 3,2 %) et Mitsubishi de 28,2 %.

Les ventes de mini-voitures (660 cm3) ont quant à elles stagné en septembre, à 177 055 unités, après une progression de 7,7 % en août. Cette catégorie de véhicules, appréciée des Japonais pour leur coût très inférieur à celui des voitures classiques, se portent relativement bien depuis le début de l’année après une mauvaise passe liée à des changements fiscaux.

Au total en septembre, tous gabarits et types confondus, les ventes de véhicules neufs au Japon ont diminué de 2 % à 485 379 unités, après un gain de 2,5 % en août et de 3,3 % en juillet.

Source : AFP (1/10/18)
Lire l'article complet
France

Renault et ADA lancent l’application Moov’in.Paris by Renault

Le groupe Renault et ADA, filiale du groupe Rousselet, lancent l’application Moov’inParis, permettant l’accès à leur service d’autopartage...

Le groupe Renault et ADA, filiale du groupe Rousselet, lancent l’application Moov’in.Paris, permettant l’accès à leur service d’autopartage en free-floating de véhicules électriques. L’application est désormais accessible et disponible au téléchargement sur l’Apple Store et sur Google Play. Le nouvel utilisateur peut créer son compte très simplement et y associer les documents demandés (photographies de sa pièce d’identité, permis de conduire). Il pourra procéder à la réservation d’un véhicule dès leur mise en service courant octobre.

100 Zoé et 20 Twizy seront accessibles dans toute la capitale, ainsi qu’à Clichy (Hauts-de-Seine), dans les prochaines semaines. Le nombre de véhicules mis en service sera rapidement augmenté pour suivre la demande client, tout en garantissant une qualité de service optimale.

Le parcours de réservation est simple : le client localise via l’application un véhicule disponible à proximité de l’endroit où il se trouve, le réserve et dispose alors d’un délai de 15 minutes pour accéder au véhicule et s’y connecter par liaison Bluetooth®. L’utilisateur vérifie sur l’application l’état des lieux de référence du véhicule, le modifie au besoin en accompagnant ses remarques de photos, et le valide. Il peut alors effectuer son trajet en toute liberté. Au retour, le client stationne le véhicule en voirie sur l’emplacement autorisé de son choix, n’importe où dans Paris ou à Clichy. Il valide l’état des lieux électronique de retour et termine sa location. La facturation est alors déclenchée, au prix de 0,39 euro la minute de location, avec un minimum de 10 minutes. Le client n’a le souci ni du paiement du stationnement, ni de la mise en charge du véhicule.

Renault fournit les véhicules et en assurera la maintenance et la réparation. ADA propose son expertise digitale grâce à son application dédiée à la location de très courte durée. Elle assurera également les opérations d’enlèvement, de recharge, de nettoyage et de repositionnement des véhicules électriques.

L’offre Moov’in.Paris s’inscrit dans la stratégie du groupe Renault et d’Ada de développer dans une application unique des nouveaux services de mobilité accessibles à tous, aussi bien pour de la très courte durée (moins de 4h) que pour de la courte durée (plus de 4h).

Source : COMMUNIQUE DE PRESSE RENAULT (28/9/18)
Lire l'article complet
Allemagne

Thyssenkrupp va être séparé en deux entreprises indépendantes

Le groupe industriel Thyssenkrupp va séparer ses activités en deux entreprises indépendantes La première sera baptisée "Thyssenkrupp...

Le groupe industriel Thyssenkrupp va séparer ses activités en deux entreprises indépendantes.

La première sera baptisée « Thyssenkrupp Materials AG » et regroupera les activités liées à l’acier (avec le groupe indien Tata Steel), aux matériaux et à la construction navale. La seconde sera nommée « Thyssenkrupp Industrials AG » et sera dédiée à ses activités dans les équipements automobiles.

Ces deux entreprises siégeront à Essen (Rhénanie-du-Nord-Westphalie) et seront cotées en Bourse.

Thyssenkrupp était dans la tourmente depuis les départs inattendus de son président du directoire Heinrich Hiesinger et de son président du conseil de surveillance Ulrich Lehner, cet été.

