Le

Analyse de presse de 14H00

Téléchargez
Allemagne

Audi présentera le concept PB18 e-tron à Pebble Beach

Audi présentera le concept de supersportive PB18 e-tron le 23 août, à l'occasion de la "Pebble Beach Car Week" en Californie Le nom du...

Audi présentera le concept de supersportive PB18 e-tron le 23 août, à l’occasion de la « Pebble Beach Car Week » en Californie.

Le nom du véhicule fait d’ailleurs écho à cet événement (les lettres PB faisant référence à Pebble Beach).

La présentation de ce concept laisserait entendre qu’Audi envisagerait une variante e-tron (électrique) de la supersportive R8.

Une version électrique de la R8 avait déjà été annoncée au début de la décennie, mais avait été annulée, faute d’une autonomie suffisante. L’idée avait été relancée en 2015, une édition limitée de R8 électrique ayant été commercialisée en 2015 (puis annulée en 2016).

Audi précise qu’une partie des technologies présentes sur le concept PB18 e-tron sont inspirées par des éléments de la R18 e-tron hybride, qui a remporté les 24 Heures du Mans.

Par ailleurs, Audi a réaffirmé qu’il produirait une voiture sportive à 4 portes 100 % électrique, l’e-tron GT, attendue en 2020. Le modèle devrait être produit dans l’usine d’Audi à Böllinger Höfe, près de Neckarsulm.

Audi prévoit de proposer une vingtaine de modèles électrifiés d’ici à 2025.

Source : AUTOMOTIVE NEWS EUROPE (01/08/18)
Lire l'article complet
Allemagne

Continental a débuté la construction de son nouveau siège à Hanovre

Continental a commencé la construction de son nouveau siège à Hanovre Les travaux ont débuté le 31 juillet et devraient s'achever d'ici à la...

Continental a commencé la construction de son nouveau siège à Hanovre. Les travaux ont débuté le 31 juillet et devraient s’achever d’ici à la fin de 2020.

Les 8 nouveaux bâtiments de ce futur siège pourront héberger 1 250 employés et à terme pourront être agrandis pour accueillir jusqu’à 1 600 personnes. Les précédents bureaux, qui ne pouvaient accueillir que 900 personnes, étaient devenus trop petits pour l’équipementier.

Le déménagement des salariés devrait être bouclé en 2021, à l’occasion du 150ème anniversaire de Continental.

Le siège comprendra un « Campus Continental » qui visera à connecter les employés de différents services et à encourager le dialogue et les échanges d’idées et de connaissances.

De plus, le parking du nouveau siège sera doté de bornes de recharge pour véhicules électriques.

Source : AUTOMOBILWOCHE (01/08/18), COMMUNIQUE CONTINENTAL
Lire l'article complet
Allemagne

Continental a réalisé un chiffre d’affaires de 22,4 milliards d’euros

L'équipementier allemand Continental a réalisé un chiffre d'affaires de 22,4 milliards d'euros au premier semestre (+ 5,4 %), avec une hausse de...

L’équipementier allemand Continental a réalisé un chiffre d’affaires de 22,4 milliards d’euros au premier semestre (+ 5,4 %), avec une hausse de 6,6 % pour la seule division Automobile.

Son bénéfice opérationnel EBIT ajusté s’est établi à 2,2 milliards d’euros (contre 2,3 milliards d’euros un an auparavant). Cela correspond à une marge opérationnelle ajustée de 10 %.

Avant ajustements, le bénéfice opérationnel EBIT s’est établi à 2,14 milliards d’euros (contre 2,27 milliards au premier semestre de 2017). Le bénéfice net attribuable aux actionnaires s’est établi à 1,6 milliard d’euros (+ 4,3 %).

Dans le détail, les divisions ont contribué au chiffre d’affaires du groupe Continental à hauteur de 4,97 milliards d’euros pour la division Chassis & Safety, de 3,97 milliards d’euros pour la division Powertrain, de 4,94 milliards d’euros pour la division Interior, de 5,44 milliards d’euros pour la division Pneus, et de 3,23 milliards d’euros pour ContiTech.

En outre, au premier semestre, les entrées de commandes enregistrées par Continental se sont établies à plus de 20 milliards d’euros.

Au 30 juin 2018, Continental employait 243 311 personnes dans le monde (contre 230 527 salariés un an auparavant).

Au premier semestre, l’équipementier a investi 1,2 milliard d’euros dans ses propriétés, usines, équipements et logiciels, et 1,7 milliard d’euros dans la recherche et le développement.

