Le

Analyse de presse de 14H00

Téléchargez
Allemagne

3 START-UPS S’INSTALLENT DANS LA MANUFACTURE DE VERRE

Trois start-ups, repérées par l’incubateur de Volkswagen  l'occasion du Salon CEBIT à Hanovre et d'une compétition à Riga (Lettonie),...

Trois start-ups, repérées par l’incubateur de Volkswagen  l’occasion du Salon CEBIT à Hanovre et d’une compétition à Riga (Lettonie), s’installent dans la Manufacture de Verre à Dresde. Il s’agit de CarPay-Diem (Luxembourg), Zouzoucar (France) et carVertikal (Lituanie).

Ces start-ups développent des solutions numériques pour la mobilité.

Ainsi, Zoucoucar propose une application pour un covoiturage permettant de déposer plusieurs enfants à l’école, à leur club de sport ou encore à une fête d’anniversaire.

CarPay-Diem a développé une plateforme qui permet le paiement automatisé dans les stations-service.

Enfin, carVertikal offre une solution basée sur la « blockchain », permettant de regrouper des informations sur l’historique d’un véhicule via différentes sources (contrat de location de longue durée, assurance, propriétaire particulier, etc.). Cela permet de vérifier rapidement si des accidents ont été déclarés, si le modèle est correctement homologué, etc.

L’incubateur de start-ups de Volkswagen à Dresde offre une aide financière de 15 000 euros à chacune de ces start-ups.

Source : AUTOMOBILWOCHE (18/06/18)
Lire l'article complet
Allemagne

BMW INVESTIT 42 MILLIONS D’EUROS DANS SON USINE D’EISENACH

BMW va investir 42 millions d’euros agrandir son usine d’Eisenach (Thuringe), afin d’en faire sa principale usine d’outils dans le...

BMW va investir 42 millions d’euros agrandir son usine d’Eisenach (Thuringe), afin d’en faire sa principale usine d’outils dans le monde.

Le 8 juin, le constructeur avait déjà annoncé qu’il allait accroître les capacités de production de cette usine de 50 % d’ici à 2022.

BMW a désormais précisé qu’il allait créer 50 nouveaux emplois sur ce site. Actuellement, 260 salariés produisent des outils (notamment pour la presse et la carrosserie) à Eisenach.

Par ailleurs, Alexander Eras a été nommé à la tête de l’usine d’Eisenach, en remplacement de Michael Eck, nommé pour sa part responsable de la production de carrosseries dans l’usine de BMW à Oxford.

Source : AUTOMOBILWOCHE (18/06/18)
Lire l'article complet
Chine

BYTON A PRÉSENTÉ UN CONCEPT DE SA FUTURE BERLINE

La start-up chinoise Byton a présenté un concept préfigurant sa future berline, la K-Byte, attendue en 2021 en Chine et peu après aux...

La start-up chinoise Byton a présenté un concept préfigurant sa future berline, la K-Byte, attendue en 2021 en Chine et peu après aux Etats-Unis.

En outre, Byton a décidé d’une nomenclature pour ses modèles. Ainsi, la berline sera baptisée K-Byte et le futur véhicule de loisir (basé sur un concept présenté en janvier au CES de Las Vegas) se nommera M-Byte.

Le nom Byte reflète l’esprit de la marque qui veut être à la pointe de la connectivité et proposer des « Octets sur roues » (Bytes on Wheel).

Byton se fixe par ailleurs pour objectif d’atteindre le Niveau 4 d’automatisation de ses véhicules d’ici trois ans.

Ses modèles – électriques – afficheront en outre une autonomie d’au moins 400 km.

Source : AUTOMOTIVE NEWS CHINA (19/06/18)
Lire l'article complet
Corée du Sud

Des automobilistes coréens ont pu tester des véhicules autonomes à Séoul

Dans le cadre de ses efforts pour promouvoir les véhicules autonomes, le gouvernement coréen a organisé dimanche dernier un essai routier dans le...

Dans le cadre de ses efforts pour promouvoir les véhicules autonomes, le gouvernement coréen a organisé dimanche dernier un essai routier dans le sud de Séoul au cours duquel le grand public a pu tester ces véhicules.

