Le

Analyse de presse de 14H00

Téléchargez
Allemagne

Audi a vendu 164 000 voitures

La marque Audi a vendu 164 000 voitures au mois de juin (- 3,8 %) et 949 300 unités au cours du premier semestre (+ 4,5 %) Le mois dernier, la...

La marque Audi a vendu 164 000 voitures au mois de juin (- 3,8 %) et 949 300 unités au cours du premier semestre (+ 4,5 %).

Le mois dernier, la marque aux anneaux a notamment vendu 78 750 voitures en Europe (- 1,8 %), dont 27 603 unités sur le marché allemand (- 2,5 %). Audi a également vendu 19 471 voitures aux Etats-Unis (+ 0,3 %). La baisse des ventes de la marque a néanmoins été principalement due par une baisse de la demande en Chine, son premier débouché (- 7,2 %, à 48 177 unités).

En revanche, sur les 6 premiers mois de l’année, ses ventes en Chine ont augmenté de 20,3 %, à 306 590 unités, ce qui a contribué à la hausse de ses ventes dans le monde. En Europe, Audi a vendu 439 450 voitures au premier semestre (- 4,2 %), dont 157 0941 unités en Allemagne (- 6,3 %), tandis qu’aux Etats-Unis, ses ventes ont augmenté de 4,8 %, à 107 942 unités.

Source : XINHUA NEWS (11/07/18), COMMUNIQUE VOLKSWAGEN
Lire l'article complet
Allemagne

Audi et Huawei ont signé un protocole d’accord

La marque Audi et le groupe chinois de télécommunication Huawei ont signé un protocole d'accord en vue d'une coopération stratégique, dans le...

La marque Audi et le groupe chinois de télécommunication Huawei ont signé un protocole d’accord en vue d’une coopération stratégique, dans le domaine du développement des véhicules connectés et intelligents.

En coopérant avec Huawei, l’objectif d’Audi China est d’améliorer la sécurité routière et d’optimiser le trafic, afin de créer des villes intelligentes.

Les concepts que développeront les deux partenaires seront dans un premier temps axés exclusivement sur le marché chinois.

Les véhicules connectés peuvent « communiquer » avec leur environnement. Pour cette raison, une connexion stable et de haute qualité est cruciale, ce qui explique la volonté d’Audi de se rapprocher de Huawei.

Audi et Huawei veulent également faciliter le développement de l’automatisation de la conduite et la numérisation des services.

En coopération avec Huawei et les autorités chinoises, Audi est devenu le premier constructeur automobile à participer au déploiement du standard de communication LTE-V (un standard de communication spécifiquement conçu pour les véhicules connectés). Les conducteurs se voyaient transmettre en temps réel des données et informations sur la circulation via les feux tricolores et via des caméras de surveillance aux carrefours.

Source : AUTOMOBILWOCHE (10/07/18), COMMUNIQUE VOLKSWAGEN
Lire l'article complet
Chine

BAIC a livré 1,203 million de véhicules

Le groupe chinois BAIC a livré 1,203 million de véhicules au cours du premier semestre (+ 7,6 %) De plus, BAIC aurait accru son chiffre...

Le groupe chinois BAIC a livré 1,203 million de véhicules au cours du premier semestre (+ 7,6 %).

De plus, BAIC aurait accru son chiffre d’affaires de 9,5 % et son bénéfice net de 17 % au premier semestre.

La coentreprise Beijing Benz a vendu 252 000 unités sur 6 mois (+ 19,6 %), tandis que les ventes de Beijing Hyundai ont progressé de 26,2 %, à plus de 38 000 unités.

Sa propre marque éponyme a écoulé quelque 54 000 véhicules au cours du semestre (+ 78,5 %).

Par ailleurs, la flotte de BAIC Mobility (filiale de BAIC dédie à la mobilité) a désormais déployé une flotte d’environ 18 000 véhicules. Le service de mobilité de BAIC, « More Fun » compte quelque 360 000 utilisateurs inscrits (490 000 transactions déjà enregistrées). Il est opérationnel dans 14 villes chinoises et compte une flotte de 5 500 voitures.

Source : GASGOO.COM (10/07/18)
Lire l'article complet
Allemagne

BMW est le constructeur qui a le plus bénéficié de la prime à l’achat pour les V.E. en Allemagne

BMW est le constructeur qui a le plus bénéficié de la prime à l'achat pour les véhicules électrifiés (électriques, hybrides rechargeables et...

BMW est le constructeur qui a le plus bénéficié de la prime à l’achat pour les véhicules électrifiés (électriques, hybrides rechargeables et à pile à combustible) en Allemagne, avec 12 555 dossiers enregistrés, sur un total de 66 029 demandes de primes déposées par des consommateurs depuis deux ans.

La prime à l’achat pour les véhicules électrifiés est en application depuis deux ans. Sur la période, 12 555 dossiers ont été déposés pour des modèles électrifiés de BMW, 10 816 pour des Volkswagen, 8 179 pour des Smart, 7 844 pour des Renault, 5 753 pour des Audi, 3 182 pour des Mercedes, 3 014 pour des Mitsubishi, 2 776 pour des Kia, 2 607 pour des Nissan et 2 493 pour des Hyundai.