Source : COMMUNIQUE CONTINENTAL (02/08/18)
Lire l'article complet
Italie

Ferrari anonnce un bénéfice net en hausse de 18,1 % au deuxième trimestre et confirme ses objectifs 2018

Ferrari a confirmé ses objectifs pour l'ensemble de l'année 2018 après avoir enregistré un bond de 18,1 % de son bénéfice net au deuxième...

Ferrari a confirmé ses objectifs pour l’ensemble de l’année 2018 après avoir enregistré un bond de 18,1 % de son bénéfice net au deuxième trimestre. Ces résultats sont les premiers annoncés par le constructeur depuis la mort le 25 juillet de son président Sergio Marchionne. En raison de la brusque dégradation de son état de santé, il avait été remplacé quelques jours auparavant par Louis Camilleri, ancien patron du cigarettier Philip Morris et membre du conseil d’administration de Ferrari depuis octobre 2015.

« Nous sommes attristés par la perte de Sergio Marchionne », a souligné le groupe, confirmant son « engagement à poursuivre les valeurs qu’il incarnait et à réaliser sa vision avec détermination, ambition et passion, dans le sillon de Enzo Ferrari, fondateur de Ferrari ». Cette nouvelle ère, qui s’annonce difficile tant M. Marchionne avait imprimé sa marque sur Ferrari, a néanmoins commencé sous de bons auspices.

Le bénéfice net sur le trimestre a atteint 160 millions d’euros, alors que les analystes tablaient en moyenne sur 154 millions d’euros. Le chiffre d’affaires a en revanche diminué de 1,6 %, à 906 millions d’euros. A taux de change constants, il a néanmoins progressé de 1,4 %. Ferrari a en outre livré sur le trimestre 2 463 voitures, soit 5,6 % de plus par rapport à la même période de 2017. Parmi les autres indicateurs, la dette nette industrielle de Ferrari a atteint 472 millions d’euros fin juin, contre 413 millions trois mois plus tôt.

L’Europe-Moyen-Orient-Afrique reste le principal marché du groupe, avec 1 073 véhicules livrés, suivi de l’Amérique (850 unités). Les livraisons ont augmenté de 26 % en Chine-Hong Kong et Taïwan, à 177 véhicules.

Sergio Marchionne a réussi à préserver l’exclusivité de cet emblème du savoir-faire italien, tout en augmentant la production et en faisant de Ferrari une entreprise cotée en Bourse avec un grand succès. Depuis son entrée à la Bourse de Milan le 4 janvier 2016, le titre a gagné plus de 160 %. M. Marchionne devait rester aux commandes de Ferrari au moins jusqu’en 2021 et avait promis de dévoiler en septembre un plan stratégique sur cinq ans. Cette feuille de route prévoit la poursuite d’une forte rentabilité, le lancement de nouveaux produits, dont un SUV dès 2019 et des sportives hybrides. Il reviendra à M. Camilleri de dévoiler ce plan les 17 et 18 septembre à Maranello, siège historique de la marque.

Ferrari a d’ores et déjà confirmé ses prévisions pour l’année en cours : un chiffre d’affaires supérieur à 3,4 milliards d’euros, plus de 9 000 véhicules livrés, un bénéfice brut d’exploitation Ebitda ajusté égal ou supérieur à 1,1 milliard d’euros et une dette nette industrielle inférieure à 400 millions.

Source : AFP (1/8/18)
Lire l'article complet
Chine

Hangzhou autorise les essais de véhicules autonomes

La ville chinoise de Hangzhou autorise les essais de véhicules autonomes sur des portions de routes ouvertes La ville a pour cela publié les...

La ville chinoise de Hangzhou autorise les essais de véhicules autonomes sur des portions de routes ouvertes.

La ville a pour cela publié les « Réglementations de Hangzhuo sur les essais de véhicules connectés et autonomes », qui entreront en vigueur le 20 août.

Les réglementations prévoient la mis en place d’un groupe d’experts et des évaluations des tests par un organisme tiers. En outre, des plaques d’immatriculation spécifiques seront accordées aux véhicules à l’essai.

Les entreprises qui voudront tester des véhicules autonomes dans la ville devront être des « entités indépendantes siégeant en Chine » et devront déjà être actives dans le domaine de la conduite autonome.

Enfin, les conducteurs qui superviseront les essais de véhicules autonomes devront avoir une expérience de « conduite automatisée » d’au moins 50 heures.

Source : GASGOO.COM (01/08/18)
Lire l'article complet
Chine

Hongqi prévoit de lancer 17 nouveaux modèles d’ici à 2025

Hongqi, marque du groupe FAW, prévoit de lancer 17 nouveaux modèles (berlines, véhicules de loisir, voiture sportive et modèles électriques)...