Quarante-six véhicules autonomes sont actuellement autorisés à circuler sur les routes coréennes à des fins de recherche et développement.

Source : YONHAP (17/6/18)
Lire l'article complet
Royaume-Uni

Des villes britanniques voudraient bannir les voitures à essence et diesel dès 2030

Le maire de Londres Sadiq Khan et des dirigeants d’autres villes au Royaume-Uni ont demandé au gouvernement britannique d’avancer de dix ans, à...

Le maire de Londres Sadiq Khan et des dirigeants d’autres villes au Royaume-Uni ont demandé au gouvernement britannique d’avancer de dix ans, à 2030, l’interdiction prévue de la vente de voitures neuves à essence et diesel, afin d’améliorer la qualité de l’air.

Le gouvernement conservateur de la Première ministre britannique Theresa May avait annoncé l’an dernier qu’il bannirait la vente de ces voitures à compter de 2040. Le gouvernement doit détailler ses propositions prochainement.

Source : AUTOMOTIVE NEWS EUROPE (18/6/18)
Lire l'article complet
Etats-Unis

GM investit 175 millions de dollars pour la production de deux berlines Cadillac

General Motors investit 175 millions de dollars dans son usine d’assemblage de Lansing Grand River (Michigan) pour y fabriquer deux nouvelles...

General Motors investit 175 millions de dollars dans son usine d’assemblage de Lansing Grand River (Michigan) pour y fabriquer deux nouvelles berlines Cadillac, qui devraient être dénommées CT5 et CT4.

Ces deux berlines remplaceront à terme l’ATS, la CTS et la XTS dans la gamme de Cadillac.

L’usine de Lansing Grand River assemble aujourd’hui les Cadillac ATS et CTS, ainsi que la Chevrolet Camaro. GM prévoit d’arrêter la production de l’ATS après l’année-modèle 2018.

La production de la CT5 devrait débuter en 2019, la CT4 devant être mise en fabrication peu après.

Source : AUTOMOTIVE NEWS (18/6/18)
Lire l'article complet
Monde

Hyundai et Kia donnent plus de pouvoir à leurs sièges régionaux

Hyundai et Kia établissent de nouvelles organisations régionales en Amérique du Nord et en Europe, afin de mieux adapter les processus de...

Hyundai et Kia établissent de nouvelles organisations régionales en Amérique du Nord et en Europe, afin de mieux adapter les processus de décision aux différents marchés et de réagir plus rapidement à l’évolution des tendances et des demandes des consommateurs. A compter du 2 juillet prochain, chaque région sera responsable de « tous les aspects des activités, de la planification des produits à la production en passant par le marketing et les ventes », ont annoncé les deux constructeurs. Cette réorganisation sera étendue à d’autres régions par la suite, ont-ils ajouté.

Le siège de Hyundai en Amérique du Nord regroupera sa filiale de production Hyundai Motor Manufacturing Alabama ainsi que trois divisions commerciales – Hyundai Motor America, Hyundai Motor Canada et Hyundai Motor Mexico. Il sera dirigé par Lee Yong-woo, qui est actuellement à la tête de la filiale brésilienne.

Le nouveau siège du constructeur en Europe intégrera les activités de production en République tchèque et en Turquie. Il sera dirigé par Choi Dong-woo.

Le siège nord-américain de Kia englobera les activités de fabrication aux Etats-Unis et au Mexique ainsi que les filiales commerciales aux Etats-Unis, au Canada et au Mexique. Il sera dirigé par Rhim Byung-kwon.

En Europe, le nouveau de siège du constructeur intégrera les activités de production en Slovaquie. Il sera dirigé par Park Yong-kew.

 

Source : AUTOMOTIVE NEWS (18/6/18)
Lire l'article complet
Chine

LE GROUPE VOLKSWAGEN A VENDU 340 700 VÉHICULES EN CHINE

Le groupe Volkswagen a vendu 340 700 véhicules en Chine au mois de mai (+ 6,6 %) et 1 686 000 unités sur 5 mois (+ 12 %) La croissance des...

