Le

Analyse de presse de 14H00

Téléchargez
Chine

BAIC et Brilliance coopèrent dans less domaines des V.E.A. et des services de mobilité

Les groupes chinois BAIC et Brilliance ont signé un accord de coopération stratégique, en vue de collaborer notamment dans les domaines des...

Les groupes chinois BAIC et Brilliance ont signé un accord de coopération stratégique, en vue de collaborer notamment dans les domaines des véhicules à énergies alternatives (V.E.A.), des taxis et des services de mobilité (autopartage et covoiturage).

Les 2 partenaires veulent également promouvoir conjointement les véhicules à énergies alternatives à Shenyang et dans d’autres villes du Nord-Est de la Chine.

A terme, BAIC et Brilliance pourraient fonder des coentreprises pour renforcer leur coopération.

Source : GASGOO.COM (28/06/18)
Lire l'article complet
France

Benoît Hennaut élu président de la Fédération française de la plasturgie et des composites

Benoît Hennaut, dirigeant de Nicoll, filiale du groupe belge Axialis, a été élu président de la Fédération française de la plasturgie et des...

Benoît Hennaut, dirigeant de Nicoll, filiale du groupe belge Axialis, a été élu président de la Fédération française de la plasturgie et des composites, organisation qui regroupe 3 300 entreprises et quelque 130 000 salariés.

Source : ECHOS (28/6/18)
Lire l'article complet
Royaume-Uni

BMW : une importante logistique pour l’approvisionnement de ses usines britanniques

Après les discussions sur les potentiels effets du Brexit sur sa production au Royaume-Uni, BMW a précisé que 150 camions remplis de composants et...

Après les discussions sur les potentiels effets du Brexit sur sa production au Royaume-Uni, BMW a précisé que 150 camions remplis de composants et d’équipement arrivaient chaque jour depuis l’Europe continentale pour approvisionner ses usines britanniques et 118 faisaient le voyage inverse.

C’est notamment pour ces raisons que le constructeur craint un « Brexit dur », avec une frontière fermée et des barrières douanières, qui imposerait non seulement un coût en termes de taxe, mais aussi des délais pour les contrôles à la douane.

Le Brexit prendra effet en mars 2019 et une période de transition est prévue d’ici à la fin de 2020. Les délais pour obtenir une clarification sur les futures conditions d’échanges commerciaux entre le Royaume-Uni et l’Union Européenne sont donc très courts.

Toutefois, BMW pourrait faire face à des difficultés d’approvisionnement au Royaume-Uni, notamment pour la production de modèles Mini, grâce à son usine néerlandaises NedCar.

En effet, le groupe allemand y assemble déjà des Mini et le véhicule de loisir BMW X1. Les capacités de l’usine ont d’ailleurs été augmentées pour accueillir la production de ce nouveau modèle.

L’usine NedCar emploie environ 7 200 personnes aujourd’hui (contre 4 500 environ en 2017 et 1 450 en 2014).

Source : AUTOMOTIVE NEWS EUROPE, REUTERS (27/06/18)
Lire l'article complet
Canada

Bosch s’est associé à Mojio

L'équipementier allemand Bosch s'est associé à la start-up canadienne Mojio pour développer la technologie de connexion sans fil pour les...

L’équipementier allemand Bosch s’est associé à la start-up canadienne Mojio pour développer la technologie de connexion sans fil pour les véhicules connectés.

Bosch a déclaré qu’il investissait dans Mojio dans le cadre d’une levée de fonds (il s’agit de la deuxième série de financement entreprise par la start-up).

Au total, Mojio a levé plus de 40 millions de dollars, grâce à des investissements d’Amazon, de Deutsche Telekom et du fondateur d’AOL, Steve Case, en plus de celui réalisé par Bosch.

Bosch et Mojio veulent ensemble connecter davantage de véhicules à l’Internet et récolter des données pour proposer des services aux consommateurs comme aux constructeurs, dans le cadre de la division « Connected Mobility Solutions » de Bosch.

Les deux partenaires vont en premier lieu se concentrer sur la communication entre véhicules, les diagnostics pour véhicules, la détection de collision et l’alerte en cas d’accident. En récoltant de telles données, les démarches auprès des assurances seront facilitées.

Source : AUTOMOTIVE NEWS (27/06/18)
Lire l'article complet
Russie

Datsun présente en Russie un modèle bicorps pour les activités de loisir

Datsun a dévoilé un modèle bicorps pour les activités de loisir, spécifiquement adapté aux exigences des consommateurs russes "Bien plus qu'une...