Guido Kerkhoff, qui occupait le poste de président du conseil de surveillance par intérim depuis près de 3 mois, a été nommé président du directoire, en remplacement de M. Hiesinger. Bernhard Pellens a quant à lui été nommé président du conseil de surveillance, à la suite de M. Lehner.

Source : AUTOMOBILWOCHE (27 et 30/9/18)
Lire l'article complet
Royaume-Uni

Toyota estime qu’un Brexit sans accord pourrait entraîner la fermeture temporaire de son usine de Burnaston

Toyota prévoit une interruption temporaire de la production de son usine de Burnaston au Royaume-Uni si aucun accord commercial n'est trouvé en...

Toyota prévoit une interruption temporaire de la production de son usine de Burnaston au Royaume-Uni si aucun accord commercial n’est trouvé en parallèle du Brexit.

L’usine de Burnaston a produit l’an passé 150 000 véhicules, dont près de 90 % ont été exportés vers l’Union européenne ; les équipements pour le site étant, à l’inverse, importés de l’UE. En février, Toyota avait indiqué qu’il produirait la prochaine génération des Auris (rebaptisée Corolla) à Burnaston ; les véhicules doivent être lancés sur le marché début 2019.

« Sans accord, notre usine pourrait s’arrêter quelques jours, quelques semaines, voire quelques mois », a déclaré Marvin Cooke, directeur de l’usine.

Source : AUTOMOTIVE NEWS EUROPE (29/9/18)
Lire l'article complet
France

Valérie Pécresse exclut la gratuité des transports à Paris

La présidente de la région Ile-de-France Valérie Pécresse est opposée à l'idée de la gratuité des transports en commun pour les Parisiens «...

La présidente de la région Ile-de-France Valérie Pécresse est opposée à l’idée de la gratuité des transports en commun pour les Parisiens. « S’il n’y a pas les voyageurs qui paient, il faudra que quelqu’un d’autre paie » pour compenser la gratuité, ce qui occasionnerait « 500 euros d’augmentation des impôts par ménage l’année prochaine en Ile-de-France », a-t-elle déclaré le 30 septembre au Grand Jury RTL-Le Figaro-LCI. « Si vous faites de la gratuité, vous augmentez la saturation », a-t-elle ajouté.

Source : FIGARO (1/10/18)
Lire l'article complet
Allemagne

Volkswagen et Microsoft ont annoncé avoir noué un accord

Le groupe Volkswagen et la société informatique Microsoft ont noué un accord portant sur la fourniture de la plateforme Microsoft Azure au...

Le groupe Volkswagen et la société informatique Microsoft ont noué un accord portant sur la fourniture de la plateforme Microsoft Azure au constructeur.

Ce contrat s’inscrit dans la stratégie de développement de la connectivité des véhicules de la marque Volkswagen et à termes des autres marques du groupe.

Outre la fourniture de cette plateforme Microsoft Azure, les deux groupes vont collaborer pour concevoir une base de travail collaborative baptisée « Volkswagen Automotive Cloud », en vue d’améliorer la communication entre véhicules et entre véhicules et infrastructures.

« Ce partenariat va donner un coup d’accélérateur à notre transformation numérique », s’est félicité Herbert Diess, président de Volkswagen.

De plus, afin de consolider leur partenariat, Volkswagen et Microsoft établiront un centre de développement commun aux Etats-Unis (à proximité du siège de Microsoft), qui devrait prochainement employer 300 ingénieurs.

Ensemble, les deux entreprises entendent connecter jusqu’à 5 millions de véhicules de la marque Volkswagen d’ici à 2020, puis le « Volkswagen Automotive Cloud » sera étendu aux autres marques du groupe, dans toutes les régions du monde où le constructeur est présent.

Source : JOURNALAUTO.COM, AUTOMOTIVE NEWS EUROPE, AUTOMOBILWOCHE (28/9/18)
Lire l'article complet

Retrouvez toutes les analyses de 14h