Le groupe Volkswagen a vendu 340 700 véhicules en Chine au mois de mai (+ 6,6 %) et 1 686 000 unités sur 5 mois (+ 12 %).

La croissance des ventes du groupe allemand a été portée par la demande soutenue pour les marques Skoda et Audi.

En effet, Skoda a vu ses ventes progresser de 35 % en mai (à 30 800 unités) et Audi de 7,7 %, à 51 732 unités.

La marque Volkswagen pour sa part a vendu 251 600 véhicules en Chine en mai (+ 4,1 %).

Source : AUTOMOTIVE NEWS CHINA (19/06/18)
Lire l'article complet
Chine

LE MARCHÉ DES VÉHICULES ÉLECTRIFIÉS EN CHINE DEVRAIT DÉPASSER LE MILLION D’UNITÉS

Selon des estimations de la CAAM (association des constructeurs d’automobiles en Chine), le marché des véhicules électrifiés en Chine devrait...

Selon des estimations de la CAAM (association des constructeurs d’automobiles en Chine), le marché des véhicules électrifiés en Chine devrait dépasser le million d’unités sur l’ensemble de l’année 2018.

La CAAM a annoncé ces prévisions après avoir communiqué le volume de ventes de véhicules électrifiés en Chine pour le mois de mai.

Ainsi, le mois dernier, environ 102 000 véhicules électrifiés ont été écoulés sur le marché chinois (+ 126 %), dont 82 000 véhicules électriques et 20 000 modèles hybrides rechargeables.

Sur les 5 premiers mois de l’année, quelque 328 000 véhicules électrifiés ont été vendus en Chine (+ 142 %), dont 250 000 véhicules électriques et 78 000 hybrides rechargeables.

Toutefois, la Chine se fixe pour objectif d’arrêter progressivement les aides à l’achat pour les véhicules électriques et hybrides rechargeables d’ici à 2020.

Source : AUTOMOTIVE NEWS CHINA (19/06/18)
Lire l'article complet
France

Les prix des carburants ont légèrement diminué la semaine dernière

Les prix moyens des carburants à la pompe ont très légèrement reculé la semaine dernière pour la troisième semaine consécutive, à 1,465 euro...

Les prix moyens des carburants à la pompe ont très légèrement reculé la semaine dernière pour la troisième semaine consécutive, à 1,465 euro le litre de gazole (- 0,2 centime), 1,547 euro le litre d’essence sans plomb SP 95 (- 0,2 centime), 1,526 le litre de SP95-E10 (- 0,2 centime) et 1,618 euro le litre de SP 98. Seul le tarif moyen du litre de GPL est resté stable, à 0,817 euro, indique le ministère de l’Ecologie et de l’Energie.

Source : AUTOPLUS.FR (18/6/18)
Lire l'article complet
Allemagne

M. STADLER A ÉTÉ ARRÊTÉ ET PLACÉ EN DÉTENTION EN ALLEMAGNE

Le président de la marque Audi, Rupert Stadler, a été arrêté et placé en détention le lundi 18 juin en Allemagne, dans le cadre de...

Le président de la marque Audi, Rupert Stadler, a été arrêté et placé en détention le lundi 18 juin en Allemagne, dans le cadre de l’enquête sur l’affaire des moteurs truqués, a annoncé le parquet de Munich. Audi a confirmé l’arrestation, sans donner de détails supplémentaires.

Il s’agit de la première incarcération d’un très haut dirigeant d’Audi toujours en fonction depuis que Volkswagen a admis avoir manipulé les niveaux d’émissions de certains de ses diesel, en septembre 2015. Le conseil de surveillance du groupe Volkswagen a par conséquent décidé de suspendre M. Stadler.

La direction d’Audi sera assurée dans l’intérim par Bram Schot, responsable des ventes et du marketing d’Audi. Cette nomination par intérim doit encore être entérinée par le conseil de surveillance d’Audi.

Le parquet de Munich avait déjà mis en cause M. Stadler pour « fraude » et « complicité d’émission de faux certificats », et a désormais justifié son incarcération par un « risque de dissimulation de preuves ». M. Stadler est également soupçonné d’avoir « voulu influencer des témoins ou d’autres suspects ». Ces suspicions proviendraient d’écoutes sur le téléphone de M. Stadler.