Datsun a dévoilé un modèle bicorps pour les activités de loisir, spécifiquement adapté aux exigences des consommateurs russes. « Bien plus qu’une simple cinq portes, plus douée qu’une simple citadine », a souligné Datsun dans sa campagne de marketing.

La marque commercialise déjà sur le marché russe la mi-DO (bicorps), au prix de base de 536 000 roubles (7 300 euros).

Sur les cinq premiers mois de 2018, les ventes de Datsun en Russie ont reculé de 18 %, à 7 399 unités. Le modèle le plus vendu de la marque est la berline on-DO.

Source : AUTOSTAT (27/6/18)
Lire l'article complet
Chine

Foton va augmenter le capital de Borgward

Le groupe chinois Foton a accepté d'augmenter le capital de sa filiale Beijing Borgward Aurtomotive (Borgward), avec un investissement...

Le groupe chinois Foton a accepté d’augmenter le capital de sa filiale Beijing Borgward Aurtomotive (Borgward), avec un investissement supplémentaire de 4,409 milliards de yuans (578 millions d’euros).

Après cet investissement, le capital de Borgward atteindra donc 7,409 milliards de yuans (971 millions d’euros).

Grâce aux fonds de sa maison-mère chinoise, la marque Borgward a pu commencer la production en série de son premier modèle, le véhicule de loisir électrique BXi7.

Source : GASGOO.COM (28/06/18)
Lire l'article complet
Chine

JLR veut fabriquer un véhicule électrique en Chine

Jaguar Land Rover prévoit de mettre un véhicule électrique en fabrication dans sa coentreprise chinoise, a indiqué Murray Dietsch, responsable de...

Jaguar Land Rover prévoit de mettre un véhicule électrique en fabrication dans sa coentreprise chinoise, a indiqué Murray Dietsch, responsable de la société conjointe. Il a précisé que les détails du projet seraient annoncés d’ici à un an.

Le constructeur britannique, qui fabrique déjà le Jaguar E-Pace avec son partenaire local Chery, pourrait produire le I-Pace.

La coentreprise accroît ses investissements dans la R&D et elle prévoit de mettre un nouveau véhicule en fabrication annuellement au cours des trois à cinq prochaines années, a  ajouté M. Dietsch.

Jaguar Land Rover a vendu 146 399 véhicules en Chine en 2017 (+ 23 %).

Source : AUTOMOTIVE NEWS EUROPE (27/6/18)
Lire l'article complet
Royaume-Uni

La production de voitures au Royaume-Uni a augmenté de 1,3 % en mai

La production de voitures au Royaume-Uni a augmenté de 1,3 % au mois de mai, à 137 225 unités, portant le volume pour les cinq premiers mois de...

La production de voitures au Royaume-Uni a augmenté de 1,3 % au mois de mai, à 137 225 unités, portant le volume pour les cinq premiers mois de l’année à 705 603 unités, en baisse de 2,9 %, selon les chiffres publiés par la SMMT (association des constructeurs britanniques).

Le mois dernier, la production pour le marché britannique a augmenté de 12,8 %, à 29 918 unités, tandis que celle pour l’exportation a diminué de 1,5 %, à 107 307 unités (soit 78,2 % de la production totale).

Après une baisse significative de la production en mai 2017, un rebond était attendu, a indiqué Mike Hawes, délégué général de la SMMT.  « Pour que cela continue, nous devons garantir que les usines automobiles britanniques soient en mesure d’attirer de nouveaux investissements, et cela dépendra du maintien des conditions compétitives qui ont contribué au succès de l’industrie ces dernières années », a ajouté M. Hawes.

 

Source : COMMUNIQUE SMMT
Lire l'article complet
France

Le constructeur vietnamien VinFast présentera ses deux premiers modèles au Mondial de Paris

VinFast, nouveau constructeur vietnamien faisant partie de Vingroup, avait indiqué en février qu’il ferait prochainement ses débuts avec deux...

VinFast, nouveau constructeur vietnamien faisant partie de Vingroup, avait indiqué en février qu’il ferait prochainement ses débuts avec deux véhicules dessinés par Pininfarina. L’entreprise vient d’annoncer que la berline et le véhicule de loisir en question seraient dévoilés au Mondial de l’Automobile de Paris, au mois d’octobre. Cela doit lui permettre de bénéficier d’une couverture médiatique importante, l’évènement réunissant constructeurs et journalistes du monde entier.

Annoncés avec des croquis, les deux premiers véhicules de VinFast partagent une calandre hexagonale horizontale, une signature lumineuse avant en « V », des projecteurs fins et un capot nervuré. Ils seront produits dans une usine située à Hai Phong dont la construction a été entamée le 2 septembre 2017.