La prime atteint un montant de 4 000 euros pour l’achat d’une voiture électrique et de 3 000 euros pour l’achat d’une hybride rechargeable.

Source : FRANKFURTER ALLGEMEINE ZEITUNG (09/07/18)
Lire l'article complet
Chine

BMW et Great Wall ont signé un accord pour produire des Mini électriques en Chine

Le groupe BMW et son homologue chinois Great Wall ont signé un accord en vue de fonder une nouvelle coentreprise à parité qui produira des...

Le groupe BMW et son homologue chinois Great Wall ont signé un accord en vue de fonder une nouvelle coentreprise à parité qui produira des modèles Mini électriques en Chine.

Cet accord a été signé en présence du Premier Ministre chinois Li Keqiang et de la Chancelière allemande Angela Merkel, à l’occasion de la visite officielle de M. Li en Allemagne pour le sommet sino-germanique de Berlin (qui sera suivi par le sommet sino-germanique de Pékin les 16 t 17 juillet).

La future coentreprise sera détenue à parité par BMW et Great Wall et sera baptisée « Spotlight Automotive Limited ».

En plus de développer et produire des véhicules électriques pour la marque Mini, la coentreprise également des modèles électriques pour Great Wall.

La société conjointe sera implantée dans la province chinoise de Jiangsu. Néanmoins, la création d’une coentreprise est sujette au feu vert des autorités chinoises, pour l’instant encore en suspens.

La signature de l’accord pour produire des Mini électriques (ce qui s’inscrit dans la stratégie de développement « Number One > Next » du groupe BMW) fait suite à une lettre d’intentions signée par BMW et Great Wall le 23 février.

L’accord définitif représente « un nouveau niveau de coopération entre la Chine et l’Allemagne », s’est félicité Harald Krüger, président de BMW.

De plus, cet accord reflète l’engagement de BMW vis-à-vis de la Chine, où le groupe a vendu quelque 560 000 unités en 2017. La Chine est également le quatrième débouché de Mini (avec 35 000 unités écoulées).

Source : XINHUA NEWS, AUTOMOTIVE NEWS EUROPE, AUTOMOBILWOCHE (10/07/2018), COMMUNIQUE BMW
Lire l'article complet
Chine

BMW rejoint la plateforme Apollo de Baidu

Le groupe BMW et Baidu ont signé un protocole d'accord, aux termes duquel le constructeur allemand rejoindra la plateforme du groupe chinois,...

Le groupe BMW et Baidu ont signé un protocole d’accord, aux termes duquel le constructeur allemand rejoindra la plateforme du groupe chinois, Apollo, dédiée à la conduite autonome. Leur partenariat a été officialisé le 10 juillet, à l’occasion de la visite du Premier Ministre chinois Li Keqiang en Allemagne, et en présence de la Chancelière allemande Angela Merkel.

Le protocole d’accord entre BMW et Baidu marque le début d’une nouveau partenariat dans le domaine de la conduite autonome, en vue de proposer des expériences de mobilité sûres, pratiques et intelligentes pour les consommateurs chinois.

En rejoignant la plateforme Apollo de Baidu, BMW veut contribuer à développer une norme pour la conduite autonome. En effet, la plateforme – ouverte à des tiers en juillet 2017 après plusieurs années de développement en interne chez Baidu – regroupe déjà 118 partenaires internationaux (constructeurs et équipementiers automobiles et acteurs de l’industrie technologique).

« En joignant leurs forces, BMW et Baidu peuvent accélérer de manière significative l’alignement entre les exigences spécifiques et les approches technologiques, afin de faire de la conduite autonome une réalité pour les consommateurs chinois », a déclaré Klaus Fröhlich, responsable du développement de BMW.

Source : AUTOMOTIVE NEWS EUROPE, AUTOMOBILWOCHE (10/07/18), COMMUNIQUE BMW
Lire l'article complet
Chine

BYD a dépassé le seuil des 220 000 ventes au premier semestre

BYD a dépassé le seuil des 220 000 ventes au premier semestre, avec 220 883 unités écoulées (+ 21 %) Les ventes de véhicules à énergies...

BYD a dépassé le seuil des 220 000 ventes au premier semestre, avec 220 883 unités écoulées (+ 21 %).

Les ventes de véhicules à énergies alternatives de BYD se sont notamment établies à 71 270 unités sur 6 mois (+ 106 %), dont 47 430 hybrides rechargeables (+ 197 %) et 23 840 véhicules électriques (+ 49 %).

Source : GASGOO.COM (11/07/18)
Lire l'article complet
Chine

Changan a subi une baisse de ses ventes

Le groupe chinois Changan a vu ses ventes reculer de 19,1 % en juin, à 188 173 unités ; au premier semestre, ses ventes ont diminué de 15,5 %, à...

Le groupe chinois Changan a vu ses ventes reculer de 19,1 % en juin, à 188 173 unités ; au premier semestre, ses ventes ont diminué de 15,5 %, à 1 207 381 unités.

Les ventes de véhicules électriques de Changan ont notamment progresser de 26,4 % en juin (par rapport au mois précédent), à 8 908 unités.