M. Stadler devrait être interrogé d’ici à la fin de la semaine. Ces avocats ne prévoient pour l’instant pas de contester l’arrestation du dirigeant.

Début juin, le KBA (office fédéral des transports) avait déjà ordonné le rappel de quelque 60 000 Audi A6 et A7 suite à la découverte d’un « logiciel illicite ». Des perquisitions avaient également eu lieu fin mai au domicile de M. Stadler et d’un autre membre du directoire d’Audi, Bernd Martens (responsable des achats), lui aussi suspecté, ainsi que sur leur lieu de travail, à Ingolstadt.

Trois directeurs (anciens et actuels) sont donc en détention en Allemagne dans le cadre du scandale Volkswagen, à savoir Rupert Stadler (Audi), Jörg Kerner (ancien responsable des moteurs de Porsche, arrivé chez Audi en 2011) et Wolfgang Hatz (ancien responsable du développement des moteurs d’Audi entre 2001 et 2007).

Aux Etats-Unis, ce sont huit anciens et actuels dirigeants de Volkswagen (dont l’ancien président Martin Winterkorn) et un cadre d’Audi qui ont été inculpés. Deux ont déjà été condamnés à des peines de prison (l’ingénieur James Liang et Oliver Schmidt, chargé des relations avec les autorités aux Etats-Unis).

Depuis son éclatement en septembre 2015, l’affaire des moteurs truqués a déjà coûts plus de 26 milliards d’euros au groupe Volkswagen (en rappels et procédures judiciaires). Malgré plusieurs accord signés avec la justice américaine et récemment avec le parquet de Brunswick (contre le paiement d’une amende d’un milliard d’euros), plusieurs parquets allemands ont ouvert des enquêtes pour fraude, pour manipulation de cours de Bouse ou pour publicité mensongère, contre des Volkswagen et de ses marques Audi et Porsche (et récemment également contre Daimler et Bosch). Ces enquêtes sont toujours en cours.

Source : AFP, JOURNALAUTO.COM, BLOOMBERG, FRANKFURTER ALLGEMEINE ZEITUNG, SPIEGEL, SÜDDEUTSCHE ZEITUNG, ZEIT (18/06/18), AUTOMOBILWOCHE (18 et 19/06/18) AUTOMOTIVE NEWS EUROPE 19/06/18)
Lire l'article complet
Chine

Magna va établir des coentreprises avec une filiale de BAIC pour fabriquer des véhicules électriques en Chine

L’équipementier canadien Magna International a annoncé qu’il allait établir deux coentreprises avec Beijing Electric Vehicle - une filiale de...

L’équipementier canadien Magna International a annoncé qu’il allait établir deux coentreprises avec Beijing Electric Vehicle – une filiale de BAIC – pour fabriquer des véhicules électriques en Chine.

Les coentreprises devraient reprendre un site de production détenu par BAIC à Zhenjiang, dans la province du Jiangsu, qui a une capacité de production de 180 000 véhicules par an..

Les premiers véhicules de série sont attendus en 2020 et des véhicules seront également produits pour des tiers, ont indiqué Magna et Beijing Electric.

Source : REUTERS (19/6/18)
Lire l'article complet
Chine

Net rebond des ventes des coentreprises chinoises de Hyundai et Kia en mai

Selon la China Passenger Vehicle Alliance (un cabinet de conseil à Shanghai), les ventes de Beijing Hyundai ont augmenté de 72 % au mois de mai, à...

Selon la China Passenger Vehicle Alliance (un cabinet de conseil à Shanghai), les ventes de Beijing Hyundai ont augmenté de 72 % au mois de mai, à 60 427 unités. Celles de Dongfeng Yueda Kia ont augmenté de 72 % également le mois dernier, à 30 010 unités.

Sur les cinq premiers mois de 2018, la coentreprise chinoise de Hyundai a vendu 293 046 véhicules (+ 10 %) et celle de Kia en a écoulé 300 010 (+ 31 %).