Hongqi, marque du groupe FAW, prévoit de lancer 17 nouveaux modèles (berlines, véhicules de loisir, voiture sportive et modèles électriques) d’ici à 2025, dont trois véhicules de loisir en 2019.

La marque a également présenté sa stratégie de développement des véhicules à énergies alternatives. Hongqi prévoit donc de développer deux différentes plateformes pour les batteries, les moteurs électriques, les systèmes électroniques.

Hongqi avait dévoilé son premier véhicule de loisir 100 % électrique, l’E-HS3, au salon de Pékin de 2018. Ce modèle devrait être commercialisé au premier semestre de 2019.

Source : GASGOO.COM (01/08/18)
Lire l'article complet
Europe

La part de marché du diesel est tombée à 44,8 % en 2017 en Europe

La part de marché des voitures diesel dans l’Europe des 15 est passée de 49,9 % en 2016 à 44,8 % l’an dernier Cette chute a été largement...

La part de marché des voitures diesel dans l’Europe des 15 est passée de 49,9 % en 2016 à 44,8 % l’an dernier. Cette chute a été largement compensée par la hausse des ventes de voitures à essence, dont la part de marché a atteint 49,4 % en 2017. Les voitures à motorisation alternative ont quant à elles représenté 5,8 % du marché, contre seulement 1,5 % pour les modèles à recharge électrique.

Tout au long de l’année passée, la part de marché des voitures diesel a reculé dans les pays d’Europe de l’Ouest, particulièrement au Luxembourg et en Grèce (ou elle a perdu plus de 10 points), mais elle est toutefois restée stable en Italie et au Danemark (perdant environ un point). L’Irlande est restée le pays avec le plus fort taux de motorisations diesel (65,2 %) d’Europe occidentale, suivie par le Portugal (61,5 %) et l’Italie 56,3 %.

Source : COMMUNIQUE DE PRESSE ACEA (1/8/18)
Lire l'article complet
Corée du Sud

Le bénéfice net de Hankook Tire au deuxième trimestre a très légèrement progressé

Hankook Tire a dégagé au deuxième trimestre un bénéfice net de 180,6 milliards de wons (137 millions d’euros), en hausse de 0,4 %, pour un...

Hankook Tire a dégagé au deuxième trimestre un bénéfice net de 180,6 milliards de wons (137 millions d’euros), en hausse de 0,4 %, pour un chiffre d’affaires de 1 700 milliards de wons (1,29 milliard d’euros), en progression de 2,3 %.

L’amélioration des résultats du premier manufacturier coréen a été tirée par une hausse de ses ventes sur les grands marchés. Les livraisons de pneumatiques de catégorie supérieure en Europe et en Chine ont augmenté, et la demande a également été plus élevée en Corée du Sud, a indiqué Hankook Tire.

Source : YONHAP (2/8/18)
Lire l'article complet
France

Le bénéfice net d’ALD a diminué de 2,4 % au premier semestre

Le bénéfice net d’ALD, filiale de location de véhicules de longue durée et de gestion de flottes de la Société Générale, a diminué de 2,4...

Le bénéfice net d’ALD, filiale de location de véhicules de longue durée et de gestion de flottes de la Société Générale, a diminué de 2,4 % au premier semestre de 2018, à 280 millions d’euros. La marge brute des activités, qui caractérise le volume d’affaires de l’entreprise, a en revanche progressé de 1,3 %, à 670,8 millions d’euros, la croissance des marges des contrats de location et de services compensant nettement la nette baisse du résultat des ventes de voitures. Les charges d’exploitation ont quant à elles augmenté de 5,2 %, une progression que la direction juge néanmoins « sous contrôle » et « bien inférieure à la croissance de la flotte ».

Le nombre de véhicules gérés dans le monde a crû de 10,1 %, à 1,59 million d’unités à fin juin, « permettant à ALD d’asseoir sa position de leader en Europe », souligne l’entreprise dans un communiqué.

Pour 2018, ALD prévoit toujours une croissance de sa flotte dans le monde de l’ordre de 8 % à 10 %, après la hausse de 9,8 % enregistrée en 2017. Les autres objectifs ne portent pas sur les grands indicateurs financiers.

Source : AFP (2/8/18)
Lire l'article complet
Japon

Le bénéfice net trimestriel de Mazda a chuté de 43,6 %

Le bénéfice net de Mazda a chuté de 43,6 % au premier trimestre de son exercice fiscal 2018, à 20,6 milliards de yens (158 millions d’euros)...