Les coentreprises Changan Ford et Changan Mazda ont vendu 29 085 unités (- 54,7 %) et 12 090 unités (- 25,6 %) au mois de juin, respectivement. Sur 6 mois, ces deux coentreprises ont vendu 227 702 unités (- 38,9 %) et 90 237 unités (- 0,9 %).

De plus, Jiangling Motors a vendu 43 694 unités en juin (- 27,7 %) et 181 876 unités au premier semestre (- 2,9 %).

Source : GASGOO.COM (10/07/18)
Lire l'article complet
Chine

Chery a vendu 343 000 véhicules au premier semestre

Le groupe chinois Chery Holding Group a vendu quelque 343 000 véhicules au premier semestre (+ 8,8 %), avec notamment un bond de 258,7 % de ses...

Le groupe chinois Chery Holding Group a vendu quelque 343 000 véhicules au premier semestre (+ 8,8 %), avec notamment un bond de 258,7 % de ses ventes de véhicules à énergies alternatives (à 33 363 unités).

En outre, les exportations de Chery se sont établies à 67 459 unités au premier semestre (+ 24,2 %).

La marque Chery Automobile a vu ses ventes augmenter de 4,5 % sur 6 mois et de 8,6 % en juin. De leur côté, les ventes de la marque Qoros ont bondi de 417,6 % au premier semestre.

De plus, les ventes de véhicules commerciaux du groupe chinois ont augmenté de 19,7 % sur 6 mois.

Source : GASGOO.COM (10/17/18)
Lire l'article complet
Allemagne

Daimler a présenté le premier autobus 100 % électrique de Mercedes

Daimler a présenté le premier autobus 100 % électrique de Mercedes, l'eCitaro Le modèle pourra être proposé avec deux types de batteries, au...

Daimler a présenté le premier autobus 100 % électrique de Mercedes, l’eCitaro. Le modèle pourra être proposé avec deux types de batteries, au lithium-ion ou au lithium-métal-polymère. Ces dernières seront fournies par Bolloré, tandis que les batteries au lithium-ion sont fournies par la société Akasol (avec des cellules de batteries de Samsung). L’avantage des batteries de Bolloré est leur état solide, qui offre une plus grande sécurité, une caractéristique essentiel pour le transport de personnes.

Cet autobus destiné à un usage citadin affiche une autonomie de 150 km.

A compter de 2022, Daimler prévoit d’équiper l’eCitaro d’ne motorisation à pile à combustible

Malgré le surcoût (un eCitaro coûterait environ 2,5 fois plus qu’un Citaro à moteur à combustion), Daimler estime qu’un tiers des autobus vendus en Europe qui seront vendus en 2025 seront électrifiés (puis 70 % d’ici à 2030).

Par ailleurs, le concurrent de Mercedes sur le segment des autobus, MAN, prévoit de présenter un prototype d’autobus électrique au Salon des véhicules utilitaires de Francfort. La production du modèle devrait débuter en 2020.

De son côté, Daimler doit commencer la production du Mercedes eCitaro dans les mois à venir et  a annoncé que les villes d’Hambourg et Berlin avaient déjà commandé 35 autobus.

Source : FRANKFURTER ALLGEMEINE ZEITUNG (10/07/18), FIGARO (11/07/18)
Lire l'article complet
Etats-Unis

Daimler et Bosch vont déployer une flotte de taxis autonomes aux Etats-Unis

Le groupe Daimler et l'équipementier Bosch vont déployer une flotte de taxis autonomes aux Etats-Unis, dans la Silicon Valley, dans le cadre d'un...

Le groupe Daimler et l’équipementier Bosch vont déployer une flotte de taxis autonomes aux Etats-Unis, dans la Silicon Valley, dans le cadre d’un programme de test portant sur la mobilité urbaine.

Daimler n’a communiqué que peu d’informations sur ce programme d’essais et sur le taxi autonome (si ce n’est que les modèles Classe S et Class B devraient servir de base pour le développement du taxi).

Il a pu confirmer que le véhicule serait utilisé pour un service de mobilité, mais n’a pas voulu indiqué dans quelle ville ce véhicule sera testé.

Durant la période de test, les utilisateurs pourront bénéficier de courses gratuites, à réserver via une application.

En outre, le véhicule autonome fonctionnera grâce à la plateforme de Nvidia, DRIVE Pegasus. Bosch de son côté fournira les capteurs, actuateurs et unités de contrôle.

Source : AUTOMOTIVE NEWS EUROPE (11/07/18)
Lire l'article complet
Chine

Didi Chuxing et Continental ont conclu un accord stratégique

Le 10 juillet, le groupe chinois Didi Chuxing a annoncé avoir conclu un accord stratégique avec l'équipementier allemand Continental, en vue de...

Le 10 juillet, le groupe chinois Didi Chuxing a annoncé avoir conclu un accord stratégique avec l’équipementier allemand Continental, en vue de développer conjointement des véhicules électriques, intelligents et connectés.

Ce véhicules seront conçus spécifiquement pour s’adapter aux services de mobilité de Didi Chuxing (équivalent de Uber).