Source : AUTOPLUS.FR (27/6/18)
Lire l'article complet
Allemagne

Le KBA va examiner le processus de développement d’Audi

Le KBA (office fédéral des transports) va se rendre au siège d'Audi à Ingolstadt, afin d'examiner l'ensemble du processus de développement de...

Le KBA (office fédéral des transports) va se rendre au siège d’Audi à Ingolstadt, afin d’examiner l’ensemble du processus de développement de véhicules d’Audi, et ainsi détecter d’éventuelles irrégularités dans les tests d’émissions réalisés par la marque aux anneaux.

Le KBA prévoit de contrôler l’ensemble des étapes dans le développement et la production, puis le contrôle des véhicules, en vue de faire la lumière sur les manipulations des niveaux d’émissions et de s’assurer qu’une telle fraude ne puisse être reproduite.

Le KBA a entrepris cette visite à INgolstadt suite aux récentes suspicions de manipulations sur des modèles d’Audi (A7 et A8).

Avec ce contrôle, Audi tient à clarifier la situation « sans réserve », a déclaré Bernd Martens, responsable des achats d’Audi.

En parallèle, au mois de juillet, Audi espère pouvoir présenter ses résultats finaux concernant les tests d’émissions de ses diesel V6, et ainsi reporter toute anomalie éventuelle au KBA.

Pour regagner la confiance de ses clients, Audi a introduit un ensemble de « règles d’or » pour le développement, le test et l’homologation de ses véhicules.

Source : AUTOMOTIVE NEWS EUROPE, AUTOMOBILWOCHE (26/06/18)
Lire l'article complet
Espagne

Le nouveau gouvernement espagnol souhaiterait aligner la fiscalité du gazole sur l’essence

Selon le quotidien Expansión, le nouveau gouvernement espagnol souhaiterait engranger 2,1 milliards d'euros supplémentaires en alignant la...

Selon le quotidien Expansión, le nouveau gouvernement espagnol souhaiterait engranger 2,1 milliards d’euros supplémentaires en alignant la fiscalité appliquée au gazole sur celle de l’essence. La mesure se traduirait par une hausse de 9,55 centimes par litre de gazole, l’essence étant actuellement soumise à une taxe de 40,25 centimes par litre et le gazole, de 30,7 centimes.

L’Espagne est un pays « diésélisé » depuis de nombreuses décennies. En 2012, sept voitures neuves sur dix (68,9 %) étaient des modèles diesel ; en 2017, cette part était encore de 48,3 %, mais elle est actuellement de 37,4 % (taux sur les cinq premiers mois de 2018).

Source : EL MUNDO (27/6/18)
Lire l'article complet
Europe

Le prix élevé des voitures électriques reste un frein important pour les consommateurs dans l’UE

Une étude réalisée par l’Acea (Association des constructeurs européens d’automobiles) démontre que le prix élevé des voitures électriques...

Une étude réalisée par l’Acea (Association des constructeurs européens d’automobiles) démontre que le prix élevé des voitures électriques reste un frein important pour les consommateurs dans l’Union européenne. L’analyse, qui compare les données nationales sur l’intégration des véhicules à recharge électrique au PIB par habitant, révèle que la part de marché de ces véhicules est proche de 0 % dans les pays dont le PIB par habitant est inférieur à 18 000 euros par an, et qu’elle ne dépasse pas 0,75 % dans la moitié des autres pays membres.

« Le Parlement européen ne doit pas perdre de vue le fait que le marché est essentiellement guidé par les consommateurs », a déclaré le secrétaire général de l’Acea Erik Jonnaert. « Un basculement naturel vers les véhicules électriques n’aura tout simplement pas lieu sans aborder la question de l’accessibilité pour le grand public », a-t-il ajouté.

Les données collectées par l’Acea ne montrent pas seulement un fossé dans les ventes de voitures électriques entre les pays d’Europe de l’Ouest et ceux d’Europe centrale et de l’Est, mais aussi entre les pays du Nord et du Sud (0,2 % en Grèce, 0,2 % en Italie, 0,6 % en Espagne). La part de marché des véhicules à recharge électrique ne dépasse ainsi 1,8 % que dans les pays dont le PIB par habitant est supérieur à 35 000 euros. « Imposer l’électrification pourrait mener à de l’exclusion sociale dans de nombreux pays de l’Union européenne, ce qui réduirait la mobilité des personnes qui en ont le plus besoin », prévient M. Jonnaert.