Source : AUTOMOTIVE NEWS CHINA (19/6/18)
Lire l'article complet
France

Nomination de Philippe de Rovira au poste de directeur financier du Groupe PSA

Jean-Baptiste de Chatillon, membre du directoire et directeur financier du Groupe PSA, a décidé de quitter la société pour des raisons...

Jean-Baptiste de Chatillon, membre du directoire et directeur financier du Groupe PSA, a décidé de quitter la société pour des raisons personnelles. Il sera remplacé par Philippe de Rovira, jusqu’à présent directeur financier d’Opel Vauxhall. Ces décisions prendront effet le 1er août 2018. « Le conseil de surveillance remercie Jean-Baptiste de Chatillon pour sa forte contribution aux résultats du groupe, et la qualité des échanges qu’il a entretenus avec le conseil de surveillance tout au long de son mandat au sein du directoire de la société », a déclaré Louis Gallois, président du conseil de surveillance du Groupe PSA.

« Je tiens à remercier Jean-Baptiste de Chatillon, pour son action au cours de ces années pour le redressement de l’entreprise, et sa contribution à la nouvelle dynamique du Groupe PSA. Je suis convaincu qu’il continuera à apporter toute sa valeur ajoutée dans la suite de son parcours professionnel. En nommant Philippe de Rovira directeur financier du Groupe PSA, je suis pleinement confiant dans sa capacité à réussir dans ses nouvelles fonctions, après avoir démontré sa forte contribution au plan de redressement d’Opel. La nomination de Philippe de Rovira démontre clairement l’existence de hauts potentiels au sein de la fonction finance de notre entreprise et notre capacité à nommer des jeunes talents dans des rôles clés », a commenté Carlos Tavares, président du directoire du Groupe PSA.

Source : COMMUNIQUE DE PRESSE GROUPE PSA (18/6/18)
Lire l'article complet
France

Pierre Chavancy nommé au sein du groupe Michelin

Le général de corps d'armée Pierre Chavancy, gouverneur militaire de Lyon et officier général de la zone de défense et de sécurité Sud-Est,...

Le général de corps d’armée Pierre Chavancy, gouverneur militaire de Lyon et officier général de la zone de défense et de sécurité Sud-Est, intègre la direction des affaires publiques de Michelin.

Source : FIGARO (19/6/18)
Lire l'article complet
France

Renault lance le plan d’actionnariat salarié 2018 « Share the Future »

Le Groupe Renault a annoncé le 18 juin la mise en œuvre de « Share the Future », une opération d’actionnariat salarié dans le cadre de la...

Le Groupe Renault a annoncé le 18 juin la mise en œuvre de « Share the Future », une opération d’actionnariat salarié dans le cadre de la cession, intervenue en novembre 2017, d’actions Renault détenues par l’Etat français.

Le Conseil d’administration de Renault S.A. a décidé le 15 février 2018 le principe d’une opération d’actionnariat salarié par cession d’un maximum de 1 400 000 actions existantes Renault cédées par l’Etat à Renault S.A. conformément à l’arrêté du 2 novembre 2017, représentant 10 % des titres cédés par l’Etat au secteur privé en vertu du même arrêté. Les modalités de l’opération ont été arrêtées par le Conseil d’administration du 15 juin 2018.

Cette opération est réservée aux salariés qui justifient d’une ancienneté d’au moins 3 mois au dernier jour de la période de souscription dans l’effectif de l’entreprise, de l’une de ses filiales françaises ou de certaines de ses filiales étrangères détenues majoritairement directement ou indirectement, aux retraités, ainsi qu’aux anciens salariés qui justifient d’un contrat ou d’une activité rémunérée d’une durée accomplie d’au moins cinq ans avec l’entreprise ou ses filiales françaises, qui sont adhérents d’un plan d’épargne d’entreprise. L’opération se déroulera dans dix pays.