Actuellement, la flotte de VLC de Didi se compose principalement de Buick GL8 et de Toyota Camry.

Didi veut désormais développer une flotte de voitures respectueuses de l’environnement, connectées, avec des sièges confortables et davantage de volume de coffre.

Un de ces futurs véhicules spécifiquement conçus devrait commencer à être produit d’ici à à 2020.

Source : AUTOMOTIVE NEWS EUROPE, GASGOO.COM (10/07/18)
Lire l'article complet
Monde

La Chine se trouve pour la première fois parmi les 20 pays les plus innovateurs

Dans le classement sur l'innovation "Global Innovation Index" de l'organisation WIPO (ou OMPI, organisation mondiale de la propriété...

Dans le classement sur l’innovation « Global Innovation Index » de l’organisation WIPO (ou OMPI, organisation mondiale de la propriété intellectuelle), la Chine se trouve pour la première fois parmi les 20 pays les plus innovateurs (à la 17ème place).

L’indice mondial de l’innovation 2018 de l’OMPI contient des indicateurs détaillés sur les résultats en matière d’innovation de 126 pays. Ces 80 indicateurs adoptent une vision large de l’innovation et couvrent notamment l’environnement politique, l’éducation, l’infrastructure et le perfectionnement des entreprises.

Dans ce classement, l’Allemagne est en neuvième position. La Suisse décroche la première place du podium, suivie par les Pays-Bas, la Suède, le Royaume-Uni, Singapour, les Etats-Unis, la Finlande, le Danemark et l’Irlande.

Source : SPIEGEL (10/07/18)
Lire l'article complet
France

La chute du diesel pourrait être beaucoup plus rapide que prévu

D’après les « Perspectives globales d’AlixPartners pour l’automobile 2018 », les ventes de véhicules roulant au gazole sur le Vieux...

D’après les « Perspectives globales d’AlixPartners pour l’automobile 2018 », les ventes de véhicules roulant au gazole sur le Vieux Continent ne devraient pas dépasser les 5 % du total à l’horizon 2030. Le moteur diesel deviendrait ainsi, dans douze ans, quasiment une motorisation de niche, alors qu’en 2015, année du déclenchement de l’affaire Volkswagen, il dominait encore largement le marché automobile, captant 52 % des ventes et équipant plus de 10 millions de voitures.

En 2020, Alixpartners estime que le diesel ne devrait plus représenter qu’un quart des ventes de voitures en Europe. La même étude du cabinet, en 2017, supposait qu’en 2020, les véhicules diesel détiendraient encore plus de 40 % de part de marché. Pour rappel, au premier semestre de 2018, 38 % des automobilistes de l’Union européenne ont acheté des véhicules diesel (40 % en France).

« La descente est plus rapide que prévu, et cette situation est en train de poser un gros problème à l’industrie automobile. Ce problème s’appelle CO2 et il paraît difficile à résoudre dans cette période d’entre-deux qui va d’aujourd’hui aux années 2020, pendant lequel les voitures électriques auront du mal à prendre le relais du diesel », confirme Laurent Petizon, directeur général d’AlixPartners. Conclusion, pour le moment, la seule vraie alternative pour les clients, ce sont les voitures à essence, les plus émettrices en CO2.

Or, le CO2 est coupable du réchauffement climatique, et l’UE a fixé des objectifs impératifs d’émissions moyennes de CO2 par véhicule pour chaque constructeur d’ici à 2021. En cas de dépassement, une amende de 95 euros par gramme de CO2 en trop, et par véhicule vendu, sera appliquée. Un dépassement de trois grammes de CO2 coûterait à Volkswagen 1 milliard d’euros – à supposer que le constructeur écoule après 2021 autant de véhicules qu’en 2017. Or, aujourd’hui, il dépasse de plus de 20 grammes son objectif 2021 de 96 grammes de CO2 par véhicule et par kilomètre parcouru. D’autres, comme FCA, sont encore moins bien positionnés, avec un dépassement avoisinant les 30 grammes. Quant à Renault-Nissan et le Groupe PSA, si la situation est meilleure, les dépassements (entre 10 et 15 grammes) restent élevés et l’achat d’Opel par PSA en 2017 a compliqué la position du groupe français en la matière.

Si la situation est tellement compliquée sur ce front du CO2, c’est que la baisse du diesel n’est qu’un des termes de l’équation. La hausse des émissions tient aussi aux nouvelles normes d’évaluation de la consommation (WLTP), plus proches de la réalité qu’auparavant, et au goût prononcé des consommateurs pour les véhicules de loisir urbains, plus lourds et gourmands en énergie que les modèles traditionnels. AlixPartners estime ainsi que l’« effet normes » ajoute dix grammes de CO2 en moyenne par véhicule, l’« effet SUV » deux grammes et l’« effet diesel » cinq grammes.

Le casse-tête du CO2 n’est pas le seul souci lié à la baisse du diesel. L’écosystème économique est lui aussi sur la sellette. En France, près d’une centaine de sites industriels, comptant environ 10 000 emplois, sont déjà directement touchés par l’évolution rapide du mix énergétique. La PFA estime qu’une nouvelle accélération du recul du diesel pourrait avoir un impact sur plus de 45 000 emplois au total. Le contrat de filière 2018-2022, signé en mai entre l’industrie automobile française et le gouvernement, doit accompagner cette mutation.