Le bénéfice net de Mazda a chuté de 43,6 % au premier trimestre de son exercice fiscal 2018, à 20,6 milliards de yens (158 millions d’euros). Entre avril et juin, les résultats du constructeur ont été affectés par une hausse des coûts, notamment ceux des matières premières. Le chiffre d’affaires s’est toutefois établi à 873 milliards de yens (6,7 milliards d’euros), en hausse de 8,9 %, grâce à une hausse de 7 % des ventes de véhicules, à 403 000 unités. Le bénéfice opérationnel trimestriel de Mazda a atteint 33 milliards de yens (254 millions d’euros), en recul de 17,2 %.

Sur l’ensemble de l’année fiscale 2018-2019, qui se terminera en mars prochain, Mazda espère porter ses ventes de véhicules à 1,66 million d’unités, en progression de 2 %, pour un chiffre d’affaires de 3,55 milliards de yens (27,3 milliards d’euros). Le bénéfice net devrait diminuer de 28,6 %, à 80 milliards de yens (615 millions d’euros), et le bénéfice opérationnel de 28,3 %, à 105 milliards de yens (807 millions d’euros).

Source : EL MUNDO, AUTOMOTIVE NEWS (1/8/18)
Lire l'article complet
Allemagne

Le gouvernement allemand s’est prononcé en faveur d’une aide pour les véhicules de fonction électrifiés

Comme annoncé dans l'Analyse de Presse du 1er août, le gouvernement allemand a organisé un vote pour déterminer si oui ou non une aide devrait...

Comme annoncé dans l’Analyse de Presse du 1er août, le gouvernement allemand a organisé un vote pour déterminer si oui ou non une aide devrait être accordée aux entreprises optant pour des véhicules de fonction électrifiés.

Le gouvernement s’est donc prononcé en faveur d’une telle aide pour les véhicules de fonction électrifiés.

La taxe sur les modèles de fonction (1 % du prix d’achat par mois) sera diminuée de moitié pour les modèles électriques et hybrides rechargeables.

Cette aide sera valable pour les véhicules de fonction achetés ou loués (location de longue durée ou avec option d’achat) entre le 1er janvier 2019 et le 31 décembre 2021.

Le VDA (association de l’industrie automobile allemande) estime que cette aide contribuera à l’essor du marché des véhicules électrifiés.

Le VDIK (importateurs) s’est également félicité de la mise en oeuvre de cette mesure.

Source : AUTOMOBILWOCHE (01/08/18)
Lire l'article complet
Inde

Le gouvernement indien veut promouvoir les véhicules électriques

Le gouvernement indien prépare de nouvelles mesures visant à promouvoir les véhicules électriques dans le pays Ces mesures devraient être...

Le gouvernement indien prépare de nouvelles mesures visant à promouvoir les véhicules électriques dans le pays. Ces mesures devraient être annoncées le 7 septembre lors d’un sommet mondial sur l’e-mobilité qui sera inauguré par le Premier ministre Narendra Modi. Entre autres propositions, le gouvernement pourrait créer des écosystèmes favorables aux V.E. dans neuf villes polluées de plus de quatre millions d’habitants, avant de les étendre graduellement à des villes comptant au moins un million d’habitants.

Le gouvernement envisagerait également de fixer un objectif sur cent jours aux constructeurs d’automobiles afin qu’ils installent des usines de production de V.E., de batteries et d’infrastructures de recharge en Inde.

Source : ECONOMIC TIMES (2/8/18)
Lire l'article complet
Allemagne

Le groupe BMW a dégagé un bénéfice net de 2,082 milliards d’euros

Le groupe BMW a publié ses résultats pour le deuxième trimestre et le premier semestre Au deuxième trimestre, le groupe a dégagé un...

Le groupe BMW a publié ses résultats pour le deuxième trimestre et le premier semestre.

Au deuxième trimestre, le groupe a dégagé un bénéfice net de 2,082 milliards d’euros (- 6,1 %), sur un chiffre d’affaires de 25,023 milliards d’euros (- 2,9 %). Il a également réalisé un bénéfice opérationnel EBIT de 2,746 milliards d’euros (- 6,3 %). Avec des ventes de 637 878 véhicules entre avril et juin, la division Automobile a contribué au chiffre d’affaires du groupe BMW à hauteur de 22,192 milliards d’euros (+ 0,1 %). En outre, le bénéfice opérationnel de la division automobile s’est établi à 1,919 milliard d’euros (- 14,5 %). La marge opérationnelle de la division s’est donc établie à 8,6 % (- 1,5 point).