L’offre comprendra, dans le cadre d’un plan d’épargne de groupe, une formule dite « classique » et, sous réserve de la réglementation locale, une formule dite « à effet de levier » avec garantie de l’apport personnel en euro. Elle sera réalisée, sous réserve de la réglementation et/ou de la fiscalité locale, par l’intermédiaire de deux Fonds Communs de Placement d’Entreprise (FCPE), ou en direct. Sous réserve de la modification des règlements des plans d’épargne de groupe dans le cadre desquels l’opération sera faite, un abondement sera proposé pour les deux formules proposées.

Les actions offertes sont des actions ordinaires, cotées sur Euronext Paris (Compartiment A), portant jouissance courante. Etant acquises dans le cadre d’un plan d’épargne de groupe, elles seront soumises à une période de détention obligatoire de 5 ans, s’achevant le 31 mai 2023, sous réserve des cas de déblocage anticipés prévus par la réglementation. Les droits de vote seront exercés directement par les actionnaires ou porteurs de parts.

Le prix de cession des actions devrait être fixé le 7 septembre 2018 par le président-directeur général de Renault S.A. sur délégation du Conseil d’administration. Il comportera une décote de 20 % par rapport au prix de référence déterminé sur la base de la moyenne des vingt derniers cours d’ouverture sur le marché d’Euronext Paris précédant le jour de cette décision. Sous réserve de la décision du 7 septembre, la période de souscription s’étendra du 18 septembre au 2 octobre 2018. La livraison des actions interviendrait le 7 novembre 2018 au plus tard.

Source : COMMUNIQUE DE PRESSE RENAULT (18/6/18)
Lire l'article complet
Allemagne

SCANDALE DES MOTEURS TRUQUÉS : PORSCHE SE EST ÉGALEMENT VISÉ PAR UNE PLAINTE

Le parquet de Brunswick a indiqué que Porsche SE (la holding détenant une participation majoritaire dans le groupe Volkswagen) était également...

Le parquet de Brunswick a indiqué que Porsche SE (la holding détenant une participation majoritaire dans le groupe Volkswagen) était également visé par une plainte en « procédure modèle » déposée par des investisseurs dans le groupe Volkswagen.

Les procédures modèles sont un type de procédure collective en droit allemand. Elles permettent à plusieurs plaignants de se regrouper ; ensuite, un plaignant modèle est choisi et le résultat du procès de ce plaignant modèle est appliqué à l’ensemble des plaignants regroupés par la procédure modèle.

Dans ce cas, les investisseurs ont porté plainte, estimant que Porsche SE et le groupe Volkswagen n’avaient pas informé suffisamment tôt du scandale des moteurs truqués, ce qui avait engendré une chute de l’action VW et de lourdes pertes pour les investisseurs. Le montant total du litige s’établirait à environ 3,7 milliards d’euros.

La première audience est prévue le 3 septembre.

Source : AUTOMOBILWOCHE (15/06/18)
Lire l'article complet
Europe

Toyota Europe élargit son offre d’autopartage hybride à la ville de Venise

Inauguré en 2016 à Dublin en Irlande et à Forlì en Italie, le service d’autopartage "Yuko with Toyota" s’étend désormais à la cité de...

Inauguré en 2016 à Dublin en Irlande et à Forlì en Italie, le service d’autopartage « Yuko with Toyota » s’étend désormais à la cité de Venise. 49 véhicules hybrides et hybrides rechargeables y seront déployés, notamment des Yaris et des Prius.

Cette marque européenne montante d’autopartage illustre bien la transition de Toyota de constructeur à prestataire de solutions de mobilité. En 2016, Toyota a été le premier acteur à proposer des véhicules hybrides sur le marché européen de l’autopartage avec Yuko (« allons-y » en japonais). Ce service donne aux automobilistes l’occasion de conduire des véhicules hybrides sans avoir à les acheter.

Mauro Caruccio, directeur général de Toyota Motor Italie, a déclaré  : « Nous nous réjouissons d’avoir à nos côtés Luigi Brugnaro, Maire de Venise, pour l’inauguration officielle du service “Yuko with Toyota” à Venise. Le lancement de ce service d’autopartage de véhicules hybrides concrétise une première étape pour avancer ensemble vers la mobilité durable dans la cité. Grâce aux atouts environnementaux de cette flotte, chaque citoyen aura l’opportunité de contribuer à réduire les émissions et les embouteillages. “Yuko with Toyota” est un service ouvert à tous, y compris aux personnes à mobilité réduite, grâce au Proace Verso “totalement accessible” car spécialement équipé pour répondre aux besoins particuliers ».