Source : COMMUNIQUE DE PRESSE ACEA (28/6/18)
Lire l'article complet
Russie

Le prix moyen d’une voiture neuve en Russie s’établit actuellement à 1,38 million de roubles (18 810 euros)

A fin mai, le prix moyen d'une voiture neuve en Russie s'établissait à 1,38 million de roubles (18 810 euros) La région de l'Extrême-Orient...

A fin mai, le prix moyen d’une voiture neuve en Russie s’établissait à 1,38 million de roubles (18 810 euros). La région de l’Extrême-Orient affiche le prix le plus élevé, avec 2,44 millions de roubles (33 260 euros) en moyenne pour une voiture neuve dans cette région. A l’inverse, la région du Dagestan et celle de Kalmykia affichent les prix les plus bas, avec respectivement 917 000 et 927 000 roubles (12 500 et 12 640 euros) en moyenne pour une voiture neuve.

A Moscou, les automobilistes doivent débourser en moyenne 1,91 million de roubles (26 035 euros) et à Saint-Pétersbourg, 1,63 million (22 220 euros).

Source : AUTOSTAT (27/6/18)
Lire l'article complet
Etats-Unis

Les constructeurs aux Etats-Unis alertent sur les conséquences de droits de douane supplémentaires sur les importations automobiles

Les deux grandes associations qui représentent les constructeurs d’automobiles aux Etats-Unis ont averti hier qu’imposer des droits de douane...

Les deux grandes associations qui représentent les constructeurs d’automobiles aux Etats-Unis ont averti hier qu’imposer des droits de douane pouvant aller jusqu’à 25 % sur les véhicules importés aux Etats-Unis coûterait des milliers d’emplois au secteur, entraînerait une hausse drastique des prix et menacerait le développement des véhicules du futur.

La plus grande menace qui pèse à ce jour sur l’industrie automobile américaine est la possibilité que l’administration Trump impose des droits de douane sur ces importations à la suite de l’enquête qu’elle a ouverte en mai, a indiqué l’Association of Global Automakers, qui représente les constructeurs étrangers. Ces taxes « augmenteraient les prix pour les consommateurs américains, limiteraient leurs choix et affecteraient les ventes et la production de véhicules », et plutôt que de créer des emplois, elles « déboucheraient sur la perte de centaines de milliers d’emplois américains dans la production et la vente de voitures, de tout-terrain de loisir, de poids lourds et de pièces détachées automobiles », a poursuivi l’association.

L’Alliance of Automobile Manufacturers, qui représente General Motors, Ford, Daimler, Toyota et d’autres constructeurs, a pour sa part appelé le gouvernement américain dans une déclaration publique à ne pas aller de l’avant, car « l’impact de droits de douane sur les véhicules et les pièces détachées importés sera négatif au bout du compte pour la sécurité économique américaine et affaiblira la sécurité nationale ». L’association qualifie les taxes envisagées « d’erreur » et ajoute que les instaurer « pourrait très bien créer un précédent dangereux que d’autres nations pourraient reprendre pour protéger leur marché local de la concurrence étrangère ». L’organisation estime que des tarifs de 25 % sur les véhicules importés augmenteraient le prix d’un véhicule d’environ 5 800 dollars et coûteraient 45 milliards de dollars par an aux consommateurs américains.

Les constructeurs redoutent également que ces droits de douane réduisent les capitaux disponibles pour le développement des voitures autonomes et des véhicules électriques.

Source : REUTERS (27/6/18)
Lire l'article complet
Etats-Unis

Lyft a levé 600 millions de dollars

Lyft, le concurrent américain d'Uber, a annoncé avoir levé 600 millions de dollars, dans le cadre d’un nouveau tour de table emmené par...

Lyft, le concurrent américain d’Uber, a annoncé avoir levé 600 millions de dollars, dans le cadre d’un nouveau tour de table emmené par Fedelity Management, qui le valorise à 15,1 milliards de dollars, soit deux fois plus qu’il y a un an.

Lyft, dont la part de marché des VTC aux Etats-Unis atteint 35 %, est présent dans autant de villes américaines qu’Uber ainsi qu’à Toronto au Canada.

Source : REUTERS (27/6/18)
Lire l'article complet
Allemagne

M. Knight a été nommé responsable de la distribution d’Audi en Europe

Fintan Knight, ancien responsable de la distribution et du marketing de Rolls-Royce, a été nommé responsable de la distribution d'Audi en Europe,...

Fintan Knight, ancien responsable de la distribution et du marketing de Rolls-Royce, a été nommé responsable de la distribution d’Audi en Europe, en remplacement de Dominique Boesch.

Dans ses nouvelles fonctions, M. Knight répondra directement à Bram Schot, président par intérim de la marque Audi.