Au premier semestre, le groupe a dégagé un bénéfice net de 4,383 milliards d’euros (- 2,4 %), sur un chiffre d’affaires de 47,717 milliards d’euros (- 4,0 %). Il a réalisé un bénéfice opérationnel EBIT de 5,479 milliards d’euros (- 4,8 %). Avec des ventes de 1 242 507 véhicules sur 6 mois, la division Automobile a contribué au chiffre d’affaires du groupe BMW à hauteur de 41,518 milliards d’euros (- 1,5 %). En outre, le bénéfice opérationnel de la division automobile s’est établi à 3,800 milliard d’euros (- 7,8 %). La marge opérationnelle de la division s’est donc établie à 9,2 % (- 0,6 point).

Au 30 juin, les effectifs du groupe BMW s’établissaient à 131 636 personnes (+ 1,3 %).

En outre, au premier semestre, les dépenses en recherche et développement se sont établie à 2,610 milliards d’euros (+ 13,6 %). Elles devraient représenter 7 % du chiffre d’affaires du groupe allemand sur l’ensemble de l’année (contre 6,2 % en 2017). Ces investissements impactent les bénéfices.

Pour l’ensemble de l’année 2018, BMW table sur une légère hausse des ventes et du chiffre d’affaires de la division Automobile. La marge opérationnelle de la division devrait être comprise entre 8 et 10 %.

Source : COMMUNIQUE BMW (02/08/18)
Lire l'article complet
Etats-Unis

Le marché automobile américain a baissé en juillet

Les ventes de véhicules légers neufs aux Etats-Unis ont baissé de 3,7 % en juillet, à 1,36 million d’unités, portant le volume pour le premier...

Les ventes de véhicules légers neufs aux Etats-Unis ont baissé de 3,7 % en juillet, à 1,36 million d’unités, portant le volume pour le premier semestre à 9,98 millions d’unités, en hausse de 1,1 %, selon les estimations d’Automotive News.

Parmi les grands constructeurs présents sur le marché américain, seuls FCA et le groupe Volkswagen ont accru leurs ventes le mois dernier.

Les ventes de FCA US ont augmenté de 5,9 %, à 170 970 unités. Les ventes de Ford ont pour leur part diminué de 3,3 %, à 192 743 unités, et celles de General Motors, qui ne communique plus de chiffres mensuels, sont estimées à 219 250 unités, en baisse de 3 %.

Du côté des constructeurs asiatiques, les ventes de Toyota ont baissé de 6 %, à 208 770 unités ; celles de Honda de 8,2 %, à 138 602 unités ; celles de Nissan de 15,2 %, à 108 792 unités, et celles de Hyundai-Kia de 5,1 %, à 104 864 unités.

S’agissant des constructeurs allemands, le groupe BMW a affiché des résultats quasi stables, avec 26 368 véhicules écoulés (- 0,3 %), tandis que les ventes de Mercedes/Smart ont plongé de 20,1 %, à 23 058 unités. Les ventes du groupe Volkswagen ont augmenté de 7,9 %, à 54 016 unités, dopées par une progression de 12,7 % (à 30 520 unités) de celles de la marque Volkswagen.

Source : AUTOMOTIVE NEWS (1/8/18)
Lire l'article complet
Canada

Le marché automobile canadien a baissé en juillet

Les ventes de véhicules légers au Canada ont diminué de 3,6 % le mois dernier, à 175 317 unités, portant le volume pour les sept premiers mois...

Les ventes de véhicules légers au Canada ont diminué de 3,6 % le mois dernier, à 175 317 unités, portant le volume pour les sept premiers mois de l’année à 1,21 million d’unités, en baisse de 0,7 %, selon les chiffres publiés par DesRosiers.

Ford a dominé le marché en juillet, avec 27 887 véhicules vendus (+ 0,9 %). Il est suivi de General Motors, qui en a vendu 25 226 (- 2,4 %). Avec 15 652 unités écoulées (- 33,3 %), FCA rétrograde derrière Toyota (16 864 unités, hors Lexus) et Honda (16 693 unités, hors Acura).

Source : COMMUNIQUE DESROSIERS
Lire l'article complet
Espagne

Le marché espagnol a progressé de 19,3 % en juillet

Les ventes de voitures en Espagne ont augmenté de 19,3 % en juillet, à 131 176 unités, portant le volume pour les sept premiers mois de l’année...

Les ventes de voitures en Espagne ont augmenté de 19,3 % en juillet, à 131 176 unités, portant le volume pour les sept premiers mois de l’année à 865 845 unités, en hausse de 11,4 %, indique l’ANFAC (Association des constructeurs).