Avec Yuko, Toyota réaffirme sa volonté de démocratiser la conduite hybride et hybride rechargeable ou, déjà adoptée par près de douze millions de clients Toyota et Lexus dans le monde. Ces technologies aident à lutter contre les problèmes de pollution atmosphérique en ville : selon une enquête menée à Rome par CARe, la Prius IV roule en mode zéro émissions pendant 73 % du temps de parcours quotidien. Dans un cadre strictement citadin, ce chiffre grimpe même à 79,4 %.

L’autopartage de véhicules hybrides répond à la fois aux attentes de la société et des automobilistes. Ce type de motorisation offre une conduite silencieuse, détendue et économe en carburant qui contribue à améliorer la qualité de l’air, la formule de l’autopartage réduisant pour sa part les embouteillages. 

Source : COMMUNIQUE DE PRESSE TOYOTA FRANCE (18/6/18)
Lire l'article complet
Russie

Un 4×4 Lada pour récompenser le buteur serbe Aleksander Kolarov

Aleksandar Kolarov, auteur du but de la victoire de la Serbie contre le Costa Rica (1-0) au Mondial de Football 2018, s'est vu offrir un 4x4 Lada par...

Aleksandar Kolarov, auteur du but de la victoire de la Serbie contre le Costa Rica (1-0) au Mondial de Football 2018, s’est vu offrir un 4×4 Lada par le gouverneur de la province de Samara, où sont produits les véhicules, rapporte le quotidien russe Izvestia.

« Kolarov a marqué un but splendide et on lui a donné un prix, un certificat pour un 4×4 Lada », a déclaré le gouverneur intérimaire Dmitry Asarov, cité par le journal. Pour le premier match de sa sélection au Mondial 2018, Aleksandar Kolarov a marqué sur un sublime coup franc direct à la 56ème minute.

La marque Lada est produite dans la région par l’usine d’AvtoVAZ. Elle a lancé depuis quelques années une campagne de modernisation de son image grâce à de nouveaux produits plus attractifs, plus sûrs, et plus esthétiques. Lada a longtemps été synonyme de voitures austères, peu fiables et vieillissantes.

Source : AFP
Lire l'article complet
Japon

Un tremblement de terre au Japon a entraîné la fermeture temporaire de plusieurs usines

Un puissant tremblement de terre a touché l'Ouest du Japon lundi 18 juin, faisant au moins trois morts et 214 blessés Il a également...

Un puissant tremblement de terre a touché l’Ouest du Japon lundi 18 juin, faisant au moins trois morts et 214 blessés. Il a également provoqué des coupures de courant et une suspension du trafic ferroviaire à une heure de forte affluence.

Honda, Mitsubishi et Daihatsu ont dû interrompre l’activité de leurs usines situées dans la région (Osaka). Ils devaient reprendre leur production après vérification de la sécurité des installations. Des répliques pourraient avoir lieu cette semaine, a prévenu le Centre de recherche sur les séismes de l’université de Tokyo.

Source : AUTOMOTIVE NEWS (18/6/18)
Lire l'article complet
Chine

VOLKSWAGEN VA RAPPELER PLUS DE 35 000 VOITURES IMPORTÉES EN CHINE

Volkswagen va rappeler 35 386 Beetle importées en Chine, en raison d’un problème sur les courroies Les modèles concernés ont été produits...

Volkswagen va rappeler 35 386 Beetle importées en Chine, en raison d’un problème sur les courroies. Les modèles concernés ont été produits entre le 24 avril 2012 et le 21 octobre 2014. Le rappel débutera le 15 octobre et a été annoncé par l’administration douanière chinoise.

Source : XINHUA NEWS (18/06/18)
Lire l'article complet
Suède

VOLVO CARS VEUT ATTEINDRE UN TAUX DE 25 % DE PLASTIQUES RECYCLÉS DANS SES VOITURES

Le constructeur suédois Volvo Cars se fixe pour objectif d’atteindre un taux d'au moins 25 % de plastiques recyclés dans ses voitures d’ici à...