« Nous sommes depuis plusieurs mois à un palier d’environ 40 % des ventes de diesel en France. Nous ne voyons pas une nouvelle forte baisse à court terme », nuance toutefois François Roudier, directeur de la communication du CCFA. Pour les gros rouleurs, en particulier les professionnels, l’offre alternative n’est pas encore compétitive. Les constructeurs français voient d’ailleurs certains de leurs clients repasser au diesel après avoir expérimenté le coût élevé d’un SUV ou d’une berline roulant à l’essence. Pour M. Roudier, « la chute en France se produira quand les constructeurs nationaux proposeront une gamme hybride rechargeable ».

Source : MONDE (11/7/18)
Lire l'article complet
France

La France annonce des échanges transfrontaliers d’informations sur les infractions routières avec l’Estonie, la Lituanie et la Lettonie

Depuis le 9 juillet, la France pratique les échanges transfrontaliers d'informations sur les infractions routières avec trois nouveaux pays :...

Depuis le 9 juillet, la France pratique les échanges transfrontaliers d’informations sur les infractions routières avec trois nouveaux pays : l’Estonie, la Lituanie et la Lettonie. Les ressortissants de ces pays qui commettent des infractions routières relevées par radar sur le territoire français peuvent donc maintenant être poursuivis. De la même façon, les conducteurs français en infraction sur les routes estoniennes, lettones et lituaniennes peuvent être sanctionnés par les autorités de ces pays. Ces accords concernent notamment les radars de vitesse et de feu rouge.

« En un an (de juin 2017 à mai 2018), plus de 76 000 infractions (76 200) ont été commises sur les routes françaises par des véhicules immatriculés en Lituanie, près de 12 000 infractions (12 525) ont été commises par des véhicules immatriculés en Lettonie et environ 2000 infractions (2. 011) par des véhicules immatriculés en Estonie », explique la Sécurité routière.

La France pratique désormais les échanges transfrontaliers d’informations sur les infractions routières avec 16 pays : la Belgique, l’Espagne, l’Allemagne, les Pays-Bas, la Pologne, la Roumanie, l’Italie, le Grand-Duché du Luxembourg, l’Autriche, la Hongrie, la Slovaquie, la République tchèque, le Portugal et donc l’Estonie, la Lituanie et la Lettonie. Un accord bilatéral spécifique prévoit par ailleurs des échanges entre la France et la Suisse.

Source : AUTOPLUS.FR (10/7/18)
Lire l'article complet
Inde

La Tata Nano « n’ira pas au-delà de 2019 »

Tata a confirmé que la petite Nano, "dans sa forme actuelle, ne peut pas aller au-delà de 2019"  Tata a produit une seule Nano au mois de juin,...

Tata a confirmé que la petite Nano, « dans sa forme actuelle, ne peut pas aller au-delà de 2019 ».  Tata a produit une seule Nano au mois de juin, contre  275 en juin 2017, et n’en a exporté aucune, contre 25 en juin 2017.

Lancée en 2008 comme la « voiture du peuple », et saluée alors comme « un jalon dans l’ingénierie frugale », la Nano n’a jamais su conquérir son public. Elle a rencontré dès le départ des problèmes de sécurité lors des essais de chocs et, quelques années plus tard, elle a dû faire face à des problèmes de moteurs qui prenaient feu. En outre, la campagne marketing qui mettait l’accent sur « la voiture la moins chère du monde » a été totalement contre-productive, les automobilistes indiens considérant la voiture comme un signe extérieur de richesse.

L’idée de refondre la Nano pour en faire un véhicule électrique destiné aux flottes avait a été lancée, puis rapidement abandonnée, le coût élevé des véhicules électriques rendant la technologie inadaptée à un modèle « ultra low cost ».

 

Source : ECONOMIC TIMES (5/7/18)
Lire l'article complet
France

Le C-V2X en démonstration européenne à Montlhéry

Le 10 juillet, les membres de l'association mondiale 5GAA (5G Automotive Association) ont organisé la première séance d'essai de la technologie de...

Le 10 juillet, les membres de l’association mondiale 5GAA (5G Automotive Association) ont organisé la première séance d’essai de la technologie de communication directe entre les véhicules et leur environnement (C-V2X). Un évènement qui s’est tenu dans l’enceinte de l’Autodrome de Montlhéry (Essonne), terre de l’Utac-Ceram, en marge du rassemblement des quelque 90 membres de l’association.

De tous les cas d’usage imaginables dans lesquels le C-V2X peut jouer un rôle clé, le 5GAA en a retenu six pour les besoins de l’expérimentation, dont le freinage d’urgence, la détection de piéton, l’aide au passage de carrefour aveugle, l’alerte de véhicule stationné en bord de route, l’assistance en virage dangereux et la récupération d’information de feu tricolore. Le Groupe PSA, Ford et BMW ont associé leurs efforts afin que chacun des ateliers implique a minima deux constructeurs différents.