Source : AUTOMOBILWOCHE (27/06/18)
Lire l'article complet
Chine

M. Li estime que la guerre commerciale entre Chine et Etats-Unis nuira à ses marques

Li Shufu, propriétaire du groupe Zhejiang Geely Holding craint que la guerre commerciale entre la Chine et les Etats-Unis ne nuise à ses marques...

Li Shufu, propriétaire du groupe Zhejiang Geely Holding craint que la guerre commerciale entre la Chine et les Etats-Unis ne nuise à ses marques Volvo Cars et Geely.

En effet, selon lui, les consommateurs pourraient subir les conséquences des coûts de production et de logistique qui risquent d’augmenter si les constructeurs sont contraints de construire de nouvelles usines pour disposer de capacités de production sur leurs différents marchés, et ce afin d’éviter d’importants taxes douanières.

« Ce serait dommageable pour les constructeurs chinois si les Etats-Unis imposent une taxe à l’importation à la Chine. En parallèle, la décision de la Chine d’augmenter les taxes en représailles impacterait Volvo Cars lorsqu’il importera ses modèles fabriqués aux Etats-Unis sur le marché chinois », a expliqué M. Li.

Geely, un groupe chinois détenant une marque suédois, est un parfait exemple des interactions internationales au sein de l’industrie automobile.

Source : BLOOMBERG (28/06/18)
Lire l'article complet
Allemagne

M. Winterkorn ne veut pas témoigner

L'ancien président du groupe Volkswagen, Martin Winterkorn, ne veut pas témoigner au tribunal de Stuttgart dans le procès sur l'affaire des...

L’ancien président du groupe Volkswagen, Martin Winterkorn, ne veut pas témoigner au tribunal de Stuttgart dans le procès sur l’affaire des moteurs truqués.

L’ancien dirigeant veut en effet exercer son droit à refuser de témoigner. Le tribunal de Stuttagrt doit se prononcer quant à la légalité de cette demande et décidera donc si M. Winterkorn peut éviter son témoignage.

La décision du déchargement de M. Winterkorn est pour l’instant en suspens.

Par ailleurs, toujours dans le cadre du scandale des moteurs truqués, Porsche a subi un revers juridique. En effet, la justice allemande a confirmé la légalité des saisies de documents réalisées lors des perquisitions réalisées chez Porsche en avril. Le constructeur avait déposé une demande pour rejeter ces preuves, mais a été débouté.

Source : SPIEGEL (27/06/18), AUTOMOBILWOCHE (26 et 27/06/18)
Lire l'article complet
Allemagne

Moia compte lancer prochainement son service de navettes à Hanovre

Moia (filiale du groupe Volkswagen dédiée à la mobilité) compte lancer son service de navettes partagées à Hanovre "dans les semaines à venir"...

Moia (filiale du groupe Volkswagen dédiée à la mobilité) compte lancer son service de navettes partagées à Hanovre « dans les semaines à venir » (en phase de test, la version commerciale étant prévue pour 2019).

La flotte initiale comptera 35 véhicules et pourra être portée à 150 véhicules à l’été 2020 puis à 250 véhicules à terme, si le service rencontre le succès.

Le service de Moia vise à regrouper les courses de plusieurs utilisateurs souhaitant se rendre à une destination proche ou identique (« ride-pooling »). Les courses peuvent être réservées via une application sur smartphone.

En partageant la course, les utilisateurs bénéficient de tarifs avantageux.

Le service a été autorisé par la régie des transports en commun de Hanovre, qui le considère comme un intermédiaire entre les transports publics et le taxi.

Par ailleurs, Moia a déclaré que la conduite autonome était au cœur de son programme de développement, pour accompagner sa vision de la mobilité de demain.

La filiale de Volkswagen s’est en outre dit ouverte à des partenariats pour mieux développer des voitures autonomes.

Source : AUTOMOBILWOCHE, AUTOMOTIVE NEWS EUROPE (26/06/18)
Lire l'article complet
France

Olivier Baraille nommé patron de Renault Retail Group

A compter du 1er juillet, le réseau de distribution Renault Retail Group sera dirigé par Olivier Baraille, successeur de Richard Bouligny Ce...

A compter du 1er juillet, le réseau de distribution Renault Retail Group sera dirigé par Olivier Baraille, successeur de Richard Bouligny. Ce dernier a pris, au 1er février, la direction commerciale Europe G9 du groupe Renault.

M. Baraille a rejoint le groupe Renault en février cette année. Il a bâti sa carrière dans la distribution grâce à son expérience chez Ikea (il était dernièrement président d’Ikea France). Dans ses nouvelles fonctions, Olivier Baraille sera rattaché à Jean-Christophe Kugler, directeur des opérations de la région Europe du groupe Renault.