Les ventes aux particuliers ont progressé de 10,5 % en juillet, à 66 614 unités, et de 9,5 % sur sept mois, à 403 677 unités ; celles aux entreprises ont fait un bond de 29,5 % en juillet, 44 046 unités, et de 17,5 % sur sept mois, à 255 441 unités ; enfin, les ventes aux loueurs ont augmenté de 31,3 % en juillet, à 20 516 unités, et de 8 % sur sept mois, 206 727 unités.

Renault a dominé le marché espagnol en juillet (avec 12 288 véhicules vendus), suivi de Volkswagen (11 372), de Seat (9 963), de Peugeot (8 228), et de Nissan (7 952).

Par modèles, le Nissan Qashqai a été le modèle le plus vendu en Espagne au mois de juillet, avec 4 372 unités écoulées, suivi de la Renault Mégane (4 293).

« Juillet a maintenu la tendance positive généralement affichée les mois d’été, grâce aux déplacements des vacanciers, mais aussi aux politiques commerciales mises en place par les constructeurs pour écouler leurs stocks en prélude à l’entrée en vigueur des nouvelles normes WLTP le 1er septembre », indique Noemi Navas, directrice de la Communication de l’ANFAC.

Source : COMMUNIQUE DE PRESSE ANFAC (1/8/18)
Lire l'article complet
Inde

Le marché indien des voitures particulières aurait reculé de 2,7 % en juillet

D’après les chiffres dévoilés par les constructeurs le 1er août, le marché indien des voitures particulières aurait reculé de 2,7 % en...

D’après les chiffres dévoilés par les constructeurs le 1er août, le marché indien des voitures particulières aurait reculé de 2,7 % en juillet, à 290 000 unités.

Source : ECONOMIC TIMES (2/8/18)
Lire l'article complet
Norvège

Les clients de Tesla en Norvège ne sont pas satisfaits du service après-vente

L’explosion des ventes de Tesla en Norvège ne s’est pas accompagnée d’une montée en puissance proportionnelle de l’appareil logistique et...

L’explosion des ventes de Tesla en Norvège ne s’est pas accompagnée d’une montée en puissance proportionnelle de l’appareil logistique et nombre de clients du constructeur dans ce pays ne sont pas satisfaits du service après-vente.

Au premier semestre, le constructeur américain de voitures électriques a été la quatrième entreprise à faire l’objet du plus grand nombre de griefs auprès du Conseil des consommateurs en Norvège, alors qu’il ne figurait qu’en vingt-quatrième position en 2017.

Une enquête menée par l’Association des propriétaires de Tesla montre que 38 % des conducteurs sondés sont insatisfaits du service après-vente, contre 57 % qui ont un avis positif. « Les Norvégiens ont de bonnes raisons d’être en colère contre Tesla », a admis le patron du constructeur Elon Musk. « On a du mal à développer nos installations de service à Oslo en particulier », a-t-il indiqué début juillet. M. Musk estime toutefois que les problèmes pourraient être rapidement résolus si la Norvège donnait son feu vert au déploiement de véhicules susceptibles d’effectuer des réparations à domicile. Tesla a engagé des discussions avec les autorités à cette fin.

Even Sandvold Roland, porte-parole de Tesla en Norvège, indique que les effectifs de service après-vente ont déjà été augmentés de 30 % cette année, que des équipes supplémentaires ont été mises en place à certains endroits et qu’un nouveau grand centre d’entretien ouvrira bientôt à Oslo.

Source : AFP (1/8/18)
Lire l'article complet
Inde

Les ventes de Tata Motors en Inde ont bondi de 21,3 % en juillet

Les ventes de Tata Motors en Inde ont bondi de 21,3 % en juillet, à 51 896 unités, dont 17 079 voitures particulières (+ 14,4 %) La demande de...

Les ventes de Tata Motors en Inde ont bondi de 21,3 % en juillet, à 51 896 unités, dont 17 079 voitures particulières (+ 14,4 %). La demande de VP a été portée par les nouvelles générations de Tiago, Tigor, Hexa et Nexon.

Source : ECONOMIC TIMES (1/8/18)
Lire l'article complet
Corée du Sud

Les ventes des constructeurs coréens ont diminué de 3 % en juillet

Hyundai, Kia, GM Korea, Renault Samsung et Ssangyong ont vendu 639 099 véhicules au total au mois de juillet (- 3 %) Leurs ventes en Corée du Sud...

Hyundai, Kia, GM Korea, Renault Samsung et Ssangyong ont vendu 639 099 véhicules au total au mois de juillet (- 3 %). Leurs ventes en Corée du Sud ont augmenté de 2,4 %, à 133 792 unités, mais celles à l’étranger ont baissé de 4,4 %, à 505 307 unités.