Les véhicules (DS 7 Crossback, Ford Edge et BMW i3) ont tous été modifiés par rapport à leur version de série, recevant le modem C-V2X développé par Qualcomm. Ainsi équipés, il leur est désormais possible de communiquer directement entre eux ou avec les unités de bord de route, sans recourir à un réseau de télécommunication. A titre d’exemple, le déclenchement d’un freinage d’urgence au volant du DS 7 avertit la BMW i3 roulant une quinzaine de mètres derrière. Une alerte retentit, ordonnant une action du conducteur. Notons que, pour l’occasion, les trois OEM ont appliqué une modification de l’interface homme-machine afin d’intégrer ce nouveau détail d’information d’aide à la conduite.

Le C-V2X permet donc aux véhicules de se parler, y compris les motocyclettes. Le canal s’ouvre aussi vers les infrastructures et les piétons-cyclistes. Cette solution ne requiert pas de connexion à des antennes d’opérateurs, ce qui signifie qu’elle fonctionne partout, puisque le véhicule constitue à la fois l’émetteur et le récepteur de l’information, par l’intermédiaire de son antenne de nouvelle génération (smart antenna) et que le système embarqué fait le travail de filtre, de sorte à ne pas surcharger le conducteur d’informations inutiles (un freinage brusque dans l’autre sens de circulation). Il faut savoir que le C-V2X partage à plus d’un kilomètre à la ronde. « En zone dégagée, nous avons atteint 3,5 km », assure-t-on chez Qualcomm.

La technologie devrait se généraliser sur les routes à partir de 2019, année durant laquelle les premiers smartphones seront également dotés de l’évolution. Il existe toutefois des barrières, en particulier législatives. En Chine, le gouvernement a fixé une feuille de route. Le C-V2X dans sa définition de standard mondial doit être embarqué sur 10 % des véhicules neufs en 2020, sur 30 % en 2023 et sur 50 % en 2025. Aux Etats-Unis, le législateur s’est prononcé en faveur d’une neutralité technologique laissant le champ libre aux industriels pour parvenir à équiper les véhicules d’une solution sécuritaire crédible. En Europe, en revanche, il y a une division, née de la multiplicité des idées. Motif pour lequel quinze dirigeants d’entreprises ont co-signé une lettre exhortant Bruxelles a adopté une position de neutralité.

L’autre barrière à lever est celle du modèle économique. Les municipalités accepteront-elles de financer des unités de bord de route ou du mobilier communicant en C-V2X ? Le gain de sécurité est évident, mais le bénéfice, sinon l’amortissement du surcoût, demeure plus compliqué à trouver.

Source : JOURNALAUTO.COM (10/7/18)
Lire l'article complet
Russie

Le groupe PSA a accru ses ventes en Russie de 20,8 % au premier semestre

Le groupe PSA a accru de 20,8 % ses ventes en Russie au premier semestre de 2018, à 5 100 unités, dont 2 955 modèles Peugeot (+ 33 % et 2 145...

Le groupe PSA a accru de 20,8 % ses ventes en Russie au premier semestre de 2018, à 5 100 unités, dont 2 955 modèles Peugeot (+ 33 % et 2 145 modèles Citroën (+ 7 %).

Dans la marque Peugeot, les 3008, Traveler/Expert et Boxer ont été les modèles les plus vendus au premier semestre. Chez Citroën, ce sont les C4, Space Tourer Jumpy et Jumper qui ont été les plus populaires.

Les utilitaires ont représenté 33 % des ventes totales de PSA en Russie au premier semestre.

Source : AUTOSTAT (10/7/18)
Lire l'article complet
Corée du Sud

Le président coréen a rencontré le président de Mahindra, maison mère de Ssangyong

Lors de la visite d’Etat qu’il effectue actuellement en Inde, le président de la Corée du Sud, Moon-Jae-in, s’est entretenu avec Anand...

Lors de la visite d’Etat qu’il effectue actuellement en Inde, le président de la Corée du Sud, Moon-Jae-in, s’est entretenu avec Anand Mahindra, le président du groupe indien Mahindra, qui a pris le contrôle du constructeur coréen Ssangyong en 2011.

La réintégration des ouvriers de Ssangyong qui avaient été licenciés lors de la restructuration de l’entreprise en 2009 a été évoquée. M. Moon a indiqué que cette question n’était pas résolue, seuls 45 ouvriers ayant été réintégrés sur plus de 160.

M. Mahindra a indiqué que cette question serait traitée par les dirigeants de Ssangyong à Séoul. Il a par ailleurs signalé qu’un nouveau plan d’investissement, d’un montant de 1,3 milliard de wons (988 millions d’euros), était prévu pour le constructeur coréen au cours des trois à quatre prochaines années.

Source : YONHAP (11/7/18), KOREA HERALD (10/7/18)
Lire l'article complet
Russie

Les berlines représentent 44,6 % du parc automobile russe

Au 1er janvier 2018, le parc automobile russe comptait 42,4 millions de voitures, dont 44,6 % de berlines (soit 18,9 millions), 30 % de breaks (12,7...