Source : JOURNALAUTO.COM (27/6/18)
Lire l'article complet
France

PSA Retail cherche encore 300 collaborateurs pour achever son plan de recrutement 2018

Afin d'achever son plan de recrutement 2018 – qui prévoit le recrutement de 700 personnes en CDI -, PSA Retail est encore à la recherche de 300...

Afin d’achever son plan de recrutement 2018 – qui prévoit le recrutement de 700 personnes en CDI -, PSA Retail est encore à la recherche de 300 collaborateurs. « Depuis deux ans, PSA Retail est parfaitement rentable et entend bien le rester. Après la restructuration du réseau, nous sommes désormais dans une période où nous souhaitons développer le business et saisir les opportunités. Et ce, dans un contexte de renouvellement des gammes de nos marques », explique Guillaume Faurie, responsable recrutements et relations écoles.

Hormis la croissance des marques du Groupe PSA, ce renouvellement des effectifs est aussi lié à la pyramide des âges, avec de nombreux départs à la retraite. L’occasion pour le distributeur de se tourner vers des profils plus jeunes. « Nous avons besoin de candidats en adéquation avec les formats de distribution que nous développons aujourd’hui et demain, tournés vers la digitalisation. Des profils variés, capables d’appréhender ces aspects digitaux », poursuit le responsable recrutements.

« Nous avons su garder un lien avec le monde de l’apprentissage, ce qui nous préserve de difficultés à combler nos postes », note Guillaume Faurie. Le groupe de distribution peut en effet compter sur un vivier d’un peu plus de 400 alternants, autant en vente qu’en après-vente, soit 10 % de l’effectif total. Sur ce marché de l’emploi automobile tendu, le distributeur fait effectivement plus que jamais le pari d’une relation pérenne avec les écoles, d’envergure nationale ou locale, et ce via le co-recrutement. Dernier exemple en date de cette stratégie, une participation à un job dating organisé par le Garac à Argenteuil. Avec un objectif : recruter par l’alternance des jeunes en cursus d’ingénieur en mécatronique pour alimenter le vivier des futurs managers après-vente. « 21 candidats étaient présents pendant cette journée job dating, pour 20 entreprises participantes. On voit bien qu’il s’agit d’une préoccupation pour toute la profession », souligne le responsable recrutements.

Source : JOURNALAUTO.COM (27/6/18)
Lire l'article complet
Ukraine

PSA va reprendre les activités commerciales d’Opel en Ukraine à partir du 1er janvier 2019

Le Groupe PSA, qui compte développer les ventes d’Opel dans le monde, va en reprendre les activités commerciales en Ukraine à partir du 1er...

Le Groupe PSA, qui compte développer les ventes d’Opel dans le monde, va en reprendre les activités commerciales en Ukraine à partir du 1er janvier 2019. « Le marché ukrainien offre un réel potentiel de croissance, ce qui en fait une plateforme idéale pour le déploiement d’Opel », a indiqué Yannick Bézard, directeur de la zone Eurasie et CEI de PSA.

L’Ukraine sera ainsi le premier marché d’Europe de l’Est où Opel opérera sous l’aile du groupe PSA, avec de nouveaux standards. Opel n’a écoulé que 300 véhicules en Ukraine l’an dernier. « C’est un petit volume, mais un déploiement plus important pourrait être rapidement d’actualité », explique M. Bézard. Ce dernier réfléchit à la bonne manière de créer un réseau de concessionnaires sur place avec l’équipe de développement international d’Opel. « Nous comptons non seulement retenir les anciens clients, mais en conquérir de nouveaux », a-t-il ajouté.

En revanche, le retour d’Opel en Russie aura lieu dans un second temps, après 2020. « Opel s’est retiré du pays en 2015 et dispose là-bas d’un parc roulant important », rappelle M. Bézard. « Nous avons intérêt à revoir rapidement Opel en Russie, la marque est connue ici, mais il faudra le faire de manière profitable », précise le dirigeant. PSA dispose d’une usine en Russie, à Kaluga.

Source : AUTOSTAT (27/6/18)
Lire l'article complet
Chine

Renault-Brilliance-Jinbei prévoirait sept nouveaux modèles d’ici à 2022

La coentreprise Renault-Brilliance-Jinbei prévoirait de lancer sept nouveaux modèles d’ici à 2022, notamment les Renault Trafic et Master (y...