Les cinq grands constructeurs coréens ont écoulé 4,7 millions de véhicules sur les sept premiers mois de 2018 (+ 1,9 %).

Source : YONHAP (1/8/18)
Lire l'article complet
Europe

Les voitures électriques ne représentent que 2 % des immatriculations en Europe

D’après Jato Dynamics, 180 000 voitures électriques et hybrides rechargeables (85 500 entièrement électriques et 94 500 hybrides...

D’après Jato Dynamics, 180 000 voitures électriques et hybrides rechargeables (85 500 entièrement électriques et 94 500 hybrides rechargeables) ont été vendues en Europe au premier semestre. Un chiffre en hausse de 43 %, mais qui ne représente toujours que 2 % des immatriculations. En France, les ventes de voitures 100 % électriques se sont établies à 14 381 unités entre janvier et juin, et celles d’hybrides rechargeables à 6 495 unités, soit un total de 20 876 unités, représentant une hausse de 16 % par rapport à 2017 et une part de marché de 1,7 %. En France, la  filière automobile table sur 150 000 ventes de véhicules électriques en 2022, soit cinq fois plus que l’an dernier.

Source : ECHOS (2/8/18)
Lire l'article complet
Chine

M. Owsianski a été nommé à la tête d’Audi China

Thomas Owsianski, jusqu'à présent responsable des ventes et du marketing du groupe Volkswagen en Amérique du Sud, a été nommé à la tête...

Thomas Owsianski, jusqu’à présent responsable des ventes et du marketing du groupe Volkswagen en Amérique du Sud, a été nommé à la tête d’Audi China, en remplacement de Joachim Wedler, qui prendra sa retraite durant le quatrième trimestre.

M. Owsianski a pris ses fonctions dès le 1er août.

Source : GASGOO.COM (01/08/18)
Lire l'article complet
Italie

Magneti Marelli va acquérir SmartMeUp

Magneti Marelli a signé un accord portant sur l’acquisition de SmartMeUp, société basée en France qui crée des logiciels destinés aux...

Magneti Marelli a signé un accord portant sur l’acquisition de SmartMeUp, société basée en France qui crée des logiciels destinés aux véhicules autonomes. La transaction devrait aboutir au dernier trimestre de 2018.

Source : AUTOMOTIVE NEWS EUROPE (1/8/18)
Lire l'article complet
Allemagne

Porsche a dégagé un bénéfice opérationnel de 2,2 milliards d’euros

Au premier semestre, Porsche a dégagé un bénéfice opérationnel de 2,2 milliards d'euros (+ 1 %), sur un chiffre d'affaires de 12,3 milliards...

Au premier semestre, Porsche a dégagé un bénéfice opérationnel de 2,2 milliards d’euros (+ 1 %), sur un chiffre d’affaires de 12,3 milliards d’euros (+ 4 %).

La marque a ainsi réalisé une marge opérationnelle de 17,5 %, dépassant ainsi son objectif d’une marge d’au moins 15 %.

Porsche explique la hausse de son bénéfice opérationnel par une plus forte demande pour les 911 et Panamera.

Source : AUTOMOBILWOCHE (01/08/18)
Lire l'article complet
Allemagne

Résultats d’Infineon, Osram et Norma

Les équipementiers allemands Infineon (semi-conducteurs), Osram (éclairage) et Norma (techniques de fixation) ont enregistré des résultats...

Les équipementiers allemands Infineon (semi-conducteurs), Osram (éclairage) et Norma (techniques de fixation) ont enregistré des résultats contrastés.

Ainsi, au troisième trimestre de son exercice 2017-2018 (soit la période d’avril à juin), Infineon a accru son chiffre d’affaires de 6 %, à 1,94 milliard d’euros. Son bénéfice opérationnel a augmenté de 5 % sur ces trois mois, à 356 millions d’euros. De plus, son bénéfice net s’est établi à 271 millions d’euros (+ 7 %). Au vu de ces résultats, l’équipementier vise une hausse de son chiffre d’affaires de 6,4 à 7,4 % au cours de son exercice 2017-2018 (qui sera clos le 30 septembre 2018). Il table également sur une marge opérationnelle de 17,5 % (contre de précédentes estimations à 17 %).

De son côté, Osram a subi une baisse de son chiffre d’affaires de 3,7 % au deuxième trimestre de 2018 (à environ 1 milliard d’euros). Son bénéfice opérationnel sur la période a chuté de près de 25 %, à 133 millions d’euros. De plus, son bénéfice net est passé de 84 millions d’euros au deuxième trimestre 2017 à 48 millions d’euros au deuxième trimestre de cette année.