Le constructeur suédois Volvo Cars se fixe pour objectif d’atteindre un taux d’au moins 25 % de plastiques recyclés dans ses voitures d’ici à 2025.

Afin de ne pas affecter la sécurité de ses modèles, les plastiques recyclés (provenant par exemple de filets de pêche ou de bouteilles usagées) seront utilisés dans les tapis de sol ou le tableau de bord.

« Volvo Cars s’engage à minimiser son empreinte environnementale mondiale », explique le président du constructeur, Hakan Samuelsson.

Pour atteindre cet objectif, le constructeur suédois est en discussions avec des producteurs de plastiques.

Actuellement, environ 5 % des plastiques utilisés par Volvo Cars dans ses voitures sont des plastiques recyclés.

Volvo Cars a dévoilé un modèle-test de XC60 T8 hybride rechargeable en tous points identiques au véhicule de loisir XC60 « classique », à ceci près que des plastiques recyclés ont été utilisés (notamment des bouteilles en PET usagées ont servi à fabriquer des fibres pour les tapis, d’anciens sièges de Volvo hors d’usage ont été utilisés pour créer un isolant sonore et des filets de pêche et des cordes ont été utilisés dans la console séparant les sièges passager et conducteur).

Les Nations Unies ont félicité ce projet de Volvo Cars, rappelant que plus de 8 millions de tonnes de plastiques finissent dans les océans chaque année, menaçant ainsi la vie marine.

Source : AUTOMOTIVE NEWS EUROPE (18/06/18)
Lire l'article complet
Europe

Volvo Trucks anticipe la nouvelle législation sur la consommation de carburant et les émissions de CO2 des camions

Les acheteurs de camions européens pourront bientôt comparer facilement la consommation de carburant et l’impact environnemental des différents...

Les acheteurs de camions européens pourront bientôt comparer facilement la consommation de carburant et l’impact environnemental des différents fabricants et modèles. Volvo Trucks propose dès maintenant les déclarations de consommation de carburant et les émissions de CO2, avant l’entrée en vigueur de la législation de l’Union européenne pour les nouveaux camions. « Nous n’avons aucune raison d’attendre l’entrée en vigueur de cette nouvelle législation et souhaitons dès aujourd’hui donner la possibilité à nos clients d’accéder à ces déclarations. Ces déclarations permettront également aux clients utilisant les transports de contrôler et de comparer la quantité de CO2 émise par les nouveaux véhicules des différents transporteurs ce qui pourra ainsi orienter leur choix », indique Lars Mårtensson, directeur Environnement et Innovation de Volvo Trucks.

Depuis le mois de juin, Volvo Trucks accompagne ses nouveaux camions d’une déclaration indiquant la consommation de carburant et les émissions de CO2. Ces déclarations, qui deviendront obligatoires au sein de l’Union européenne à partir du ‎1er janvier 2019 font partie d’un ensemble de mesures prévues par l’UE pour réduire l’impact du trafic des poids lourds sur le climat. La nouvelle législation portant sur la surveillance et les rapports de consommation de carburant et d’émissions de CO2 sera mise en œuvre en 2020. Les limites en matière d’émissions de CO2 seront, quant à elles, mises en œuvre en 2025. Les valeurs à déclarer sont fixées de manière individuelle pour chaque véhicule et reposent sur les spécifications d’usine et sur les applications de transport. Les valeurs à déclarer dépendent d’un processus standardisé de simulation de cycles de conduite, agréé par l’UE.

Le carburant représente près d’un tiers des coûts d’une entreprise européenne de transport moyenne. Depuis le début des années 1990, Volvo Trucks a réduit la consommation de carburant de ses nouveaux camions d’un cinquième (sur la base d’une comparaison entre un Volvo F12 de 1991 et un Volvo FH13 de 2016).

Source : COMMUNIQUE DE PRESSE VOLVO TRUCKS (18/6/18)
Lire l'article complet

Retrouvez toutes les analyses de 14h