La coentreprise Renault-Brilliance-Jinbei prévoirait de lancer sept nouveaux modèles d’ici à 2022, notamment les Renault Trafic et Master (y compris en version électrique), le Jinbei F50 électrique et le Jinbei F70, aux côtés d’un nouvel utilitaire léger Jinbei développé conjointement (y compris en version électrique), croient savoir les médias chinois.

Source : GASGOO (27/6/18)
Lire l'article complet
Etats-Unis

Southern California Edison veut développer le réseau de recharge pour les véhicules électriques en Californie

Le fournisseur d’électricité californien Southern California Edison (SoCalEd) prévoit d’investir 760,1 millions de dollars supplémentaires...

Le fournisseur d’électricité californien Southern California Edison (SoCalEd) prévoit d’investir 760,1 millions de dollars supplémentaires pour étoffer le réseau de recharge pour les véhicules électriques en Californie.

L’entreprise a présenté un projet aux autorités de l’Etat américain portant sur l’installation de 48 000 bornes de recharge sur une période de quatre ans.

L’adoption des véhicules électriques est un élément clé des efforts du gouverneur de la Californie, Jerry Brown, pour combattre le changement climatique. M. Brown a présenté cette année un plan de 2,5 milliards de dollars pour étoffer le réseau de bornes de recharge pour les véhicules électriques et de stations distribuant de l’hydrogène, la Californie ayant pour objectif de mettre 5 millions de voitures à émission zéro en circulation d’ici à 2030.

 

Source : AUTOMOTIVE NEWS (27/6/18)
Lire l'article complet
Allemagne

Traton est devenu une société par action

La division Poids Lourds et Autobus du groupe Volkswagen, Traton, est devenue une société par action Cette décision, prise par le conseil de...

La division Poids Lourds et Autobus du groupe Volkswagen, Traton, est devenue une société par action. Cette décision, prise par le conseil de surveillance de Volkswagen le 14 juin, est devenue effective le 26 juin.

Il s’agit d’une première étape importante vers une introduction en bourse de la division. Le groupe Volkswagen estime d’ailleurs que l’introduction en bourse de sa division Traton pourrait permettre de lever entre 5 et 7 milliards d’euros.

Le groupe allemand a récemment changé le nom de sa division Volkswagen Trucks & Bus en Traton, créant également un nouveau logo.

Source : AUTOMOBILWOCHE (27/06/18)
Lire l'article complet
Afrique

Volkswagen a ouvert la première usine d’assemblage au Rwanda

Le groupe Volkswagen a annoncé qu'il allait investir 20 millions de dollars dans l'usine qu'il vient d'ouvrir au Rwanda Il s'agit du premier site...

Le groupe Volkswagen a annoncé qu’il allait investir 20 millions de dollars dans l’usine qu’il vient d’ouvrir au Rwanda.

Il s’agit du premier site d’assemblage de véhicules dans le pays. Le président rwandais, Paul Kagame, présent à l’inauguration de l’usine, a déclaré qu’il s’agissait d’une importante étape pour le pays.

Volkswagen espère ainsi profiter de la demande en hausse au Rwanda.

Le site produira des Polo et Passat, à un rythme d’un millier de véhicules par an initialement, bien que le site affiche des capacités de production de jusqu’à 5 000 unités par an.

A terme, l’usine accueillera la production de modèles supplémentaires (Tiguan, Amarok et Teramont).

Le Rwanda compte 12 millions d’habitants, mais seuls 200 000 voitures particulières auraient été officiellement immatriculées depuis 1997.

Le groupe Volkswagen est bien présent en Afrique, avec des usines au Nigéria, au Kenya et en Afrique du Sud. De plus, sa marque Seat dispose également d’une usine en Algérie.

Thomas Schäfer, président de Volkswagen Group South Africa, estime que le marché africain offre un potentiel de croissance significatif.

En plus de son usine, Volkswagen prévoit de lancer des services de mobilité (autopartage et covoiturage) au Rwanda, en commençant par sa capitale, Kigali.

Source : AUTOMOTIVE NEWS EUROPE, JOURNALAUTO.COM (27/06/18), XINHUA NEWS (28/06/18)
Lire l'article complet
Etats-Unis

Volkswagen met en avant sa technologie électrique

Le groupe Volkswagen a mis en avant la technologie de motorisation électrique qui équipera sa future gamme ID, en réalisant un temps record de 7...

Le groupe Volkswagen a mis en avant la technologie de motorisation électrique qui équipera sa future gamme I.D., en réalisant un temps record de 7 minutes 57 secondes sur la montée de Pikes Peak, avec son prototype électrique I.D. R Pikes Peak.

Le prototype était piloté par Romain Dumas, qui avait précédemment remporté les 24 Heures du Mans.