Au 1er janvier 2018, le parc automobile russe comptait 42,4 millions de voitures, dont 44,6 % de berlines (soit 18,9 millions), 30 % de breaks (12,7 millions) et 20 % de modèles bicorps (8,4 millions).

Ces trois catégories représentent ensemble près de 95 % du parc automobile russe. La prédominance des berlines dans le parc est largement due aux préférences historiques des Russes et remonte à la période soviétique. D’ailleurs, les berlines VAZ 2107 et VAZ 2106 sont les modèles les plus présents dans le parc.

Source : AUTOSTAT (10/7/18)
Lire l'article complet
Etats-Unis

Les Etats-Unis vont taxer 200 milliards de dollars de produits chinois supplémentaires

Le gouvernement américain a publié une nouvelle liste de produits chinois, dont les composants électroniques, qui seront assujettis à des droits...

Le gouvernement américain a publié une nouvelle liste de produits chinois, dont les composants électroniques, qui seront assujettis à des droits de douane, faute d’avoir trouvé un accord avec la Chine.

Ces produits représentent une valeur de 200 milliards de dollars. Ils seront soumis à une taxe de 10 %, a déclaré le représentant américain au Commerce, Robert Lighthizer, rappelant que « pendant plus d’un an, l’administration Trump a fait preuve de patience en demandant à la Chine d’arrêter ses pratiques inéquitables, d’ouvrir ses marchés et de s’engager dans une véritable concurrence ».

Les Etats-Unis ont commencé le 6 juillet à imposer des droits de douane de 25 % sur 34 milliards de dollars de marchandises chinoises importées. La Chine a répliqué le même jour sur des montants identiques.

Source : REUTERS (10/7/18)
Lire l'article complet
France

L’épreuve d’endurance des Rencontres Peugeot Sport aura lieu les 21 et 22 juillet

L’épreuve d’endurance des Rencontres Peugeot Sport se tiendra les 21 et 22 Juillet sur le circuit de Magny-Cours Entre épreuves de...

L’épreuve d’endurance des Rencontres Peugeot Sport se tiendra les 21 et 22 Juillet sur le circuit de Magny-Cours. Entre épreuves de qualification, courses en sprint et relais de 24 heures, plus de 300 pilotes s’affronteront pendant ces deux jours.

Par le biais du parrainage d’une 208 aux couleurs de la marque et au travers de l’écurie de la Team FullMotorsport, Sineo, spécialisé dans le nettoyage écologique et la préparation esthétique des véhicules, sera présent sur la grille de départ.

Source : COMMUNIQUE DE PRESSE SINEO (10/7/18)
Lire l'article complet
Allemagne

M. Sedran a été nommé président de Volkswagen-Nfz

Thomas Sedran, président d'Opel par intérim en 2012-2013, puis secrétaire général du groupe Volkswagen et vice-président en charge de la...

Thomas Sedran, président d’Opel par intérim en 2012-2013, puis secrétaire général du groupe Volkswagen et vice-président en charge de la stratégie du groupe de Wolfsburg, a été nommé président de la marque Volkswagen-Nfz (Véhicules Utilitaires Légers). Sa nomination prendra effet le 1er septembre.

Il remplace Eckhard Scholz, qui quitte son poste de sa propre initiative.

Le remplaçant de M. Sedran n’est pas encore connu.

Source : AUTOMOTIVE NEWS EUROPE, AUTOMOBILWOCHE (10/07/18), COMMUNIQUE VOLKSWAGEN
Lire l'article complet
France

Renault se prépare à doubler la production de la Zoé à Flins

Renault se prépare à doubler la production de la Zoé dans son usine de Flins (Yvelines) ; il profitera des congés d’été pour préparer cette...

Renault se prépare à doubler la production de la Zoé dans son usine de Flins (Yvelines) ; il profitera des congés d’été pour préparer cette montée en charge. Une nouvelle version de la citadine électrique fera son apparition l’année prochaine. Le constructeur souhaite porter la production quotidienne de quelque 220 exemplaires par jour à 440.

En 2017, environ 30 000 Zoé ont été assemblées à Flins (100 000 unités depuis le début de la fabrication).

Source : AUTOMOTIVE NEWS EUROPE (11/7/18)
Lire l'article complet
Espagne

Seat devrait présenter son nouveau tout-terrain Tarraco au Mondial de l’Auto 2018

Après l'Ateca et le petit Arona, le nouveau tout-terrain de Seat, baptisé Tarraco, est actuellement en préparation Il est en phase de tests sur le...

Après l’Ateca et le petit Arona, le nouveau tout-terrain de Seat, baptisé Tarraco, est actuellement en préparation. Il est en phase de tests sur le circuit allemand du Nürburgring. Le Tarraco, cousin du Skoda Kodiaq et du Volkswagen Tiguan Allspace, pourra embarquer jusqu’à 7 personnes à son bord.

Comme ses homologues, il devrait s’équiper d’une banquette coulissante et mesurer environ 4,70 mètres. Extérieurement, les lignes seront plus dynamiques, plus incisives que chez Skoda. Sous le capot, on retrouvera des motorisations essence 1.5 TSI et 2.0 TSI, ainsi que le bloc diesel 2.0 TDI. La version d’entrée de gamme sera équipée de deux roues motrices, mais la transmission intégrale sera disponible. Le Seat Tarraco devrait être présenté au Mondial de l’Automobile 2018.