Norma pour sa part a réalisé un chiffre d’affaires de 276,4 millions d’euros entre avril et juin (+ 4,7 %). En revanche, son bénéfice net a reculé de 7 %, à 22,9 millions d’euros, notamment en raison d’une hausse des coûts des matières premières liée aux taxes américaines sur l’acier. Son bénéfice opérationnel a reculé de 10 %, à 41,0 millions d’euros. Au deuxième trimestre, Norma a réalisé une marge opérationnelle de 15,2 % (- 2,5 point).

Source : AUTOMOBILWOCHE, XINHUA NEWS (01/08/18)
Lire l'article complet
Etats-Unis

Tesla a creusé ses pertes au deuxième trimestre

Tesla a annoncé pour le deuxième trimestre une perte de 717,5 millions de dollars, multipliée par deux, et un chiffre d’affaires de 4 milliards...

Tesla a annoncé pour le deuxième trimestre une perte de 717,5 millions de dollars, multipliée par deux, et un chiffre d’affaires de 4 milliards de dollars, en hausse de 43 %. Il a réaffirmé qu’il espérait dégager un bénéfice d’ici à la fin de l’année.

Entre juin et septembre, le constructeur de véhicules électriques a fabriqué 53 339 véhicules et livré 18 449 exemplaires de la Model 3 qui a subi d’importants retards de production. Il a indiqué qu’il comptait porter la production de la Model 3 à 6 000 unités par semaine d’ici à la fin août, puis à 10 000 unités « aussi vite que possible », et précisé qu’il prévoyait de fabriquer entre 50 000 et et 55 000 Model 3 au troisième trimestre. Tesla produit en outre désormais des versions plus onéreuses de la berline, dont les tarifs démarrent à environ 49 000 dollars.

Le constructeur a terminé le deuxième trimestre avec 2,78 milliards de dollars de liquidités. Le flux de trésorerie disponible est resté négatif.

Tesla a livré sa 200 000ème voiture électrique au mois de juillet. En conséquence, ses clients aux Etats-Unis continueront de bénéficier du crédit d’impôt fédéral de 7 500 dollars jusqu’à la fin de cette année.

Source : AUTOMOTIVE NEWS, REUTERS (1/8/18), AFP (2/8/18)
Lire l'article complet
Allemagne

Volkswagen envisage de produire des cellules de batteries en Europe

Le groupe Volkswagen envisage de produire des cellules de batteries en Europe, avec une possible production en série d'ici à 2024-2025 "A long...

Le groupe Volkswagen envisage de produire des cellules de batteries en Europe, avec une possible production en série d’ici à 2024-2025.

« A long terme, nous ne devons pas nous rendre dépendants de quelques fournisseurs asiatiques », a souligné Herbert Diess, président du groupe Volkswagen.

Selon M. Diess, de récents progrès dans les séparateurs de batteries permettent de rendre plus pertinente une production en série de batteries à électrolyte solide.

C’est donc une usine de production de batteries à électrolyte solide que M. Diess envisage d’implanter en Europe (voire en Allemagne).

Source : AUTOMOTIVE NEWS EUROPE (01/08/18)
Lire l'article complet
Allemagne

WLTP : Volkswagen fait face à une pénurie d’ingénieurs

Le groupe Volkswagen a averti que le manque d'ingénieurs allait mettre un frein à ses efforts pour adapter ses véhicules à la nouvelle procédure...

Le groupe Volkswagen a averti que le manque d’ingénieurs allait mettre un frein à ses efforts pour adapter ses véhicules à la nouvelle procédure de tests WLTP.

En effet, depuis l’éclatement du scandale des moteurs truqués en septembre 2015, le groupe Volkswagen cherche des ingénieurs pour aider le groupe à se conformer aux nouveaux tests d’émissions.

« Nous avons perdu de l’expertise en développement de moteurs », a regretté Herbert Diess, président du groupe allemand.

C’est notamment pour cette raison que le groupe Volkswagen a débauché Markus Duesmann, ancien responsable du développement des moteurs, puis responsable des achats chez BMW, pour devenir patron de la marque Audi.

M. Diess a par ailleurs indiqué que le passage au WLTP était « le principal risque en termes de volumes [de ventes] et de résultats » pour Volkswagen au second semestre.

La production de jusqu’à 250 000 véhicules pourrait être retardée pour laisser le temps d’obtenir les homologations WLTP. Les coûts (stockage des véhicules, manque à produire, démarches auprès des organismes d’homologation) pourraient s’élever à plus d’un milliard d’euros.

Source : AUTOMOTIVE NEWS EUROPE (01/08/18)
Lire l'article complet

Retrouvez toutes les analyses de 14h