La montée de Pikes Peak, surnommée « Course vers les nuages » a été créée en 1916. Il s’agit d’une route de 20 km en montée, vers le sommet Pikes Peak.

Volkswagen y a testé sa motorisation électrique, qui équipera ses futurs modèles de la gamme I.D. D’ici à 2025, le groupe allemand prévoit d’ailleurs de vendre 3 millions de véhicules électriques par an.

Source : AUTOMOTIVE NEWS EUROPE (26/06/18)
Lire l'article complet
Allemagne

Volkswagen va stocker des véhicules dans l’aéroport BER de Berlin

Volkswagen a annoncé qu'il allait stocker ses véhicules en attente d'homologation (car non adaptés au futur cycle WLTP) dans le futur aéroport...

Volkswagen a annoncé qu’il allait stocker ses véhicules en attente d’homologation (car non adaptés au futur cycle WLTP) dans le futur aéroport BER de Berlin, un chantier vivement critiqué outre-Rhin pour ses retards (l’aéroport aurait en effet dû être opérationnel en 2011, mais n’a toujours pas été inauguré aujourd’hui).

Volkswagen a été contraint de stocker entre 200 000 et 250 000 véhicules, faute de pouvoir les homologuer dans l’immédiat, dont une partie sera stockée à l’aéroport BER.

« Nos espaces habituels ne suffisent pas », a déclaré un porte-parole du constructeur.

Pour ne pas accroître ses stocks de véhicules non homologués, Volkswagen va également suspendre la production dans son usine de Wolfsburg, durant plusieurs jours.

Source : AFP, AUTOMOBILWOCHE (27/06/18)
Lire l'article complet
Allemagne

ZF : départs de MM. Holeska et Lake

Le directeur des ressources humaines de ZF, Jürgen Holeska, a annoncé - contre toute attente - qu'il quitterait son poste fin septembre M Holeska...

Le directeur des ressources humaines de ZF, Jürgen Holeska, a annoncé – contre toute attente – qu’il quitterait son poste fin septembre. M. Holeska occupait ce poste depuis 2011. Son remplaçant n’est pas encore connu.

De plus, le responsable de la distribution de l’équipementier allemand, Peter Lake, va lui aussi quitter l’entreprise (ce départ était en revanche prévu de longue date). Son contrat est en effet arrivé à échéance. Ses responsabilités seront réparties entre plusieurs dirigeants.

Source : AUTOMOBILWOCHE (27/06/18)
Lire l'article complet
Allemagne

ZF lance une navette autonome et électrique

L'équipementier allemand ZF et l'entreprise allemand eGO Mobile AG, ont annoncé qu'ils allaient produire en série une navette autonome et...

L’équipementier allemand ZF et l’entreprise allemand e.GO Mobile AG, ont annoncé qu’ils allaient produire en série une navette autonome et électrique baptisée e.GO Mover. Celle-ci sera assemblée à Aix-la-Chapelle dès 2019.

Pour ce projet, ZF a rejoint la coentreprise baptisée e.Go Moove GmbH, prenant 40 % de son capital et investissant plus de 100 millions d’euros.

La société conjointe produira des navettes pour le transport de personnes et de marchandises pour répondre aux besoin de mobilité urbaine de demain.

ZF et e.GO Mobile prévoit des volumes de production à 5 chiffres dès la première année, et d’ici 5 à 7 ans, la demande pour leurs navettes devrait atteindre le million d’unités.

La navette e.Go Mover est dotée du système de propulsion électrique fourni par ZF, qui apporte également les systèmes de direction et de freinage, ainsi que son supercalculateur ProAI et ses capteurs pour les fonctions de conduite automatisée.

« Le e.GO Mover, équipé de systèmes ZF, est le premier véhicule fournissant un concept de mobilité autonome pour les villes à être prêt pour la production », s’est félicité Wolf-Henning Scheider, président de ZF.

Au Salon de Francfort IAA de septembre 2019, ZF présentera non seulement cette navette e.Go Mover, mais aussi d’autres applications de son supercalculateur ZF ProAI.

« L’objectif stratégique de ZF est d’être un fournisseur de systèmes en mesure de dessiner la mobilité de demain », a ajouté M. Scheider;

L’équipementier se concentre sur 4 domaines, à savoir la conduite automatisée, les propulsions électriques, les systèmes de sécurité intégrés et les systèmes de contrôle de mouvement du véhicule.

Source : REUTERS, AUTOMOBILWOCHE (27/06/18), COMMUNIQUE ZF
Lire l'article complet

Retrouvez toutes les analyses de 14h