Source : AUTO PLUS (10/7/18)
Lire l'article complet
Chine

Tesla va construire une immense usine en Chine

Tesla a conclu un accord préliminaire pour construire une usine d’assemblage à Shanghai, qui pourra fabriquer 500 000 véhicules électriques...

Tesla a conclu un accord préliminaire pour construire une usine d’assemblage à Shanghai, qui pourra fabriquer 500 000 véhicules électriques par an.

Cette usine devrait être implantée dans la zone industrielle et commerciale de Lingang, au sud-est de Shanghai, ont précisé les autorités de la ville chinoise. Elles ont assuré qu’elles apporteraient leur total soutien au projet du constructeur américain de véhicules électriques, qui comprendra également un centre de R&D. Le patron de Tesla, Elon Musk, a indiqué qu’il espérait que l’usine serait achevée « très bientôt ».

Un porte-parole de Tesla a précisé que la nouvelle implantation en Chine n’aurait pas d’effet sur les opérations de production de l’entreprise aux Etats-Unis, qui vont continuer à croître, et que les modèles fabriqués en Chine seraient destinés au marché chinois. La construction de l’usine chinoise commencera dès l’obtention des permis nécessaires, a-t-il ajouté. La production ne devrait pas débuter avant deux ans.

Source : AFP, XINHUA (10/7/18)
Lire l'article complet
Etats-Unis

Toyota a lancé un service d’autopartage via une application de Smartphone à Honolulu

Toyota a lancé un service d'autopartage à Honolulu, basé sur une application de Smartphone L'application permettra aux clients de s'identifier,...

Toyota a lancé un service d’autopartage à Honolulu, basé sur une application de Smartphone. L’application permettra aux clients de s’identifier, de payer le service et de vérouiller/déverrouiller le véhicule. Baptisé « Hui », le service d’autopartage a été développé avec Servco Pacific, distributeur de véhicules Toyota à Hawaii.

Les prix démarrent à 9,95 dollars l’heure ou 79,60 dollars la journée (essence et assurance incluses). Les clients peuvent réserver et louer une Prius ou une Lexus RX350, notamment, dans l’une des 25 stations-parkings de l’île. « Cette nouvelle application est un peu l’équivalant de Uber pour l’autopartage », souligne Toyota.

Source : AUTOMOTIVE NEWS (10/7/18)
Lire l'article complet
Etats-Unis

Véhicules autonomes : un ancien ingénieur d’Apple est accusé de vol de secrets industriels

Xiaolang Zhang, un ancien ingénieur d'Apple qui avait travaillé sur son projet de voiture autonome, a été arrêté le 7 juillet à l'aéroport de...

Xiaolang Zhang, un ancien ingénieur d’Apple qui avait travaillé sur son projet de voiture autonome, a été arrêté le 7 juillet à l’aéroport de San Jose (Californie) par des agents du FBI, alors qu’il partait pour la Chine, où il devait rejoindre une start-up spécialisée dans la conduite autonome, Xiaopeng Motors.

Accusé de vol de secrets industriels, M. Zhang a été placé en détention. Il risque dix ans de prison et une amende de 250 000 dollars.

Apple a indiqué qu’il travaillait avec les autorités et qu’il ferait tout son possible pour s’assurer « que cette personne et toute autre personne impliquée rendent des comptes pour leurs actions ».

Source : REUTERS (10/7/18), AFP (11/7/18)
Lire l'article complet
Chine

Volkswagen a signé un protocole d’accord avec FAW et un institut de recherche chinois

Le groupe Volkswagen a annoncé avoir signé un protocole d'accord avec le groupe chinois FAW et l'institut de recherche chinois sur les véhicules...

Le groupe Volkswagen a annoncé avoir signé un protocole d’accord avec le groupe chinois FAW et l’institut de recherche chinois sur les véhicules connectés et intelligents, en vue de coopérer dans les domaines de l’électromobilité, de la connectivité et de la conduite autonome.

Volkswagen a précisé que ce protocole d’accord a été signé durant la visite officielle du Premier Ministre chinois Li Keqiang en Allemagne.

Le groupe allemand se fixe pour objectif de vendre 1,5 million de véhicules à énergies alternatives en Chine d’ici à 2025.

Pour réaliser cet objectif, Volkswagen compte lancer environ 40 véhicules électriques et hybrides rechargeables produits localement. Il s’agira de modèles des marques Volkswagen, Audi et Skoda, ainsi qu’issus d’une nouvelle coentreprise entre JAC et Seat.

Le groupe Volkswagen a rappelé qu’il allait investir environ 15 miliards d’euros (avec ses partenaires chinois) dans les domaines de l’électromobilité, de la conduite autonome, de la transition numérique et des services de mobilité.

Source : AUTOMOTIVE NEWS EUROPE, AUTOMOBILWOCHE (10/07/18)
Lire l'article complet

Retrouvez toutes les analyses de 14h